Élise Aumont en entrevue — bouffée de fraîcheur dans un monde à la dérive

La vie devant toi cover

Cliquez sur l’album pour visiter le site officiel d’Élise

La semaine dernière, j’ai eu le privilège d’assister à une entrevue exclusive d’Élise Aumont avec le journaliste Vincent Breton du journal Le Peuple Lotbinière.

Élise a discuté du parcours l’ayant menée au lancement de son premier album, de sa passion pour la musique, et de ses rêves pour l’avenir.

Voici l’excellent compte-rendu de cette entrevue publié dans l’édition de cette semaine (28 octobre 2015) du Peuple Lotbinière.

IMG_6622

Quand Nellie me parle…

Vous pouvez également lire dans cet article que j’ai publié le 18 octobre mon compte-rendu du spectacle de lancement de l’album La vie devant toi au Moulin du Portage. Comme le disait le titre de cet article, Élise est vraiment un cadeau de la vie dans un monde à la dérive où elle nous offre une bouffée de fraîcheur et d’authenticité – merci la vie, comme dirait ma jument Nellie…

Henri Thibodeau RiderInBlack


Élise Aumont

CULTURE

Le rêve coloré d’Élise Aumont prend vie

Texte et photo par VINCENT BRETON | Le Peuple Lotbinière | 28 octobre 2015

MUSIQUE. L’auteure-compositrice-interprète originaire de Sainte-Croix a lancé son premier album La vie devant toi, le 17 octobre devant une salle comble au Moulin du Portage.

Élise Aumont a travaillé depuis près de cinq ans pour accoucher de ce disque compact. « Chaque année depuis les cinq ans où je travaille, j’avais des plans de match, mais ce n’était jamais le bon temps », a-t-elle exposé.

L’artiste relate que la production n’a pas toujours été facile. Les nombreuses heures de pratique, parfois durant les études à l’École secondaire Pamphile-Le May, ont été éprouvantes, mais le résultat en valait la peine, selon la chanteuse.

La jeune femme de 17 ans a tout fait, ou presque, sur cet album de compositions originales. Il s’agit d’un EP puisqu’il présente moins de six chansons. Deux d’entre elles ont d’ailleurs été rédigées par Frédérick Baron.

BEAUCOUP DE COULEURS

Élise Aumont se qualifie comme une fonceuse qui n’hésite pas à se lancer des défis musicaux. Cela se traduit sur son album sur lequel elle navigue entre le rock, le jazz et la chanson populaire. Elle assume qu’elle n’est pas encore attachée à un style en particulier.

« Je ne suis pas une fille qui va aller là où je suis confortable. Je suis plus celle qui veut se surpasser et essayer de nouvelles choses », a raconté la jeune auteure-compositrice-interprète. « Je suis une artiste très variée qui a beaucoup de couleurs. »

Quoi qu’il en soit, le disque qu’Élise Aumont vient de sortir est l’expression de sa passion pour la composition et la chanson. « Mon rêve est de continuer à être heureuse en faisant de la musique ».

Cela devrait se poursuivre puisque la jeune femme assure qu’elle a en tête et sur papier encore beaucoup de matériel pour un autre album dans le futur. « Au lieu de faire de gros albums qui demandent beaucoup d’énergie, il vaut mieux faire cinq chansons et évoluer », a-t-elle estimé.

CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER L’ARTICLE EN PDF

Advertisements
This entry was posted in En français, Rappels pour des temps incertains and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s