Hello World!

Maple leaves

BS Detector

Essential tool these days

Greetings from Canada and welcome to Henri’s Web Space, my little sandbox on the Web where I try to make sense of the world we live in, where we are coming from, and where we are heading collectively as a species in these turbulent times.

While you’re here, I invite you to consult the several news-feeds I am providing, where you will find news and information generally not deemed fit to print by the mainstream (or lamestream) media. You’ll find more information sources on my Alternative Media page, which I update regularly. Visit my Bookshelf to discover some provocative reading. You may also want to take a look at my Thoughts to Ponder page. In my Bookstore, you will find books I am publishing as an independent publisher – buying these is a great way to support my website if you feel so inclined. Finally, you can follow me on Google + where, aside from my articles, I mainly post links to various news items without adding my two cents.

Please note that most of my posts in French contain an English abstract with links to original source material in English, so please do not overlook them.

I  thank you in advance for your interest, your “likes” and your comments. And I encourage you to freely redistribute my posts, so long as the text is unaltered and provided full credit with a live link back to the original story are given.

If you wish, you may contact me privately using the Contact tab above.

Happy reading, and safe travels!

Note: You’ll have to authorize pop-ups or the opening of new windows to take full advantage of my posts, since they contain external links to complementary sources of information.

Pour mes lecteurs francophones

Détecteur de foutaise

Un outil essentiel

Si vous désirez que je traduise en français un article que j’ai originalement publié en anglais, vous pouvez m’en faire la demande dans un commentaire au bas de l’article ou en m’envoyant un message personnel à l’aide de l’onglet Contact du menu principal.

Cliquez sur l’onglet À propos pour en savoir plus à mon sujet.

Vous pouvez librement reproduire mes articles, mais sans en modifier le contenu et en mentionnant l’auteur et la source avec un lien actif vers l’article original.

Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space


Save

Posted in Other Food for Thought | Tagged , , , , , | 3 Comments

HAARP, mind control and modification of Schumann Resonances – questions linger…

The High Frequency Active Auroral Research Program (HAARP) was an ionospheric research program jointly funded by the U.S. Air Force, the U.S. Navy, the University of Alaska[clarification needed], and the Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA),[1] designed and built by BAE Advanced Technologies (BAEAT).

The High Frequency Active Auroral Research Program (HAARP) was an ionospheric research program jointly funded by the U.S. Air Force, the U.S. Navy, the University of Alaska, and the Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), designed and built by BAE Advanced Technologies. Source: Wikipedia

In a recent interview with John B. Wells on Caravan to Midnight, Jim Lee (climateviewer.com) covered a wide swathe of controversial topics such as “slave-speak”, hurricane modification and carbon black dust… Among other things, Lee mentioned that the HAARP research program may have been used to affect Earth’s Schumann resonances, a topic I broached in a previous post (L’accélération de la résonance de Schumann pointe-t-elle vers l’éveil spirituel de l’humanité?) which remains extremely popular with French-speaking readers on Henri’s Web Space.

It appears Lee is not the only one to entertain such suspicions. As Wikipedia notes, HAARP has been a target of “conspiracy theorists” who claimed that it was capable of modifying weather, disabling satellites – and exerting mind control. In its habitual debunking efforts, Wikipedia writes that “commentators and scientists say that proponents of these theories are ‘uninformed’, because most theories put forward fall well outside the abilities of the facility and often outside the scope of natural science…”

GWEN Towers

Want to explore another rabbit hole? Why don’t you try an Internet search using the following keywords: mind control, microwave (or cellular), transmission (or GWEN) towers…

Still, some brave souls continue questioning the official story-line. For instance, in an undated article published on haarp.net, Nicholas Jones pointedly asked if the HAARP project could indeed have been used or actually intended for mind control. Jones noted that “GWEN (Ground Wave Emergency Network) transmitters placed 200 miles apart across the USA allow specific frequencies to be tailored to the geomagnetic-field strength in each area, allowing the magnetic field to be altered.” According to Jones, these transmitters also work in conjunction with HAARP and the Russian “Woodpecker” transmitter, similar to HAARP.

Have they stopped playing HAARP?

As Jim Lee noted, the HAARP program was officially permanently shut down in May of 2014, and in mid-August of 2015 ownership of the facility and its equipment was transferred to the University of Alaska. However, Lee stresses that this does not mean that the HAARP projects or experiments have been abandoned. He asserts that the program has been transferred onto ships that operate along the Equator.

In part 3 of a series of YouTube videos published in April of 2011, Jonathan Barlow Gee provides a brief – albeit somewhat dry – overview of brainwaves and Schumann Resonances. It may help you understand what he explains in his following video, “The Next HAARP & the Choir”, also posted below, where he makes a connection with CERN’s Large Hadron Collider, about which Anthony Patch is the best expert I know of, if you’re interested.IMG_0861

More food for thought. But keep heart: Jesus did promise that “nothing is secret that will not be revealed”, and our BOSOs’ curtain of deceit if being unwoven one thread at a time…

Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space

Personal note: I am am back into the saddle with a beautiful and amazing Halflinger mare that has entered my life a month ago today, Ma Belle Daisy – pictured at right. So, I am back to using my old signature “Rider” icon.



Save

Save

Save

Save

Posted in Psy-ops & Psychological Warfare | Tagged , , , , , , , | Leave a comment

Did the CIA coin the expression “Conspiracy Theorists” to discredit those who dare question the “official” truth?

john-f-kennedy-12Apparently, the expression “conspiracy theorists” was coined by the CIA back in 1967 in an effort by the agency to discredit those who questioned the findings and conclusions of the Warren Commission‘s investigation into the assassination of President John F. Kennedy in November of 1963.

