Alex Jones dresse un sombre bilan des crimes du clan Clinton — et invite Hillary au repentir…

Alex Jones

Hillary et Bill Clinton ont semé une traînée de corps au cours de leur ascension vers le pouvoir politique

Alex Jones | Infowars.com | 29 août 2016

Source : Hillary and Bill Clinton have left a trail of dead bodies amid their ascent to political power (video embedded below article)

Traduit de l’américain par Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space

Alex Jones est un flamboyant personnage qui a pris beaucoup de place sur la scène des médias alternatifs américains. À tel point qu’Hillary (surnommée « Hitlary » dans les médias alternatifs américains) Clinton, l’affreuse sorcière luciférienne qui ne rêve que d’une chose — « être calife à la place du calife » — l’a même ciblé publiquement tout récemment. Décrié par certains qui l’accusent d’être un agent de la CIA et vénéré par d’autres qui le considèrent comme un véritable et ardent défenseur de la liberté, Jones ne laisse personne indifférent. Pour ma part, je garde un œil sur son site web, Infowars.com, mais je prends ses déclarations et ses révélations avec un certain grain de sel. Quoi qu’il en soit, j’estime qu’il a misé en plein dans le mile avec cette récente vidéo qui dresse un survol des crimes du clan Clinton. Comme toujours, à vous de juger. La vidéo est insérée au bas de l’article. — HT


Avant que les Clinton ne quittent la résidence du gouverneur de l’Arkansas, plus d’une centaine de personnes avaient été assassinées de manière suspecte. Des centaines d’autres sont mortes pendant leurs premiers mandats [à la présidence des É.-U.], et le fléau se poursuit encore aujourd’hui.

Un après l’autre, des employés du DNC [Democratic National Committee, le comité national du parti démocrate des États-Unis] qui dénoncent la fraude électorale ou qui transmettent de l’information à WikiLeaks finissent par être abattus.

Young Alex Jones 2La famille criminelle des Clinton et leurs commanditaires sont maintenant sous le feu des projecteurs. Si je meurs, s’ils m’assassinent, ce sera pour une bonne cause. Quelqu’un doit tenir tête à ces gens. Bien avant que George W. Bush ne soit entré en fonction, avant même que le sénateur Obama ne songe à devenir président, j’étais là, dénonçant les crimes des Clinton. Il est donc opportun que [ce soit] moi, Alex Jones, surnommé le « cœur sombre » par Hillary Clinton, qui soit votre chroniqueur, un chroniquer qui a risqué son existence même à dénoncer ces gens maléfiques.

Clinton, Reno

« C’est aussi ce qui arrive quand vous écoutez l’animateur de radio Alex Jones, qui prétend que le 11 septembre et les attentats à la bombe d’Oklahoma City ont été manigancés de l’intérieur… »

Il y a quelques jours à peine, Hillary Clinton, une des plus puissantes figures criminelles de toute l’histoire, a fait une sortie à la télévision nationale et déclaré que j’ai un cœur horriblement sombre…

Hillary, Reno

« Je ne sais pas ce qui se produit dans l’esprit de quelqu’un, ou à quel point son cœur doit être sombre… »

Je suis engagé à combattre l’oppression et la tyrannie. Je suis simplement comme ça. Mais je dois être honnête avec vous. J’ai réfléchi à l’histoire du règne de terreur criminelle des Clinton sur cette planète au cours des 20 dernières années et plus — je dois vous avouer que c’est surréaliste de réaliser qu’Alex Jones, pauvre petit moi, est un des principaux points d’opposition contre ces monstres…

Hillary Clinton est reconnue pour ses menaces de mort, en public et en privé. En 2008, même le New York Times avait [publié] l’entête « La remarque de Clinton sur l’assassinat de Kennedy déclenche la controverse ». Obama était largement en avance sur elle dans les primaires. Elle a dit que ça n’avait pas d’importance, puisque Bobby [Robert Kennedy] avait été assassiné avant la fin des primaires.

