Est-ce que l’or et l’argent peuvent devenir les monnaies clandestines d’une économie parallèle?

English abstract
Will gold and silver become the underground currencies of the future?

Surviving-the-DepressionThis is a question that has been on the mind of those who are looking to alternatives in the face of negative interest rates, capital controls, the moves toward a cashless economy, and the impending economic collapse. Click here to read what financial analyst Martin Armstrong has to say about the future of gold and silver as everyday means of exchange — I believe he may be right on the money.

Source : Martin ArmstrongArmstrong Economics | 14 mars 2016

Traduit et adapté de l’américain par Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space

Vous pouvez librement reproduire cet article sans en modifier le contenu et en mentionnant l’auteur, le traducteur et la source, avec un lien actif vers l’article original.


Martin Armstrong

Martin Armstrong

Dans un bref article publié cette semaine, l’économiste Martin Armstrong répond à la question d’un lecteur concernant le raisonnement des fanatiques de l’or (« goldbugs ») qui encouragent les gens à acheter de l’or pour faire échec à l’économie sans argent liquide que les gouvernements nous imposeront bientôt : « Croyez-vous que l’or et l’argent deviendront les monnaies clandestines de l’économie parallèle tandis que les gens essaient de contourner l’économie sans argent liquide? », demande ce lecteur.

« Ce sera probablement le cas dans une certaine mesure, mais ce sera très limité », estime Martin Armstrong, soulignant que l’or et l’argent ont déjà perdu leur mobilité : « Vous ne pouvez plus prendre l’avion avec une mallette pleine de métaux précieux. » Ce qui est plus probable, selon lui, c’est que l’or et l’argent serviront simplement de forme de protection envers les manigances des gouvernements — « Il est fort peu probable que vous puissiez les échanger à votre café Starbucks. »

Les gouvernements rendront illégales les transactions en or et en argent

Business-Cycle

Martin Armstrong croit en fait que ces transactions seront traitées comme une forme de blanchiment de fonds. « Ces gens ne sont pas près de laisser quoi que ce soit faire obstacle à la réalisation de leurs ambitions. Toutefois, leurs projets ne sont aucunement viables. Le résultat le plus probable, c’est qu’ils feront tomber le système actuel pour mettre en place un nouveau système. Cependant, n’oubliez pas qu’une réinitialisation complète du système pourrait s’étirer jusqu’en 2023. »

En France, les trains circulant entre la Suisse et le Liechtenstein sont régulièrement interceptés, indique Martin Armstrong. La police financière française inspecte les bagages à la recherche de biens de valeur. « Vous ne pouvez pas voyager en ayant en votre possession des biens d’une valeur excédant 10 000 $ américains. Ils confisquent tout ce qu’ils peuvent. En Italie, si on remarque que vous portez plusieurs chaînes en or, on vous interceptera pour les peser. »

Martin Armstrong estime donc que les possibilités que vous puissiez voyager avec de l’or sont pratiquement nulles. En outre, les possibilités que vous puissiez vous rendre à votre épicerie du coin pour acheter de la nourriture avec des pièces d’or et d’argent sont également nulles. « Ce qui est plus probable, c’est que cela vous fournisse une certaine forme de protection tandis que les gouvernements effectuent la transition vers le prochain système monétaire. Ces gens se débattent pour dominer notre société. Croyez-vous vraiment que cela sera si facile que tout un chacun pourra utiliser des pièces d’or et d’argent? Ils n’abandonneront pas leurs projets sans se battre, et quand le sang commencera à couler, ce sera le nôtre, pas le leur… »


Également sur Henri’s Web Space

Advertisements
This entry was posted in En français, Finance et économie and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Est-ce que l’or et l’argent peuvent devenir les monnaies clandestines d’une économie parallèle?

  1. cesar tichot says:

    Il est très facile de niquer le système financier et en plus c’est légal. Lorsque vous faites un chèque, vous faites une « reconnaissance de dette » jusqu’au moment où le chèque est remis en banque. Si vous échangez ce chèque avec plusieurs personnes, il sert de monnaie d’échange. Maintenant quand vous faites du troc et que vous essayez d’échanger une photocopieuse contre 200 kg de patates, cela fonctionne 1 fois. Maintenant vous payez les 200 kg de patates avec des reconnaissances de dettes de 10 ou 20 ou 50 (sans unité); celles-ci vont pouvoir être échangées par l’épicier à ses fournisseurs. Sans passer par la banque. Et cela est légal. C’est vous qui fabriquez autant de RdD que vous voulez sans référence à vos revenus ou l’or, vous ne faites que ce que font les banquiers. Vous ne me croyez pas? Aujourd’hui les petits restaus non affiliés aux tickets restaurants, les acceptent et vont les échanger dans les supermarchés qui sont affiliés. C’est un début d’un nouveau mode de commerce légal.
    Note : ne faites pas un RdD de 20,000 € pour acheter une voiture, mais des RdD de 10, 20, ou 50, qui sont facilement échangeables

    Like

  2. Loup says:

    Oui, cela me paraît tout à fait juste et les personnes qui amoncellent de grandes quantités de métaux précieux perdent leur temps puérilement et risquent une grosse déception, car il est bien évident que toute transaction importante sera contrôlée. C’est un peu comme tous ces Français débiles qui mettent leur argent dans des banques suisses actuellement, comme si ce pays était en dehors de l’espace-temps, à l’abri de tout, même des krachs boursiers.
    Il est temps de redevenir raisonnable et humble, de vivre avec le strict nécessaire (comme beaucoup de gens pauvres sur cette planète n’ont jamais cessé de le faire), d’apprendre à produire ce dont nous avons besoin sans avidité, localement, et de développer des compétences qui pourront servir éventuellement au troc et enrichir la communauté.
    Voilà la leçon d’humilité que Notre Seigneur veut qu’apprennent les habitants des pays industrialisés.
    Je me souviens des paroles des Indiens quichuas qui me répétaient sans cesse : « le monde peut s’écrouler, cela ne nous rendra pas plus pauvres que nous le sommes et, grâce à Dieu, nous vivons ainsi depuis des siècles »
    Ce qui est parfaitement en accord avec la Parole de notre Roi, rapportée par Matthieu, ch. 6 : « 26 Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux? 27 Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie? »
    .

    Liked by 1 person

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s