Hercolubus, ou planète rouge

planeta_rojo

Lors d’un précédent passage près de la Terre, Hercolubus aurait mis fin à la civilisation atlante, ce qui serait relaté dans les récits de déluge universel provenant du monde entier.

Dans mes recherches concernant la Planète X ou 7X, également appelée Nibiru et par plusieurs autres noms, je suis récemment tombé sur une autre variante sur ce thème : Hercolubus ou planète rouge, qui est le titre d’un petit livre (seulement 52 pages en anglais) écrit en 1998/1999 par l’auteur colombien V.M. Rabolú (nom de plume de Joaquin Enrique Amortegui Valbuena).

Rabolú a apparemment repris l’idée de la planète rouge de son « maître », Samaël Aun Weor, qui dans les années 1970 a prêché que l’arrivée de Hercolubus signalerait la fin du monde en termes religieux, comme une punition pour une « humanité honteuse qui mérite le karma qui se rapproche », et qui « ne voulait pas écouter la voix des prophètes ».

Rabolú a affirmé qu’à l’approche de Hercolubus, « à partir de l’année 2000, l’ensemble de la planète [la Terre] est une tragédie. Cela ne signifie pas que la vie se terminera tout à coup, mais les choses commenceront véritablement à se détériorer. C’est un processus qui s’étendra sur des années, mais à partir de l’an 2000, nous sommes entrés dans la tragédie »

Hercolubus-FRLes sombres prédictions de Rabolú concernant la venue de Hercolubus font étrangement écho à la mention d’une étoile appelée Absinthe dans le livre de l’Apocalypse :

« Lorsque Hercolubus se rapprochera de la Terre et s’alignera avec le Soleil, des épidémies dévastatrices vont se répandre sur toute la planète. Ni les médecins ni la science officielle ne sauront de quel genre de maladies il s’agit, ou comment les soigner. Ils seront impuissants face aux épidémies. » — V.M. Rabolú

« Le troisième ange sonna de la trompette : il tomba du ciel une grande étoile qui brûlait comme une torche. Elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources d’eau. Le nom de l’étoile est Absinthe. Le tiers des eaux tourna en absinthe, et quantité d’hommes moururent de ces eaux, parce qu’elles étaient devenues amères. » — Apocalypse de Jean, 8:10-11, Bible Crampon

Dans Hercolubus ou planète rouge, Rabolú aborde également les répercussions des essais atomiques sur les océans, et il nous emmène plus loin dans le système solaire avec des récits concernant des entités extra-terrestres qui habitent sur des vaisseaux spatiaux interplanétaires, ainsi que sur les planètes Vénus et Mars. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce type d’affirmations, elles foisonnent sur l’Internet par les temps qui courent. Vous en faites ce que vous voulez, pour l’instant je considère personnellement qu’il s’agit de matière à réflexion, car je n’ai pas encore découvert de faits probants étayant ces allégations.

Selon un site Web qui fait la promotion de son livre, V.M. Rabolú, connaissant le futur qui nous attend, « a toujours été disposé à enseigner à l’humanité les formules de la régénération spirituelle », sujet qu’il aborde également dans son petit livre. Abordant le thème de l’éveil spirituel ou de la conscience, Rabolú touche au thème de la mort, de ce qu’il désigne comme une désintégration des défauts psychologiques, pour finalement aborder ce qu’il nomme « dédoublement astral ». Cette portion du livre de Rabolú évoque pour moi les épîtres de Paul lorsqu’il parle de la mort du « vieil homme » en nous :

« Sachons-le bien : notre vieil homme a été crucifié avec lui pour que fût détruit le corps qui appartient au péché et qu’ainsi nous ne fussions pas esclaves du péché. » — Épître aux Romains, 6:6, Bible Crampon

Un astronome chilien s’inquiétait également de l’approche de la « planète rouge »

carlos_munoz_ferrada

Carlos Muñoz Ferrada (1909-2001)

La thèse développée par V.M. Rabolú fait aussi curieusement écho à un avertissement lancé vers la fin de sa vie par l’astronome chilien Carlos Muñoz Ferrada.

