La planète X et l’emprise de la CIA sur le monde scientifique

John B. Wells & McCanneyEn entrevue avec John B. Wells sur Caravan to Midnight, le professeur James McCanney a récemment (9 août 2016) abordé de nombreux sujets allant du désastre nucléaire de Fukushima à la fable des changements climatiques, en passant par la mainmise de la CIA sur l’information scientifique survenue au début des années 1990 et les campagnes de désinformation subséquentes concernant la mystérieuse planète X. Les extraits traduits ci-dessous concernent essentiellement ces deux derniers sujets. Je ne suis pas certain que l’on puisse qualifier ces extraits « d’information » en tant que telle, puisque je ne suis pas en mesure de valider les déclarations de M. McCanney, toutefois celles-ci ont le mérite d’inciter à la réflexion.

Coïncidence ou synchronicité?

Je ne connaissais pas le professeur McCanney avant de traduire une récente vidéo contenant des extraits d’une de ses allocutions (Planète X/Nibiru : son approche est-elle imminente? Nouvelle vidéo qui incite à réflexion). Quelques jours après la publication de cette traduction, il apparaît sur Caravan to Midnight…

Henri Thibodeau Galloping HorseHenri’s Web Space


À propros de Caravan to Midnight

CTM-Logo-midCaravan to Midnight (caravane vers minuit) est un programme de radio-causerie sur Internet animé par John B. Wells, ancien animateur sur le très populaire réseau américain Coast to Coast AM. L’accès au programme requiert un abonnement (au coût de 5 $ US par mois) et les abonnés sont familièrement surnommés « Caravaners » (caravaniers). De temps à autre, certains épisodes sont diffusés gratuitement sur la chaîne YouTube de John B. Wells.


L’emprise de la CIA sur le monde scientifique

En bref, en conséquence d’un curieux mélange de phénomènes célestes, non le moindre étant la découverte secrète d’un objet surnommé « planète X », en 1991, par l’observatoire naval des États-Unis, la CIA a pris le contrôle du monde scientifique, y compris la NASA. L’information scientifique a été stratifiée et un imposant programme de désinformation a été mis sur pied à l’intention du grand public. J’ai personnellement été témoin de ceci, mais je ne comprenais pas vraiment ce dont j’étais témoin — jusqu’à ces dernières années, lorsque j’ai commencé à mettre en place les pièces du puzzle.

Le véritable clivage est survenu lorsque le public est devenu l’ennemi, en 1991. C’est à ce moment que la NSA* a pris toute son ampleur et que le public a été massivement mis sous surveillance — essentiellement en raison d’un événement remontant au milieu des années 1980. Il s’agissait d’un programme de la NASA provenant de l’observatoire naval — et encore aujourd’hui il s’agit d’une opération militaire de haut niveau ayant une facette secrète et une facette publique.

*National Security Agency, agence nationale de la sécurité des États-Unis. Cliquez ici pour plus de détails sur Wikipédia.

LA NASA à la recherche de la planète X

Robert Harrington

Robert Harrington*

Un dénommé Robert Harrington a découvert que le programme de la NASA s’appelait « À la recherche de la planète X » (« The Search For Planet X »). En 1991, Harrington a terminé ces travaux. À l’époque, il était à la tête de l’observatoire naval, sous l’influence d’un dénommé Tom Van Flandem, un astronome subalterne à l’observatoire naval. Ils étaient à la recherche d’un objet aux confins du système solaire, bien au-delà d’Uranus et Neptune, qui sont les deux plus grosses planètes extérieures. Ces planètes étaient déviées de leurs orbites, ce qui représentait un problème astronomique depuis un bon moment.

En mai 1991, Harrington a terminé les travaux. Après avoir pris des photos pendant des années, ils [sic] ont réalisé qu’il y avait quelque chose là-bas dans cette région [de l’espace]. Et ce n’est qu’il y a un an et demi que j’ai réalisé que ce qu’il avait découvert était le noyau de la comète Hale-Bopp. Je comprends maintenant ce qui se passait. Quand j’ai pris l’orbite de Hale-Bopp et que j’ai reculé dans le temps, j’ai réalisé qu’elle était exactement à cet endroit quand Harrington regardait dans cette direction. Le terme « planète X » représente plusieurs objets, pas seulement un, mais c’est celui-ci [Hale-Bopp] qui influençait Uranus et Neptune.