An alleged CIA dispatch issued under the subject “Countering Criticism of the Warren Report”, Document number 1035-960, is widely circulated as proof of this allegation.

According to Zero Hedge, this document dated April 1, 1967 (April Fools’ day, really…) was made public by the New York Times in September of 1976, following a request under the Freedom of Information Act (FOIA, as noted on the dispatch).

Zero Hedge also notes that the dispatch, classified “Secret” at the time, was marked “PSYCH” – short for “psychological operations”, or disinformation – and “CS”, indicating that a copy was circulated to the CIA’s “Clandestine Services” unit.

CIA Dispatch 1035-960 page 1

Marked as released in full in 1996 as part of the CIA’s historical review program, the document flatly states:

“The aim of this dispatch is to provide material for countering and discrediting the claims of the conspiracy theorists, so as to inhibit the circulation of such claims in other countries.”

6 corporations mediaIn any event, the expression has since percolated widely into the public consciousness and serves to discredit any and all who would dare question the truths being handed down to us by our BOSOs (our “Benevolent” Occult Satanist Overlords, as I refer to these people) through their minions in the presstitute media, 90 % of which – may I remind you – are controlled by a mere six corporations in the US.

Page 2 of the dispatch is reproduced below. These are the best resolution copies I have found. Enjoy and ponder…

Henri Thibodeau Galloping HorseHenri’s Web Space

CIA Dispatch 1035-960 page 2

Update, August 24, 2016
Conspiracy Theory in AmericaCoincidence or synchronicity? I published this post just yesterday, and today Paul Craig Roberts published on his website (Institute for Political Economy) an article entitled The Term “Conspiracy Theory” Was Invented by the CIA In Order To Prevent Disbelief of Official Government Stories. Dr Roberts notes that in 2013, Professor Lance deHaven-Smith wrote in a peer-reviewed book published by the University of Texas Press that the term “conspiracy theory” was indeed developed by the CIA as a means of undercutting critics of the Warren Commission’s report that President Kennedy was killed by Lee Harvey Oswald. “The use of this term was heavily promoted in the media by the CIA”, Dr Roberts writes, adding “It is ironic that the American left is a major enforcer of the CIA’s strategy to shut up skeptics by branding them conspiracy theorists…” HT

 

Save

Posted in Our Occulted History, Psy-ops & Psychological Warfare | Tagged , , , , , , , , | Leave a comment

« Le passage de la planète X va fracasser leurs systèmes de contrôle » — Marshall Masters

English abstract
marshall-mastersThe following is a translation of an article I originally published on January 18, 2016, about an interview with John B. Wells on Caravan to Midnight, where Marshall Masters flatly stated that the Planet X flyby will completely fracture our occult masters’ control systems. By the way, I still prefer referring to these people as our BOSOs, our “Benevolent” Occult Satanist Overlords

Marshall Masters fait partie du cercle restreint de ceux que je qualifie d’experts crédibles (jusqu’à preuve du contraire…) en ce qui concerne l’étude de la planète X/Nibiru. Ancien producteur de nouvelles scientifiques pour le réseau américain CNN, il a commencé à s’intéresser au sujet en 1999. Son site web, YOWUSA.com (Your Own World USA, Votre propre monde É.-U.), regorge d’informations reliées au passage présumé de la mystérieuse planète : bouleversements terrestres, communautés de survie viables, cercles de culture, catastrophes naturelles, technologies de l’avenir, et bien plus encore.planeta_rojo

Comme plusieurs autres qui étudient la question, Masters prévoit que le passage de la terrible planète sera catastrophique. Toutefois, contrairement à d’autres, il entrevoit une lumière au bout du tunnel : selon lui, l’humanité pourrait émerger « de l’autre côté » du passage de la planète rouge vers un avenir plus noble et plus inspirant, à la Star Trek…

BozoAu mois de janvier dernier, en entrevue avec John B. Wells sur Caravan to Midnight, Marshall a déclaré sans ambages que le passage de la planète X allait totalement fracasser les systèmes de contrôle de ceux qui tirent les ficelles dans l’ombre de leur rideau de mensonges — alias l’élite, les illuminati, la cabale, les banksters, les mondialistes; personnellement, je préfère l’appellation BOSO (“Benevolent” Occult Satanist Overlords — nos « bienveillants » maîtres occultes satanistes…)

La foi, c’est marcher avec Créateur

georgia-guidestones

Première directive des Georgia Guidestones : Maintenir l’humanité en deçà de 500 000 000, en perpétuel équilibre avec la nature…

Masters a indiqué que c’est aux alentours de 2005 que remonte sa réalisation du véritable objectif de nos BOSOs : dépeupler la planète pour nous ramener à un nombre plus restreint d’individus faciles à contrôler — « j’étais terriblement déprimé quand j’ai réalisé cela », dit-il.

Masters souligne que ce qui lui a permis de surmonter ce profond sentiment de découragement a été la réalisation que sa vie avait été comme un long et sombre tunnel parsemé de nombreux détours… « Mais quand vous marchez avec Créateur, ce qui se produit, c’est que Créateur allume une chandelle dans les ténèbres. Vous marchez vers cette chandelle. Puis, vous attendez. Immanquablement, Créateur allume une autre chandelle, et vous marchez vers celle-ci. Et ainsi de suite, vous marchez de chandelle en chandelle. C’est la foi. »

La survie dépendra de l’amour de Créateur

Masters est convaincu que ce qui fera toute la différence tandis que nous traversons collectivement cette période troublée et incertaine qui approche, ce sera « marcher humblement avec votre Dieu : c’est ça qui fera la différence. »

Masters estime également que les communautés de survie qui perdureront seront basées sur la foi :

« Elles seront fondées sur l’amour de Créateur. Dans le fonds, je me fous de tout ce que vous stockerez : ça ne durera pas, et à un certain point vous devrez être autonome.

