Les réunions au sommet se bousculent à Washington cette semaine

perfect_storm

Les réunions au sommet se bousculent cette semaine à Washington.
Que se passe-t-il? Est-ce que l’effondrement est imminent?

Comme je l’ai indiqué dans ce précédent article, le conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis a tenu plusieurs réunions « impromptues » cette semaine. Après celle de lundi matin (11 avril), la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, a été convoquée à la Maison-Blanche pour s’entretenir en privé avec le président des États-Unis, ce qui est plutôt inusité.

Fait encore plus inusité, la Réserve fédérale a annoncé que le conseil des gouverneurs se réunirait également mardi (12 avril) et mercredi (13 avril). « Malheureusement, nous ne savons pas exactement ce qui s’est dit au cours de ces réunions; toutefois, nous savons qu’il est extrêmement inhabituel que la Fed invoque des “procédures accélérées” », a remarqué Mike Maloney (GoldSilver.com), expert des métaux précieux.

  • Fonds monétaire international

Incidemment, le Fonds monétaire international (FMI) tient ses « Réunions de printemps 2016 » du 15 au 17 avril à Washington, où est situé son siège social. Le FMI indique que le temps fort de ce rassemblement est constitué par les réunions du Comité du développement, du forum conjoint de la Banque mondiale et du FMI, et du Comité monétaire et financier international du FMI.

  • Banque mondiale

Par ailleurs, la Banque Mondiale a tenu mercredi (13 avril), également à son siège social situé à Washington, une table ronde avec ses principaux économistes qui ont discuté des conditions économiques actuelles, des perspectives pour les régions en développement, ainsi que des marchés émergents, « qui sont au cœur du ralentissement de la croissance mondiale. »

  • G20

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G20 se rencontrent également à Washington cette semaine (13 et 14 avril).

Dave Hodges écrit sur The Common Sense Show que les banquiers se réunissent pour discuter de la confiscation de vos comptes bancaires et de retraite. Est-ce qu’il exagère? Je ne parierais pas contre lui.

Quoi qu’il en soit, voici certains développements qui peuvent être à l’agenda de ces réunions officielles et de celles qui se déroulent certainement dans les coulisses.

  • Les « recapitalisations internes » ont commencé

L’Autriche a procédé le week-end dernier à sa toute première recapitalisation interne (en anglais, « bail in »), devenant le premier pays européen à mettre en œuvre cette politique sournoise depuis son adoption par l’ensemble des pays du G20 lors du sommet de novembre 2014 tenu à Brisbane, en Australie.

Si vous ne savez pas ce que signifie une recapitalisation interne, voyez ce qui s’est passé à Chypre en 2013, où les banksters ont expérimenté ce genre de mesure pour la première fois — à leur entière satisfaction, semble-t-il.

Incidemment, le gouvernement canadien a introduit cette même mesure en catimini dans le premier budget du gouvernement libéral de Justin Trudeau.

  • Porto Rico, le canari dans la mine de charbon?

L’île de Porto Rico, un territoire non incorporé des États-Unis ayant un statut de commonwealth, est au bord de la faillite. Mardi, le 12 avril, un projet de loi a été présenté devant la Chambre des représentants du Congrès américain en vue de « soulager » la crise financière de Porto Rico, dont la dette s’élève à 72 milliards de dollars (USD). Incidemment, l’auteur et spécialiste financier James Rickards a indiqué lundi soir, lors d’une entrevue avec John B. Wells (Caravan to Midnight), que Porto Rico avait procédé à la recapitalisation d’une de ses banques la semaine dernière; toutefois, je n’ai pu confirmé cette information.

  • L’argent effectue une percée

Dans un courriel reçu plus tôt cette semaine, le négociant en métaux précieux Mike Maloney (GoldSilver.com) soulignait que l’argent a finalement dépassé la barrière de résistance de 16 $ l’once (USD). Avec une hausse de plus de 5 % en l’espace de quelques jours, ceci pourrait signaler le début d’un marché haussier (bull market) longuement attendu par les investisseurs en métaux précieux, estime M. Maloney. Il rappelle également que l’été dernier, l’instabilité des marchés boursiers avait déjà suscité un repli vers les métaux précieux qui a entraîné des ruptures de stock, tout en poussant les prix à la hausse et en retardant les livraisons de plusieurs mois dans certains cas.

  • Ouverture de la bourse de l’or de Shanghai

Parallèlement à l’argent, l’or s’est maintenu au-dessus de la barre de 1,200 $ l’once (USD) depuis le début de l’année, avec une pointe au-delà de 1,275 $. Toutefois, le marché de l’or risque d’expérimenter une nouvelle dynamique avec l’ouverture de la bourse de l’or de Shanghai (Shanghai Gold Exchange), prévue pour le 19 avril (voyez cet autre article concernant l’importance de cette date pour les occultistes et satanistes de ce monde). La bourse de Shanghai utilisera la devise chinoise, le yuan, et elle offrira des contrats à terme dans la même devise.

  • Lancement imminent du CIPS

Le système de paiement bancaire transfrontalier (Cross-Border Inter-Bank Payment System, abrévié  en CIPS), mis en place par la Chine comme alternative au système de transactions bancaires SWIFT, a été testé avec succès au mois de février et il serait prêt à être officiellement lancé.

  • Réunion de l’OPEP

Selon International Business News, des représentants d’une douzaine de pays producteurs d’énergie doivent se réunir cette semaine à Doha, au Qatar, pour discuter d’une hausse possible des prix du pétrole. Le Qatar a invité les treize pays membres de l’OPEP, en plus de la Russie, du Mexique, et de cinq autres pays non membres. La réunion est prévue pour le 17 avril, et il semblerait que les participants ont déjà accepté d’étudier la possibilité de geler la production aux mêmes niveaux qu’au mois de janvier.


dollar-collapse

Ce ne sont là que quelques-uns des signaux d’alarme que j’ai documentés jusqu’ici. Comme James Rickards l’a indiqué lors de son entretien avec John B. Wells, l’effondrement économique mondial est « une certitude mathématique ». La seule question est « à quel moment cela se produira-t-il? » « Cela pourrait se produire à tout moment, aujourd’hui, demain, personne ne sait quand, mais c’est une certitude », a-t-il insisté.

Dans un courriel qu’il m’a envoyé en réaction à la publication de cet article en anglais, le journaliste Greg Hunter (USA Watchdog) estime que la Réserve fédérale est en train de préparer un écrasement contrôlé — « espérons que ce ne sera pas contre un flanc de montagne », écrit-il.

Nous verrons bien. Entretemps, je vous laisse sur ces paroles que Greg répète constamment : « Ne craignez rien, mais préparez-vous, matériellement, mentalement et, PAR-DESSUS TOUT, spirituellement — ne craignez rien, Dieu veille sur nous. »

Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space

Vous pouvez librement reproduire cet article, mais sans en modifier le contenu et en mentionnant clairement l’auteur et la source, avec un lien actif vers l’article original.

Advertisements
This entry was posted in Alertes | Appels à l'action, Effondrement économique and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s