Hillary head shot

« Mon époux n’a pas obtenu la nomination en 1992 avant d’avoir remporté les primaires en Californie, quelque part au milieu de juin… exactement… nous nous souvenons tous que Bobby Kennedy a été assassiné au mois de juin en Californie… »

Hillary laughing

« Nous sommes venus, nous avons vu, il est mort… Ah! Ah! Ah! »

C’est le genre de rhétorique sanguinaire que nous voyons continuellement de la part d’Hillary Clinton. Des années plus tard, après être parvenue à duper le monde et faire bombarder la Libye pour donner un soutien aérien à Al-Qaïda, Hillary, après être atterrie à Tripoli, s’est vantée qu’elle était venue, qu’elle avait vu, et que Kadhafi était mort….

J’aimerais revenir au tout début. Le Gouverneur Bill Clinton et son épouse « sous-gouverneur » ont soutenu George Herbert Walker Bush et la guerre en Irak en 1991. Mais à partir de là, les choses n’ont fait qu’empirer.

"Nous croyons que le prix en vaut la peine..."

« Nous croyons que le prix en vaut la peine… »

Une fois à la Maison-Blanche, ils ont étendu les bombardements avec des centaines et des centaines de frappes par année sur les infrastructures de l’Irak. Ils ont convaincu l’ONU d’adopter les sanctions les plus sévères dans l’histoire moderne — médicaments, nourriture et toutes formes de technologie ont à toutes fins utiles été interdites d’entrée dans le pays. Plus d’un million et demi d’Irakiens sont morts de faim. Et le mentor d’Hillary Clinton, Madeleine Albright, s’est vantée à [l’émission] 60 minutes et d’autres chaînes que la mort de 500 000 enfants irakiens était un bon prix à payer pour ces sanctions.

La population implose, les réfugiés fuient à travers le monde. Une nation musulmane laïque auparavant pro-occidentale avait pris le chemin de la prise du pouvoir par des djihadistes, ce qu’Hillary faciliterait plus d’une décennie plus tard.

Hillary 2009

« N’oublions pas que les gens que nous combattons aujourd’hui, nous les avons financés il y a 20 ans… »

Encore une fois, revenons en arrière, à 1995 et 1999. Vous avez les Croates, vous avez les Serbes, vous avez les musulmans dans le sud, en Albanie, vous avez les Balkans. Les Russes se sont retirés après la chute de l’Union soviétique en 1991. Les Clinton appuient des islamistes provenant d’Albanie et des Croates — ceci est documenté — pour attaquer la Serbie. Lorsque la Serbie riposte, alors même qu’ils perdent deux fois plus de monde, les Clinton déclenchent d’immenses frappes aériennes et des invasions de l’OTAN qui détruisent des centrales électriques, des usines de traitement d’eau potable, des stations de télévision — avec des bombes à l’uranium appauvri qui irradient toute la région. Puis ils ont diffusé à la télé britannique des images maintenant reconnues comme illustrant de faux camps de concentration serbes.

Les Clinton sont le couple le plus détesté en Serbie et dans les Balkans, parce que les Serbes étaient les plus puissants alliés de l’Amérique, et Madeleine Albright, la Secrétaire d’État qui a dirigé cette entière opération, qui se vantait que 500 000 enfants ne comptaient pas pour grand-chose — son père et elle avaient été sauvés des nazis par les Serbes.

A special place in Hell...

« Il y a un endroit bien particulier en enfer pour les femmes qui ne s’entraident pas… » — ou pour les gens de cette espèce?

Quand vous êtes un sociopathe machiavélique ou un psychopathe sadique comme George Soros, Hillary Clinton, Bill Clinton et d’autres, vous ne tenez pas compte de facteurs comme des alliances, qui a tort ou qui a raison — vous contemplez un milliard de musulmans et plus, vous contemplez la Syrie, et vous contemplez les points d’invasion d’où vous pouvez infiltrer toute l’Europe et prendre le contrôle.