Alors, plutôt que cette mentalité du genre “je serai tout à fait prêt pour toute la durée de n’importe quoi” — non : tout ce que vous faites, c’est créer un tampon. C’est tout.

Vous ne faites que créer un tampon, mais de façon à en arriver à des solutions meilleures et viables. Il s’agit de s’unir avec d’autres, d’avoir foi en Créateur, de croire en notre propre noblesse, en notre ingéniosité, en notre initiative, en notre capacité de compréhension, et de changer… »


À propros de Caravan to Midnight

CTM-Logo-midCaravan to Midnight (caravane vers minuit) est un programme de radio-causerie sur Internet animé par John B. Wells, ancien animateur sur le très populaire réseau américain Coast to Coast AM. L’accès au programme requiert un abonnement (au coût de 5 $ US par mois) et les abonnés sont familièrement surnommés « Caravaners » (caravaniers). De temps à autre, certains épisodes sont diffusés gratuitement sur la chaîne YouTube de John B. Wells.

Henri Thibodeau Galloping Horse Henri’s Web Space


Autre entrevue avec Marshall Masters, The Leak Project, 22 avril 2016

leakprojectLe gros bouton rouge de la « remise à zéro » de l’humanité est-il sur le point d’être enclenché? Dans cette entrevue accessible gratuitement sur YouTube, Marshall Masters aborde l’information essentielle et les récents développements entourant le passage annoncé de la planète X/Nibiru. Il discute également de la frénésie qui a entouré les « lunes de sang » de l’an dernier, le programme des élites mondiales, l’année 2012 et le calendrier maya, et plus encore.

Save

Save

Save

Save

Posted in Planète X | Nibiru, Planet X | Nibiru | Tagged , , , , , , | 2 Comments

Traveller: The not so “civil” war as seen through the eyes of Lee’s faithful horse

An Apple for Traveller

I recently read an excellent biography of Robert E. Lee penned by Michael Korda (Clouds of Glory: The Life and Legend of Robert E. Lee), where he mentions that Richard Adams, author of Watership Down, had written an account of the not so civil war as seen through the eyes of Traveller, Lee’s faithful horse.

What a treat this book turned out to be for a horse lover who also happens to suffer from an enduring fascination with the War of Secession, the so-called “Civil” War, and the iconic role played by Robert E. Lee in this most despicable episode of American history (which I personally tend to view as a “War of Aggression”, an imperialist invasion, or a failed second war of independence, but that’s a story for another time).

In this book, Adams delivers a somewhat ironic and revisionist account of the war as seen and experienced by Traveller. Now in retirement with his ailing master, the veteran war horse whiles away the long summer nights retelling his war stories to Tom the Nipper, a barn cat.

The only reason I am not giving this book a 5-Star rating is that somehow, while I truly enjoyed my reading, it was not a page turner for me. Maybe, as the Library Journal commented when the book was first published in 1988, “the mythic clarity and enchantment of Watership Down or Shardik are missing here”.

Also, even though Richard Adams does a great job of getting into a horse’s head and putting words onto Traveller’s thoughts and feelings (with instruction he had received from a book by Lucy Rees, The Horse’s Mind), these sometimes felt a bit off to me – maybe I spend too much time around horses. But the truth is, I can never spend too much time around these amazing creatures – what a dull place the World would be without them…

On a final note, without giving anything away, I have to say that I found the conclusion truly heart wrenching. In my humble opinion, Adams really outdid himself here, describing how Traveller is attempting to make sense of recent events as, unbeknownst to him, his master has died… I don’t recall having ever cried reading a book as much as I did reading the ending of this one – maybe the recent and terrible loss of a beloved equine companion was still too fresh in my heart…

Henri Thibodeau Galloping Horse Henri’s Web Space

Lee on Traveller, August 1866 - Chandler B. Beach

Save

Posted in Our Occulted History | Tagged , , , , , | Leave a comment

Obama vient de signer une série de décrets plutôt intriguants

English abstract
Suspicious Executive Orders recently signed by Obama
Dahboo7 In the short heads-up video embedded below, published on August 15, 2016, Dahboo7 reports on some “rather suspicious” Executive Orders that were recently signed (August 12) by the occupant of the White House, Barack Hussein Obama II. Dahboo7 believes this is an indication that the US administration is taking steps in preparation for underlings to step up and fill in leadership positions in some key government agencies if the current incumbent unexpectedly “have died, resigned, or are otherwise unable to perform the functions and duties” of their office… Intriguing indeed. Simple housekeeping, or harbingers of things to come – Who knows? Click here to read these Executive Orders on the White House’s official website.

Dans la courte vidéo ci-dessous, publiée le 15 août, Dahboo7 révèle que l’occupant de la Maison-Blanche, Barack Hussein Obama II, a signé le 12 août une série de décrets présidentiels (Executive Orders) prévoyant les mesures à suivre pour que des subalternes soient prêts à prendre les rênes de diverses agences gouvernementales si les personnes actuellement en poste cessaient soudainement d’être en mesure de remplir leurs fonctions « en cas de décès, de démission, ou pour toute autre cause… » Simple mesure administrative, ou signe que l’administration américaine se prépare au pire? Allez donc savoir…

Cliquez ici pour lire ces décrets sur le site officiel de la Maison-Blanche.