Ferrada, qui était étrangement précis dans ses prédictions concernant les tremblements de terre, avait apparemment découvert dès 1939 ce qu’il a appelé une « comète planète » qui devrait visiter la Terre dans un avenir pas si lointain. Il a catégorisé ce corps céleste (Hercolubus) comme une « comète planète », étant donné qu’elle a la masse nécessaire pour être considérée comme une planète, mais qu’elle a aussi la queue et l’orbite elliptique d’une comète.

Curieusement, le Washington Post a publié un article en 1983 affirmant que des scientifiques avaient découvert un « mystérieux corps céleste », peut-être aussi volumineux que Jupiter

Dans la vidéo ci-dessous, vous verrez V.M. Rabolú ainsi que des extraits de la seule entrevue connue de Carlos Ferrada, enregistrée par la quatrième chaîne de la télévision portoricaine le 28 juin 1999.


L’Association culturelle Alcione fait activement la promotion du livre Hercolubus ou la planète rouge

VMRabolu

V.M. Rabolú (1926-2000) : « Je ne cherche pas à semer la peur; je suis simplement un être humain qui sonne l’alarme sur ce qui s’en vient et sur ce qui va se passer. »

Quinze ans après la mort de son auteur, le livre Hercolubus ou planète rouge est toujours activement promu et distribué par l’Association culturelle Alcione, une organisation à but non lucratif basée en Espagne (voir note 1 ci-dessous).

Alcione publicise le livre et ses idées par l’entremise de différents sites Web comme hercolubusplanet.com et hercolubus.tv.

Le livre Hercolubus ou Planète rouge est disponible auprès de certains grands libraires en ligne comme Amazon. En outre, Alcione envoie gratuitement une copie imprimée à toute personne qui en fait la demande par l’entremise de ses sites Web. Le petit livre est aussi traduit dans de nombreuses langues, notamment en français. J’ai rapidement reçu mon exemplaire en anglais, quelques jours seulement après en avoir fait la demande, expédié de l’intérieur du Canada.

« Je maintiens ce que j’ai écrit dans ce livre, parce que je sais que c’est vrai. Je suis sûr de ce que je dis parce que je l’ai examiné minutieusement avec mon corps astral, qui me permet de tout savoir dans les moindres détails. » V.M. Rabolú

Quelles que soient les allégations de l’auteur, c’est à nous, comme lecteurs, de faire nos propres recherches et d’arriver à nos propres conclusions concernant ces allégations et d’autres annonçant des catastrophes imminentes pour l’humanité. Quoi qu’il en soit, les développements récents démontrent clairement, pour quiconque a des yeux pour voir et des oreilles pour entendre, que le monde navigue désormais des eaux inconnues, et que nous pourrions très bien nous diriger collectivement « là où personne n’est jamais allé »

Pour ceux d’entre vous qui croient et qui s’appuient sur une puissance supérieure, je vous dirais, « ne craignez rien, mais préparez-vous, physiquement, mentalement, et surtout, spirituellement », comme le dit Greg Hunter (USAWatchdog.com). Quant aux autres, je vous souhaite la meilleure des chances j’ai bien peur que vous ne soyez livrés à vous-mêmes.

Henri Thibodeau RiderInBlack


Notes et références

  1. L’Association Alcione est un organisme sans but lucratif, nommé agent pour la diffusion et la distribution de l’œuvre « Hercolubus ou Planète rouge ». L’Association Alcione est inscrite au Registre national d’Associations du Ministère de l’Intérieur, groupe 1 section 1, avec le numéro national 588698, et elle a son siège sur la Rue Santander nº 6 — 5e étage, bureaux 4 et 5 dans la ville de Burgos (Espagne).
  2. Astronomer Carlos Muñoz Ferrada: “Hercolubus is coming” 2013 | UFO Sightings Hotspot | 16 novembre 2013
  3. Planet 7X aka Comet-Planet Hercolubus | Abide in me | 25 juin 2015
  4. Lectures by Samael Aun Weor – Closing Speech at the 1975 Gnostic
Advertisements
This entry was posted in En français, Planète X | Nibiru and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Hercolubus, ou planète rouge

  1. Pingback: La planète X (Nibiru) et son influence possible sur notre système solaire | Le Blog de la Résistance

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s