Kadhafi dead

« Nous sommes venus, nous avons vu, il est mort… »

Mais d’abord, vous devez vous procurer des armes pour cette invasion. Et vous voyez la Libye, et Mouammar Kadhafi, qui pendant huit ans avant l’attaque de l’Occident avait investi dans l’Occident, avait invité l’Occident, et avait décidé d’emprunter la voie de la détente. Il a été piégé. Des djihadistes provenant d’Arabie Saoudite par l’entremise d’Hillary au Secrétariat d’État — tout cela est maintenant dans les grands médias — ont été amenés à Benghazi, ils ont attaqué le pays. L’Occident a mené une campagne de bombardements pour soutenir la prise de pouvoir. Des islamistes ont été placés au pouvoir. Des chrétiens, des noirs, des musulmans non radicaux, des chiites et d’autres ont été tués par milliers, et Hillary a créé intentionnellement un état raté.

Vous jetez un coup d’œil aux images avant et après, c’est tout simplement incroyable. Et Hillary admet que c’est un état raté. Ils ont pris les armes, les missiles Stinger, les missiles TOW, et ils les ont envoyés en Syrie pour faire tomber les portes de l’Europe : vous prenez le contrôle de la Syrie, vous pouvez faire venir tous les djihadistes d’Arabie Saoudite et d’ailleurs, envahir l’Europe, ensuite employer la menace islamiste pour bannir la liberté d’expression de ceux qui en font la critique, puis utiliser cette situation d’urgence pour introduire une forme permanente de loi martiale.

George Soros

« J’ai établi une fondation en Ukraine… qui joue un rôle important dans les événements actuels. »

Pour être juste envers Hillary Clinton, elle n’est qu’une marionnette de George Soros. Même le Jerusalem Post a récemment indiqué, en raison de documents de WikiLeaks, qu’il n’est rien d’autre qu’un mégalomane qui croit être le Messie, mettant en place un gouvernement mondial par le chaos qu’il sème.

Il faudrait des heures pour documenter les centaines, les centaines et les centaines de gens qui ont été mystérieusement assassinés, abattus, étranglés à mort, noyés, découpés en morceaux depuis que les Clinton se sont présentés au poste de gouverneur, puis à la présidence, au Secrétariat d’État, jusqu’à aujourd’hui.

Mais depuis que Bernie Sanders s’est fait voler la nomination il y a quelques mois, nous avons vu au moins quatre employés de haut niveau — à propos de courriels, de serveurs, d’information confidentielle — être tués, être assassinés. WikiLeaks a déclaré « nous ne révélons pas nos sources », mais il s’agit d’une source présumée, et nous avons offert une récompense de 20 000 $. La situation devient vraiment, vraiment hors de contrôle.

Il a été révélé que Google, de même que Facebook, Twitter et d’autres, censurent des articles entiers concernant les Clinton, incluant le décompte des morts reliées aux Clinton. Nous voyons ce que la technocratie est capable de faire. Nous les voyons s’engager ouvertement dans la censure massive.

Alex Jones close-upEn conclusion, j’aimerais en appeler à vous personnellement, d’un être humain libre à d’autres êtres humains libres, de toute race, couleur ou confession, qui avez l’esprit de la liberté qui bat dans votre cœur. Je ne tiens pas à affronter une personne influente qui a tué des millions de personnes à travers le monde, et qui croit que c’est amusant. Je ne tiens pas à affronter ce vampire. Je ne tiens pas à combattre ce monstre en tant qu’individu; mais, en tant qu’homme, mon esprit m’enjoint, me commande d’agir — je n’ai pas d’autre choix, et je veux être victorieux dans l’accomplissement de cette tâche.