Henri Thibodeau  Galloping Horse Henri’s Web Space


Save

Save

Save

Posted in Matière à réflexion, Other Food for Thought | Tagged , , , , | Leave a comment

La CIA admet devant le Congrès qu’elle emploie les grands médias pour distribuer de la désinformation

William Casey

On a vérifié auprès d’une source affirmant qu’elle était présente que William Casey, alors directeur de la CIA, a effectivement prononcé, apparemment en 1981, ces paroles controversées et souvent remises en question : « Nous saurons que notre programme de désinformation est achevé lorsque tout ce que croit le public américain est faux ».

Malgré le fait que Casey ait fait l’objet d’une enquête par le Congrès pour son rôle dans une importante campagne de désinformation entourant le renversement du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, en 1981, et malgré le fait que Casey ait affirmé publiquement la même année que la CIA devrait être autorisée à diffuser de la désinformation par l’entremise des grands médias, cette citation continue d’être réfutée par des gens qui n’étaient pas présents et qui apparemment ne peuvent pas croire qu’un directeur de la CIA ait pu dire une telle chose.

Toutefois, répandre de la désinformation est exactement ce que la CIA ferait — et a fait.

La vidéo ci-dessous contient un extrait d’un témoignage remontant à 1975 lors d’une audience du House Intelligence Committee* où l’agence admet publiquement que la CIA crée et diffuse de la désinformation à l’endroit de la population américaine.

*Comité du Congrès des représentants des États-Unis chargé de la surveillance des services de renseignement.

Question : « Est-ce que vous avez des gens qui sont payés par la CIA et qui contribuent à un journal américain à grand tirage? »

Réponse : « Nous avons des gens qui présentent des articles à des journaux américains. »

Question : « Avez-vous des gens payés par la CIA qui travaillent pour des réseaux de télévision? »

Réponse : « Ceci, à mon avis, fait partie du… hum… genre de détails, M. le Président, que j’aimerais aborder dans une session exécutive. »

(plus tard)

Question : « Avez-vous des gens qui sont payés par la CIA et qui contribuent aux services de presse nationaux — AP et UPI? »

Réponse : « Encore une fois, j’estime que nous abordons le genre de détails, M. le Président, que je préférerais aborder dans une session exécutive. »

Il est relativement aisé de lire entre les lignes le type de matériel qui était réservé à la session exécutive. Sig Mickelson, alors président du réseau CBS, ajoute que les relations existant entre CBS et la CIA avaient été établies bien avant qu’il n’entre en fonction — et ce n’est qu’un exemple [parmi d’autres]. Compte tenu du fait que 90 % de nos médias [aux États-Unis] ont été consolidés au sein de six grandes entreprises au cours de la dernière décennie, il n’est pas difficile de voir que vous ne devriez pas croire volontiers tout ce que vous voyez, entendez ou lisez dans les « nouvelles ».

« Il me semblait vraiment préoccupant que des articles fabriqués visant un objectif national reviennent au pays et y soient publiés, parce que cela voudrait dire que la CIA peut manipuler les nouvelles aux États-Unis en les faisant passer par un pays étranger », a déclaré le représentant démocrate (Idaho) Frank Church lors d’une conférence de presse tenue dans le cadre de ces audiences. Church dirigeait la commission Church, précurseure de la commission du Sénat sur les services de renseignement, chargée d’enquêter sur les activités de cueillette de renseignement illégales de la NSA, de la CIA et du FBI.

Cette tactique — placer de la désinformation dans des médias étrangers en sachant que cette désinformation referait surface aux États-Unis, en vue de contourner les règles relatives aux activités domestiques — a été spécifiquement défendue en 1981 par William Casey comme étant légale tout simplement parce qu’elle ne provenait pas du sol américain.

truman_ciaL’ancien président Harry S. Truman, qui a supervisé la création de la CIA en 1947 lorsqu’il a signé la National Security Act [loi sur la sécurité nationale], a plus tard écrit qu’il n’avait jamais eu l’intention que la CIA serve à autre chose qu’à recueillir des renseignements. « Je ne pensais aucunement, quand j’ai mis sur pied la CIA, qu’elle serait engagée dans des activités clandestines en temps de paix », a écrit Truman en 1963, un an après la désastreuse opération de la CIA à la baie des cochons.

Encore une fois, ne perdez pas ceci de vue quand vous regardez les « nouvelles » diffusées par les grands médias dans ce pays [États-Unis] :

« Dans leur propagande, les dictateurs d’aujourd’hui s’appuient essentiellement sur la répétition, la suppression et la rationalisation — la répétition de mots clés qu’ils désirent faire accepter comme étant la vérité, la suppression de faits qu’ils désirent voir ignorés, l’attisement et la rationalisation de passions qui peuvent servir les intérêts du Parti ou de l’État. En comprenant mieux l’art et la science de la manipulation, les dictateurs de l’avenir apprendront sans aucun doute à combiner ces techniques aux distractions incessantes qui, dans l’Ouest, menacent maintenant de submerger dans une mer d’inepties la propagande rationnelle essentielle au maintien des libertés individuelles et à la survie des institutions démocratiques. »

— Aldous Huxley, Propagande dans une société démocratique

Source : Global Research, 30 août 2015

Copyright © Melissa Dykes, Truthstream Media, 2015

Traduit par Henri Thibodeau Galloping HorseHenri’s Web Space


Également sur Henri’s Web Space

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Posted in La guerre psychologique | Tagged , , , , | Leave a comment

