Comment contourner les blocages de l’Internet?

English abstract
How to get around government curbs on the Internet? Government curbs on websites happen all the time across the globe, but  there’s a simple workaround for most blocks with the help of VPN software. View original post on CNBC.

Ce texte est une traduction d’un article paru sur le réseau CNBC le 13 avril 2015. Cliquez sur ce lien pour consulter l’article original.

censorship-of-the-internetPartout dans le monde, les gouvernements s’efforcent constamment de limiter l’accès à certains sites Web, mais il existe une solution simple pour contourner la plupart de ces blocages.

La semaine dernière, le gouvernement turc est devenu le dernier à essayer de limiter ce que ses citoyens peuvent voir en ligne. La Turquie a temporairement bloqué Twitter, Facebook et YouTube (propriété de Google) après que ces sites aient affiché des images d’un procureur du gouvernement tenu en joue par des militants. La Turquie n’est pas le seul pays à s’adonner à cette pratique devenue courante à travers le monde; des pays comme la Chine bloquent systématiquement des segments importants de l’Internet.

« Ces blocages gouvernementaux se produisent tout le temps », a déclaré Charles Tendell, fondateur et PDG de Azorian Cyber Security. « Heureusement, il existe des outils que les gens peuvent télécharger pour les contourner. »

Méthode 1 : RPV

China-Google-1C’est plus facile à faire en Turquie qu’en Chine, a souligné Robert Hansen, vice-président de WhiteHat Labs (WhiteHat Security).

« Dans ce cas [la Turquie], le gouvernement ne bloque pas la connexion en tant que telle, mais uniquement la résolution du nom du serveur, » a-t-il indiqué, « alors n’importe qui, avec des instructions très simples, pourrait le faire sur son ordinateur avec un logiciel existant. »

Ce logiciel est un programme RPV qui peut être téléchargé facilement en ligne ou dans le magasin Apple ou Google. RPV signifie « réseau privé virtuel »; ce protocole permet aux gens de se connecter à un réseau privé logé sur des serveurs situés dans un autre pays.

Certains services RPV sont gratuits, certains ne le sont pas. Des programmes bien connus que les experts considèrent comme généralement dignes de confiance comprennent notamment Disconnect, GoldenFrog et AnchorFree. Ils peuvent être installés sur les téléphones, ordinateurs ou tablettes.

L’étape suivante est importante parce que c’est elle qui permet aux utilisateurs de s’assurer qu’ils ont accès à Internet à partir d’une adresse IP différente de leur véritable adresse, ce qui est le véritable objectif.

Allez à http://whatismyip.com et inscrivez votre adresse IP. Après avoir activé le logiciel RPV, revenez à ce site Web et vérifiez que l’adresse a changé. Une fois que vous accédez à Internet à partir d’une adresse IP différente, vous êtes en mesure d’accéder aux sites Web bloqués par le gouvernement.

Toutefois, Hansen a ajouté une mise en garde importante : il est possible pour les autorités de déterminer qu’une machine a utilisé un protocole RPV en l’inspectant physiquement.

Robert Epstein, chercheur principal en psychologie à l’American Institute for Behavioral Research and Technology [Institut américain pour la recherche sur le comportement et la technologie], a recommandé d’utiliser un programme appelé Tor, un logiciel de réseau ouvert qui permet aux utilisateurs de surfer sur le Web de façon anonyme. Epstein a suggéré d’installer le programme sur une carte de lecteur flash ou SD plutôt que sur l’ordinateur lui-même. « De cette façon, même si votre ordinateur est inspecté, on n’y trouvera aucun signe de Tor », a-t-il indiqué à CNBC.

Une fois dans le programme, double-cliquez sur « Start Tor Browser » [lancer le navigateur Tor] pour ouvrir une version spéciale de Firefox qui donne un accès sécurisé à n’importe quel site Web. Tor fonctionne en relayant la demande d’accès à un site à travers plusieurs ordinateurs à travers le monde. Pour accélérer ce processus, cliquez sur l’onglet Outils dans le coin supérieur gauche du navigateur et « changer votre identité » pour rediriger et ainsi obtenir un accès plus rapide.

« Peu importe le pays où vous êtes, si vous voulez préserver votre vie privée en ligne, vous ne devriez probablement jamais aller directement sur Google.com via un navigateur classique », a ajouté M. Epstein. Tor, avec un proxy de Google connu sous le nom http://startpage.com, « constitue à l’heure actuelle la façon la plus sécuritaire pour quiconque d’accéder à Internet », a-t-il conclu.

– Reem Nasr, CNBC; Reuters a contribué à cet article. Traduit par Henri Thibodeau.

INVASAO-DE-PRIVACIDADE

Advertisements
This entry was posted in État policier | Surveillance, En français and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s