*Planet X and the Mysterious Death of Dr. Robert Harrington

Quand le public est devenu l’Ennemi No 1…

En 1991, quand ils ont appris l’existence de cette planète erratique qui approchait, c’est à ce moment que la division est survenue dans le monde scientifique, et c’est de là que la NSA est venue, c’est de là qu’est venue la surveillance du public, et c’est là que le public est devenu l’Ennemi No 1 — parce qu’ils voulaient contrôler le public. Bien des choses sont issues de cette période, 1991, et cela se poursuit aujourd’hui, avec toute cette désinformation. Les médias d’information sont [maintenant] totalement corrompus, totalement possédés et contrôlés, et les gens qui y travaillent… cela me renverse!

James McCanney 2

« La CIA est le bras policier de la Banque mondiale, et le FBI est une succursale », soutient le prof. McCanney.

La CIA a pris le contrôle de la NASA, ils ont pris le contrôle du monde scientifique, et ils avaient ce programme de désinformation qui a débuté à ce moment-là. Vous souvenez-vous de Nancy Lieder*, cette hurluberlue qui parlait aux extra-terrestres? « La planète X arrivera le 15 mai 2003… nous allons tous mourir… » Elle parlait sans cesse de cette énorme boule orangée qui allait occuper tout l’horizon. Elle a obtenu énormément de publicité, parce qu’elle parlait aux extra-terrestres. Et il appert que nous avons été témoins d’une de ces très rares lunes orangées. C’est un phénomène extrêmement rare, mais c’est arrivé exactement ce jour-là, le 15 mai 2003.

*Site web de Nancy Lieder, en ligne depuis 1995 : ZetaTalk

Qui aurait pu le savoir, sinon des astronomes professionnels qui ont élaboré tout ce programme avec la CIA, effectivement vers le milieu et la fin des années 1990? En fait, l’idée était d’élaborer ce programme à l’intention du public concernant la planète X, pour en faire le sujet le plus farfelu qui soit, et en barbouiller la première page du journal : hurluberlus… extra-terrestres… planète X — nous allons tous mourir! Et quand rien n’arrive, tout le monde se dit « Ah! Ce ne sont que ces hurluberlus et leur planète X, encore une fois… »

Ce n’est qu’une opération de désinformation planifiée par la CIA, et cela se poursuit encore aujourd’hui. Ces gens qui apparaissent et qui sont [soudainement] des experts sur la planète X parce qu’ils ont lu un bouquin… Généralement, ce qui se produit c’est que la CIA les identifie tout de suite. Ils arrivent, ils les aident à publier leurs livres, ils les font passer à la radio, ils leur donnent de la notoriété, et ils répètent tous la même chose : orbite de 3,600 ans, elle revient, elle sera bientôt là… les Anciens… les Annunaki… Peu importe — essentiellement, c’est la même liste d’épicerie.

Désastres célestes occultés de notre histoire

L’histoire de la Terre est bien différente de ce qu’on nous dit, et cela revient essentiellement à ces importants désastres célestes qui sont survenus à de nombreuses reprises tout au long de l’histoire de la Terre…

Les gens au pouvoir – et c’est ce que j’ai fini par comprendre : vous allez tout au sommet, au Vatican, à l’empire bancaire des Rothschild, au contrôle de cet argent fictif : ils peuvent contrôler toutes ces choses avec de la désinformation, avec la CIA, les « think tank » (laboratoires d’idées) qui orientent les campagnes de désinformation visant à distraire le public… Mais il y a une chose qu’ils ne peuvent pas contrôler, et c’est quelque chose qui vient de « là-bas » [McCanney pointe vers le ciel], et ils le savent.