La planète X et l’emprise de la CIA sur le monde scientifique

John B. Wells & McCanneyEn entrevue avec John B. Wells sur Caravan to Midnight, le professeur James McCanney a récemment (9 août 2016) abordé de nombreux sujets allant du désastre nucléaire de Fukushima à la fable des changements climatiques, en passant par la mainmise de la CIA sur l’information scientifique survenue au début des années 1990 et les campagnes de désinformation subséquentes concernant la mystérieuse planète X. Les extraits traduits ci-dessous concernent essentiellement ces deux derniers sujets. Je ne suis pas certain que l’on puisse qualifier ces extraits « d’information » en tant que telle, puisque je ne suis pas en mesure de valider les déclarations de M. McCanney, toutefois celles-ci ont le mérite d’inciter à la réflexion.

Coïncidence ou synchronicité?

Je ne connaissais pas le professeur McCanney avant de traduire une récente vidéo contenant des extraits d’une de ses allocutions (Planète X/Nibiru : son approche est-elle imminente? Nouvelle vidéo qui incite à réflexion). Quelques jours après la publication de cette traduction, il apparaît sur Caravan to Midnight…

Henri Thibodeau Galloping HorseHenri’s Web Space


À propros de Caravan to Midnight

CTM-Logo-midCaravan to Midnight (caravane vers minuit) est un programme de radio-causerie sur Internet animé par John B. Wells, ancien animateur sur le très populaire réseau américain Coast to Coast AM. L’accès au programme requiert un abonnement (au coût de 5 $ US par mois) et les abonnés sont familièrement surnommés « Caravaners » (caravaniers). De temps à autre, certains épisodes sont diffusés gratuitement sur la chaîne YouTube de John B. Wells.


L’emprise de la CIA sur le monde scientifique

En bref, en conséquence d’un curieux mélange de phénomènes célestes, non le moindre étant la découverte secrète d’un objet surnommé « planète X », en 1991, par l’observatoire naval des États-Unis, la CIA a pris le contrôle du monde scientifique, y compris la NASA. L’information scientifique a été stratifiée et un imposant programme de désinformation a été mis sur pied à l’intention du grand public. J’ai personnellement été témoin de ceci, mais je ne comprenais pas vraiment ce dont j’étais témoin — jusqu’à ces dernières années, lorsque j’ai commencé à mettre en place les pièces du puzzle.

Le véritable clivage est survenu lorsque le public est devenu l’ennemi, en 1991. C’est à ce moment que la NSA* a pris toute son ampleur et que le public a été massivement mis sous surveillance — essentiellement en raison d’un événement remontant au milieu des années 1980. Il s’agissait d’un programme de la NASA provenant de l’observatoire naval — et encore aujourd’hui il s’agit d’une opération militaire de haut niveau ayant une facette secrète et une facette publique.

*National Security Agency, agence nationale de la sécurité des États-Unis. Cliquez ici pour plus de détails sur Wikipédia.

LA NASA à la recherche de la planète X

Robert Harrington

Robert Harrington*

Un dénommé Robert Harrington a découvert que le programme de la NASA s’appelait « À la recherche de la planète X » (« The Search For Planet X »). En 1991, Harrington a terminé ces travaux. À l’époque, il était à la tête de l’observatoire naval, sous l’influence d’un dénommé Tom Van Flandem, un astronome subalterne à l’observatoire naval. Ils étaient à la recherche d’un objet aux confins du système solaire, bien au-delà d’Uranus et Neptune, qui sont les deux plus grosses planètes extérieures. Ces planètes étaient déviées de leurs orbites, ce qui représentait un problème astronomique depuis un bon moment.

En mai 1991, Harrington a terminé les travaux. Après avoir pris des photos pendant des années, ils [sic] ont réalisé qu’il y avait quelque chose là-bas dans cette région [de l’espace]. Et ce n’est qu’il y a un an et demi que j’ai réalisé que ce qu’il avait découvert était le noyau de la comète Hale-Bopp. Je comprends maintenant ce qui se passait. Quand j’ai pris l’orbite de Hale-Bopp et que j’ai reculé dans le temps, j’ai réalisé qu’elle était exactement à cet endroit quand Harrington regardait dans cette direction. Le terme « planète X » représente plusieurs objets, pas seulement un, mais c’est celui-ci [Hale-Bopp] qui influençait Uranus et Neptune.

*Planet X and the Mysterious Death of Dr. Robert Harrington

Quand le public est devenu l’Ennemi No 1…

En 1991, quand ils ont appris l’existence de cette planète erratique qui approchait, c’est à ce moment que la division est survenue dans le monde scientifique, et c’est de là que la NSA est venue, c’est de là qu’est venue la surveillance du public, et c’est là que le public est devenu l’Ennemi No 1 — parce qu’ils voulaient contrôler le public. Bien des choses sont issues de cette période, 1991, et cela se poursuit aujourd’hui, avec toute cette désinformation. Les médias d’information sont [maintenant] totalement corrompus, totalement possédés et contrôlés, et les gens qui y travaillent… cela me renverse!

James McCanney 2

« La CIA est le bras policier de la Banque mondiale, et le FBI est une succursale », soutient le prof. McCanney.