Le mal, historiquement, prend le contrôle et ne peut être arrêté aussi longtemps que les hommes et les femmes de bien ne font rien. Mais comme Thomas Jefferson — notre troisième président — l’a fameusement déclaré, quand nous passons à l’action, rien sur Terre ne peut nous arrêter. C’est pour ça que les tyrans ont tellement peur des hommes et des femmes de bien qui sont effectivement de bonne volonté, qui veulent que vous jouissiez du libre arbitre, et qui veulent que la loi universelle règne sur cette planète.

Nous faisons face à un cancer, c’est cela qu’Hillary Clinton représente : le mal. Elle représente le chaos. Elle représente l’anarchie. Elle représente la morbidité, et l’échec. Sa manifestation physique est celle d’un corps en décomposition [qui a été] réanimé.

Je n’ai pas peur d’Hillary Clinton, mais j’ai peur d’échouer dans cette mission. Alors je vous demande tous de redoubler d’efforts pour dénoncer le Nouvel Ordre mondial, et je vous demande tous de prier [pour moi].

Je m’adresse également à Hillary Clinton, parce que je ne la déteste même pas personnellement. Je déteste l’esprit qui a pris le contrôle de son corps, de son esprit et de son âme. Il est encore temps pour vous de faire marche arrière, Hillary. Vous parlez de mon cœur sombre et vous déformez ce que j’ai dit. J’ai un cœur incroyablement rempli d’amour. Je me soucie profondément des autres, et je me soucie même de ce qui reste de vous.

Vous n’auriez pas dit les choses que vous avez dites sur cette tribune s’il ne vous restait pas une parcelle d’humanité. Il est encore temps pour vous et d’autres de faire marche arrière. Mais je veux être vraiment très clair : j’ai choisi la voie sur laquelle je chemine, et je vous mets volontairement au défi et tout ce que vous représentez, et je demande à la population de cette planète et à ceux qui aiment la liberté de nous soutenir, et de prier pour nous. Et je vous dis, à vous et à vos maîtres, que je ne suis qu’un symbole de la liberté, une manifestation, et rien sur Terre n’arrêtera le mouvement que vous voyez maintenant.

Il est temps pour Hillary Clinton de se repentir. Il est temps pour Hillary Clinton de mettre fin aux meurtres, aux tueries, de cesser de se lécher les lèvres comme Madeleine Albright quand elles parlent de tous les enfants morts. J’observe comment vous avez placé des djihadistes et Al-Qaïda en Libye et en Syrie pour tuer des centaines de milliers de chrétiens tandis qu’Obama ne permet pas aux chrétiens de s’enfuir, alors qu’il permet aux sunnites qui commettent les crimes de s’échapper, et je ne peux que remercier Dieu de ne pas être de votre côté.

Alors, peu importe ce que vous me ferez, c’est entre vous et Dieu. Mais j’ai fait mon choix, et je ne suis pas avec vous. Je ne me suiciderai jamais, et si je suis tué, les criminels qui représentent Hillary Rodham Clinton seront les principaux suspects. Vous avez peut-être [derrière vous] tous les anciens grands médias pourris et discrédités — comme l’agence AP, qui n’a la confiance que de 6 % de la population et qui appuie Hillary —, mais j’ai le bon sens et la volonté de la population derrière moi. Et je suis engagé pour la cause, et dans l’histoire, dans cet univers, rien ne résiste à cela. Peu importe ce qui arrive à ce corps, les idées et les mouvements appuyés par la vérité et la liberté sont invincibles — ils sont à l’épreuve des balles. ■


Save

Save

Save

Save

Save

Advertisements
This entry was posted in Matière à réflexion and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Alex Jones dresse un sombre bilan des crimes du clan Clinton — et invite Hillary au repentir…

  1. Pingback: Mouvement Liberté : Alex Jones (Infowars) dresse un sombre bilan des crimes du clan Clinton — et invite « Hitlary » au repentir… – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s