Raging CometQuand vous verrez la planète X, ce ne sera pas cette énorme boule orangée là-haut dans le ciel : ce sera une comète déchaînée, et c’est ce qui s’est produit tout au long de l’histoire [de la Terre]… Cela fait partie des principales choses qu’ils veulent cacher au public. Si les gens comprenaient… [ce qui se cache là-bas, ils pourraient bien se retirer du système…]

Ce qui effraie vraiment les élites…

Le point essentiel, c’est que les soi-disant « dirigeants » de notre monde n’ont absolument aucun contrôle là-dessus. Si les gens s’éveillaient en masse à cette réalité… Ils sont très, très angoissés, ils ont extrêmement peur que des groupes commencent à se former et à s’isoler de la société — ils ont peur même à l’idée que des groupes de 15 personnes le fassent…

La destruction économique des États-Unis a été relativement facile [pour eux], c’était comme arracher un bonbon à un bébé, mais ils ont un petit problème : la plus imposante armée permanente au monde, c’est la population américaine. Ils éprouvent beaucoup de difficulté à leur arracher leurs armes… C’est le point où nous en sommes aujourd’hui, selon moi. Les gens commencent maintenant à prendre conscience de leur identité, et de leurs méthodes. Et dans le domaine scientifique, ce qui les effraie le plus c’est que les gens s’éveillent à la véritable menace, qui vient de l’espace — et ce qui peut nous arriver.

Nous pensons toujours à la planète X en terme de destruction complète, ou quelque chose comme ça, mais j’estime que la majorité de ces évènements sont en fait plutôt bénins. Ces objets de genre comètes ne sont pas des boules de glace sale, comme le monde scientifique voudrait nous le faire croire. Il s’agit plutôt d’une « entité » de plasma électrique qui décharge le condensateur solaire — ce qui est un tout autre sujet. De loin, ces objets peuvent faire beaucoup de dommage, mais la Terre et la race humaine y ont survécu à de nombreuses reprises, si vous lisez les livres d’histoire, si vous consultez le véritable Ancien Testament — pas celui que nous avons aujourd’hui, mais par exemple la Bible Kolbrin [voir références ci-dessous, malheureusement toutes en anglais], que j’ai présentée au public américain au début des années 2000.

Si vous consultez ces textes, [vous voyez que] la race humaine a survécu à plusieurs de ces événements — essentiellement, c’est comme appuyer sur le gros bouton rouge de « remise à zéro ». Qui survit? Essentiellement, les gens qui vivent à un niveau très fondamental. L’infrastructure est complètement détruite. Alors, je crois que ce qui effraie vraiment la communauté bancaire, ce serait plutôt un événement moins important dont ils émergeraient en voulant reprendre le contrôle. Toutefois, ils réalisent qu’ils sont confrontés à une autre problématique, et c’est l’aspect mental : l’éveil du public, un beau jour, à cette réalité qu’il n’y a pas de planète X qui s’approche pour nous détruire. Mais ce n’est qu’un aspect mental — que le public se réveille et se dise soudainement, « Eh! J’arrête tout ça; je ne paierai plus mon hypothèque », et descende tout simplement du carrousel. C’est ça qui les effraie vraiment. ■


À propos de James McCanney
James McCanney 1Le professeur James M. McCanney a consacré près de la moitié de sa longue carrière à l’industrie des télécommunications, comme ingénieur de systèmes. Il a beaucoup œuvré dans des environnements multiculturels, notamment aux États-Unis, en Amérique latine, et avec des scientifiques russes de haut niveau. Il a présenté ses recherches à des conférences internationales, et il effectue régulièrement des présentations aux réunions de l’Union américaine de géophysique. Il a aussi donné des conférences aux laboratoires nationaux de Los Alamos, à la foire aérienne et spatiale internationale des États-Unis, ainsi qu’à des conférences internationales sur la propulsion électrique. Le prof. McCanney a également publié plusieurs livres et vidéos sur des sujets comme la planète X, les comètes, les bouleversements terrestres, l’Atlantide, etc. Cliquez ici pour visiter son site web : jmccanneyscience.com. Source : Caravan to Midnight.

« McCanney n’existe pas… » — Citation de Wikipédia. Selon Wikipédia, je n’existe pas… bonne blague pour le public mal informé. Bien qu’une page ait déjà existé, contenant des mensonges et des balivernes outrageusement offensants, le résultat était que des milliers de personnes se dirigeaient vers ma page web pour devenir de fidèles étudiants de mon travail. Alors, ils ont maintenant retiré cette page et se contentent de dire que je n’existe pas… — Jim McCanney

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Advertisements
This entry was posted in Guerre psychologique / Désinformation, Planète X | Nibiru and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s