La CIA a pris le contrôle de la NASA, ils ont pris le contrôle du monde scientifique, et ils avaient ce programme de désinformation qui a débuté à ce moment-là. Vous souvenez-vous de Nancy Lieder*, cette hurluberlue qui parlait aux extra-terrestres? « La planète X arrivera le 15 mai 2003… nous allons tous mourir… » Elle parlait sans cesse de cette énorme boule orangée qui allait occuper tout l’horizon. Elle a obtenu énormément de publicité, parce qu’elle parlait aux extra-terrestres. Et il appert que nous avons été témoins d’une de ces très rares lunes orangées. C’est un phénomène extrêmement rare, mais c’est arrivé exactement ce jour-là, le 15 mai 2003.

*Site web de Nancy Lieder, en ligne depuis 1995 : ZetaTalk

Qui aurait pu le savoir, sinon des astronomes professionnels qui ont élaboré tout ce programme avec la CIA, effectivement vers le milieu et la fin des années 1990? En fait, l’idée était d’élaborer ce programme à l’intention du public concernant la planète X, pour en faire le sujet le plus farfelu qui soit, et en barbouiller la première page du journal : hurluberlus… extra-terrestres… planète X — nous allons tous mourir! Et quand rien n’arrive, tout le monde se dit « Ah! Ce ne sont que ces hurluberlus et leur planète X, encore une fois… »

Ce n’est qu’une opération de désinformation planifiée par la CIA, et cela se poursuit encore aujourd’hui. Ces gens qui apparaissent et qui sont [soudainement] des experts sur la planète X parce qu’ils ont lu un bouquin… Généralement, ce qui se produit c’est que la CIA les identifie tout de suite. Ils arrivent, ils les aident à publier leurs livres, ils les font passer à la radio, ils leur donnent de la notoriété, et ils répètent tous la même chose : orbite de 3,600 ans, elle revient, elle sera bientôt là… les Anciens… les Annunaki… Peu importe — essentiellement, c’est la même liste d’épicerie.

Désastres célestes occultés de notre histoire

L’histoire de la Terre est bien différente de ce qu’on nous dit, et cela revient essentiellement à ces importants désastres célestes qui sont survenus à de nombreuses reprises tout au long de l’histoire de la Terre…

Les gens au pouvoir – et c’est ce que j’ai fini par comprendre : vous allez tout au sommet, au Vatican, à l’empire bancaire des Rothschild, au contrôle de cet argent fictif : ils peuvent contrôler toutes ces choses avec de la désinformation, avec la CIA, les « think tank » (laboratoires d’idées) qui orientent les campagnes de désinformation visant à distraire le public… Mais il y a une chose qu’ils ne peuvent pas contrôler, et c’est quelque chose qui vient de « là-bas » [McCanney pointe vers le ciel], et ils le savent.

Raging CometQuand vous verrez la planète X, ce ne sera pas cette énorme boule orangée là-haut dans le ciel : ce sera une comète déchaînée, et c’est ce qui s’est produit tout au long de l’histoire [de la Terre]… Cela fait partie des principales choses qu’ils veulent cacher au public. Si les gens comprenaient… [ce qui se cache là-bas, ils pourraient bien se retirer du système…]

Ce qui effraie vraiment les élites…

Le point essentiel, c’est que les soi-disant « dirigeants » de notre monde n’ont absolument aucun contrôle là-dessus. Si les gens s’éveillaient en masse à cette réalité… Ils sont très, très angoissés, ils ont extrêmement peur que des groupes commencent à se former et à s’isoler de la société — ils ont peur même à l’idée que des groupes de 15 personnes le fassent…

La destruction économique des États-Unis a été relativement facile [pour eux], c’était comme arracher un bonbon à un bébé, mais ils ont un petit problème : la plus imposante armée permanente au monde, c’est la population américaine. Ils éprouvent beaucoup de difficulté à leur arracher leurs armes… C’est le point où nous en sommes aujourd’hui, selon moi. Les gens commencent maintenant à prendre conscience de leur identité, et de leurs méthodes. Et dans le domaine scientifique, ce qui les effraie le plus c’est que les gens s’éveillent à la véritable menace, qui vient de l’espace — et ce qui peut nous arriver.

Nous pensons toujours à la planète X en terme de destruction complète, ou quelque chose comme ça, mais j’estime que la majorité de ces évènements sont en fait plutôt bénins. Ces objets de genre comètes ne sont pas des boules de glace sale, comme le monde scientifique voudrait nous le faire croire. Il s’agit plutôt d’une « entité » de plasma électrique qui décharge le condensateur solaire — ce qui est un tout autre sujet. De loin, ces objets peuvent faire beaucoup de dommage, mais la Terre et la race humaine y ont survécu à de nombreuses reprises, si vous lisez les livres d’histoire, si vous consultez le véritable Ancien Testament — pas celui que nous avons aujourd’hui, mais par exemple la Bible Kolbrin [voir références ci-dessous, malheureusement toutes en anglais], que j’ai présentée au public américain au début des années 2000.

Si vous consultez ces textes, [vous voyez que] la race humaine a survécu à plusieurs de ces événements — essentiellement, c’est comme appuyer sur le gros bouton rouge de « remise à zéro ». Qui survit? Essentiellement, les gens qui vivent à un niveau très fondamental. L’infrastructure est complètement détruite. Alors, je crois que ce qui effraie vraiment la communauté bancaire, ce serait plutôt un événement moins important dont ils émergeraient en voulant reprendre le contrôle. Toutefois, ils réalisent qu’ils sont confrontés à une autre problématique, et c’est l’aspect mental : l’éveil du public, un beau jour, à cette réalité qu’il n’y a pas de planète X qui s’approche pour nous détruire. Mais ce n’est qu’un aspect mental — que le public se réveille et se dise soudainement, « Eh! J’arrête tout ça; je ne paierai plus mon hypothèque », et descende tout simplement du carrousel. C’est ça qui les effraie vraiment. ■


À propos de James McCanney
James McCanney 1Le professeur James M. McCanney a consacré près de la moitié de sa longue carrière à l’industrie des télécommunications, comme ingénieur de systèmes. Il a beaucoup œuvré dans des environnements multiculturels, notamment aux États-Unis, en Amérique latine, et avec des scientifiques russes de haut niveau. Il a présenté ses recherches à des conférences internationales, et il effectue régulièrement des présentations aux réunions de l’Union américaine de géophysique. Il a aussi donné des conférences aux laboratoires nationaux de Los Alamos, à la foire aérienne et spatiale internationale des États-Unis, ainsi qu’à des conférences internationales sur la propulsion électrique. Le prof. McCanney a également publié plusieurs livres et vidéos sur des sujets comme la planète X, les comètes, les bouleversements terrestres, l’Atlantide, etc. Cliquez ici pour visiter son site web : jmccanneyscience.com. Source : Caravan to Midnight.

« McCanney n’existe pas… » — Citation de Wikipédia. Selon Wikipédia, je n’existe pas… bonne blague pour le public mal informé. Bien qu’une page ait déjà existé, contenant des mensonges et des balivernes outrageusement offensants, le résultat était que des milliers de personnes se dirigeaient vers ma page web pour devenir de fidèles étudiants de mon travail. Alors, ils ont maintenant retiré cette page et se contentent de dire que je n’existe pas… — Jim McCanney

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Posted in La guerre psychologique, Planète X | Nibiru | Tagged , , , , , , , , , | Leave a comment

How about an honest answer to a simple question? Take two: Cancer

Honest answer - cancer

Maman, pourquoi n’y a-t-il pas de remède pour le cancer?

Parce que, Jimmy, il y a bien plus d’argent à faire en traitant une maladie pendant toute une vie plutôt que de la guérir en une journée.

Save

Save

Posted in Matière à réflexion, Other Food for Thought | Tagged , | Leave a comment

Planet X and the takeover of Science by the CIA

John B. Wells & McCanneyIn a recent interview (August 9, 2016) with John B. Wells on Caravan to Midnight, Professor James McCanney covered a range of topics going from the Fukushima disaster to the climate change deception, the takeover of Science by the CIA back in the early 1990s, and the ongoing disinformation campaigns surrounding the so-called “Planet X” phenomena. I have transcribed the following excerpts that pertain specifically to these last two subjects, but much more was discussed. I’m not sure these excerpts can be considered information as such, since much of what Pr. McCanney states would need to be verified, but they’re certainly compelling food for thought.

Strange coincidence or synchronicity? I only recently became aware of Pr. McCanney and his work when I translated a video about Planet X containing excerpts from one of his presentations…

Pour mes lecteurs francophones : une traduction suivra sous peu.

Henri Thibodeau Galloping HorseHenri’s Web Space


About Caravan to Midnight

CTM-Logo-midCaravan to Midnight is an Internet late-night talk radio show hosted by former Coast to Coast AM host John B. Wells. CTM is available through a paid subscription ($5 US a month). Subscribers are known as “Caravaners”. From time to time, episodes are made available for free on John B. Wells’ YouTube channel.


The CIA control of science

In brief, due to a strange mix of celestial phenomena not the least of which was the secret discovery of an object called Planet X in 1991 by the US Naval Observatory, the CIA took over the world of science, including NASA. Science was split into layers with an enormous disinformation program moved out for public consumption. I witnessed this personally, but did not fully understand what I was witnessing until recent years when I started to put together the pieces of the puzzle.

The real split is when the public became the enemy, back in 1991. This is when the NSA came into being full fledged, when the public in mass came under scrutiny. The reason, it all comes back to an event that started in the mid 1980s – it was a NASA program that was born in the Naval Observatory – which literally to today is still a high level military operation which has its secret side and its public side.

NASA and the search for Planet X

Robert Harrington

Robert Harrington

A guy named Robert Harrington discovered that the NASA program was called “The Search For Planet X”. In 1991, Harrington did the final work. He was the head of the Naval Observatory at the time, under the impetus of a guy named Tom Van Flandem, who was one of the underling astronomers in the Naval Observatory. They were looking for an object deep down in the solar system, way down below Uranus and Neptune, which are the two outer big planets. These things were being pulled down of their orbits, and this had been an astronomical problem for a while.

In May of 1991, Harrington did the final work. After years of taking pictures, they had realized that something was down in that region. And only about a year and a half ago did I realize that what he had discovered was the nucleus of the comet Hale-Bopp. Now I understand what was going on. When I took the orbit of Hale-Bopp going backwards in time I realized that that’s exactly where it was in 1991 when Harrington was looking at that area. There are many Planet X objects, not just one, but this is the one [Hale-Bopp] that had been pulling down on Uranus and Neptune.

When the public became Enemy No 1…

In 1991, when they had information about this rogue planet coming in, that’s when the split in Science occurred, and that’s where the NSA came from, that’s where the monitoring of the public came from, that’s when the public turned into Enemy No 1, because they wanted to control the public – a lot of things happened as a result of that period of 1991  – and that leads up to today, with all the disinformation. The news media is [now] totally corrupt, totally owned and operated, and the people working there… it just amazes me!

James McCanney 2

“The CIA is the police force of the World Bank, and the FBI is one of the branches,” McCanney bluntly states.

The CIA came in and took over NASA, they took over science, they had this disinformation program which started then – remember Nancy Lieder, crazy lady talks to aliens, Planet X is coming May 15 2003, we’re all gonna die… She kept talking about this big orange ball that would come up over the horizon. She had a huge amount of publicity, because she was talking to those aliens, and it turns out that it was one of these very rare orange moons. That was a very rare occasion, but it was on that date, May 15, 2003.

Who would have known that, other than professional astronomers that put together that whole program with the CIA back, really, in the mid to late 1990s? The whole idea was to build this program regarding Planet X for the public to make it the craziest topic you would ever want to hear about, and spread it all over the front page of the newspaper – crazy people, aliens, Planet X, we’re all gonna die – and then when it doesn’t happen, everybody goes “Ah! That’s just those crazy Planet X people again…”

This is all a planned CIA disinformation op, and it’s still going on today. These people that pop up, and they’re Planet X experts, they read a book… Typically, what happens is the CIA picks up on them right away. Comes in, helps them publish their books, gets them on radio shows, gives them notoriety, and they all repeat the same thing: 3600 year orbit, it’s coming back, it’s gonna be here soon, the Ancients, the Annunaki, whatever they talk about. Mainly it’s the same laundry list of topics.

Celestial disasters occulted from our history

The Earth has a very different history from what we are being told, and it all comes back to these major celestial disasters that have happened many times in Earth’s history.

The people in power, and this is what I have figured out… you go way up to the top, to the Vatican, to the Rothschild banking empire, the control of fictitious money – they can control all other issues by misinformation, by the CIA, think tanks providing direction for misinformation campaigns to distract the public… But the one thing they can’t control is something from “out there” [McCanney points to the sky], and they know that.

Raging CometWhen you see Planet X, it’s not gonna be this big orange ball up in the sky, it’s gonna be a raging comet, and this is what has happened throughout history… This is among the top things they want to keep from the public. If people understood [what is looming out there, they might withdraw from the system].

What the “Elite” really fear…

The biggest thing is that it’s totally out of control of the so-called “World leaders”. If people in mass woke up to this… They’re very, very paranoid, they’re very afraid that groups will start forming and splitting away from society – they’re afraid of even 15 people doing that.

The economic demise of the United States was relatively easy [for them], it was like taking candy from a baby, but they have a little problem: the biggest standing army in the world is the American public. They’re not having a very easy time taking the guns away from them… This is where we are today, I believe. People are now waking up to the fact of who they are and what their methods are. And back in the Science world, the thing that they’re the most afraid of is the people waking up to the real issue of outer space, and what can happen to us.

We always think of Planet X and total destruction or something like that, but I think the majority of these events are actually pretty mild. These cometary objects are not dirty snow balls as Science would have us believe, it’s a plasma electrical ‘entity’ that’s discharging the solar capacitor – which is a whole different topic. At a distance, these objects can do quite a bit of damage, but Earth and the human race have lived through these quite a few times, if you read the history books, if you go back into the real Old Testament, not the one we see today, for example the Kolbrin, which I introduced to the American public back in the early 2000s.

If you look at these [writings], the human race has lived through quite a few of these [events], but it’s basically like resetting the big red reset button. Who comes out of it? Basically, people who are living at a very basic level. The infrastructure is totally destroyed. So, what the banking community is really worried about is, I think, something that’s a more minor event in which they come out and they want to come out on top again as the controllers. But they realize that they’re dealing with another issue, and that’s the mental issue of the public simply waking up to this one day : there is not Planet X coming in to come by and destroy us – but it’s just a mental issue, that the public wakes up and all of a sudden realize “Eh! I’m not doing this anymore! I’m not paying my mortgage anymore”, and just steps off the merry-go-round. That’s what they’re afraid of. ■


About James McCanney
James McCanney 1Professor James M. McCanney has worked about half of his lengthy career in the telecommunications industry as a Systems Engineer. Much of this was accomplished in multi-lingual settings, having worked in the USA, Latin America and with high-level Russian scientists. He has presented his research at international conferences and is a regular presenter at American Geophysical Union meetings. He has also lectured at Los Alamos National Laboratories, the Air-Space/America International Air show and International Electric Propulsion conferences. Prof. McCanney has also written a number of books and published several videos on such topics as Planet X, comets, Earth changes, Atlantis and more. Website: jmccanneyscience.com. Source: Caravan to Midnight Guest Media page.

“McCanney does not exist” – Quote from Wikipedia. According to Wikipedia, I do not exist… good humor for the uneducated masses. Even though a page once existed with outrageous negative trash and lies, the end effect was sending thousands of people to my web page where they became faithful listeners and students of my work. So now they have removed that page and state simply that I do not exist… – Jim McCanney

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Posted in Planet X | Nibiru, Psy-ops & Psychological Warfare | Tagged , , , , , , , , , | Leave a comment

How about an honest answer to a simple question? Take one: War

Be Honest with your kids

Et si… nous étions honnêtes avec nos enfants?

Si la guerre est si terrible, pourquoi existe-t-elle encore?

Et bien, tu vois Timmy, nous sommes dirigés par une élite formée de psychopathes qui possèdent les banques qui contrôlent les gouvernements et les médias. Ils financent les deux factions d’une guerre pour leur profit, et ils ont fabriqué le consentement du public grâce à la propagande des grands médias.

Traduit par Henri Thibodeau Galloping Horse Henri’s Web Space

Save

Save

Save

Posted in Matière à réflexion, Other Food for Thought | Tagged , , , , , | 2 Comments