Paul Craig Roberts : « Êtes-vous un laquais sous l’emprise mentale de la CIA? »

English abstract
Are you a mind-controlled CIA stooge?
Paul Craig RobertDo you smirk when you hear someone question the official stories of Orlando, San Bernardino, Paris or Nice? Do you feel superior to 2,500 architects and engineers, to firefighters, commercial and military pilots, physicists and chemists, and former high government officials who have raised doubts about 9/11? If so, you reflect the profile of a mind-controlled CIA stooge, Dr. Paul Craig Roberts writes in a short piece published today, August 31. For those of you who have been living in a cave, Dr. Roberts was Assistant Secretary of the Treasury for Economic Policy under Ronald Reagan and he has published numerous books, such as The Failure of Laissez Faire Capitalism and Economic Dissolution of the West and How America Was Lost. Click here to read full article on PCR’S website, Institute for Political Economy. Also on Henri’s Web Space: Did the CIA coin the expression “Conspiracy Theorists” to discredit those who dare question the “official” truth?

How America Was Lost - CoverLe Dr Paul Craig Roberts est un personnage public connu et respecté aux États-Unis. Il a été secrétaire adjoint au Trésor américain sous Ronald Reagan, et il a écrit plusieurs livres, notamment The Failure of Laissez Faire Capitalism and Economic Dissolution of the West (L’échec du libéralisme capitaliste et la dissolution économique de l’Occident) et How America Was Lost (Comment l’Amérique a été perdue). À ma connaissance, aucun de ses ouvrages n’a encore été traduit en français. Toutefois, j’indique au bas de la page plusieurs articles traduits et publiés sur Henri’s Web Space.


Êtes-vous un laquais sous l’emprise mentale de la CIA?

Paul Craig Roberts | Institute for Political Economy | 31 août 2016

Traduit de l’américain par Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space

Arborez-vous un sourire narquois quand vous entendez quelqu’un remettre en question la version officielle des événements d’Orlando, San Bernardino, Paris ou Nice? Vous sentez-vous supérieur aux 2 500 architectes, ingénieurs, pompiers, pilotes commerciaux et militaires, physiciens, chimistes, et anciens fonctionnaires de haut niveau qui ont émis des doutes concernant le 11 septembre? Si c’est le cas, vous affichez le profil d’un laquais sous l’emprise mentale de la CIA.

john-f-kennedy-12L’expression « théorie du complot » a été inventée et introduite dans le discours public par la CIA en 1967 en vue de discréditer les nombreux sceptiques qui remettaient en question la conclusion de la Commission Warren, à savoir que le président John F. Kennedy avait été assassiné par un tireur solitaire nommé Lee Harvey Oswald, qui a lui-même été assassiné — alors qu’il était sous la garde de la police — avant qu’il puisse être interrogé. La CIA a employé ses amis dans les médias pour lancer une campagne visant à ridiculiser tout soupçon exprimé à l’égard du rapport de la Commission Warren. Cette campagne a été « l’une des campagnes de propagande les plus réussies de tous les temps ».

Conspiracy Theory in AmericaC’est ce qu’écrit le professeur en science politique Lance deHaven-Smith, auteur d’un livre soumis à un examen par des pairs, Conspiracy Theory in America (Théorie du complot en Amérique), publié par les presses de l’Université du Texas [en 2014], où il raconte comment la CIA est parvenue à susciter dans l’esprit du public une stigmatisation réflexe et automatique à l’égard de ceux qui questionnent les explications du gouvernement. Il s’agit d’un livre extrêmement important et très facile à lire, un de ces rares ouvrages ayant le pouvoir de vous faire sortir de La Matrice.

CIA Dispatch 1035-960 page 1Le professeur deHaven-Smith est en mesure d’écrire ce livre parce que la directive originale de la CIA, Dispatch #1035-960, qui décrit les intentions de la CIA, a été obtenue grâce à une demande en vertu de la loi sur la liberté de l’information. Apparemment, la bureaucratie n’estimait pas qu’un si vieux document ait une quelconque importance. Le document porte la mention « Détruire lorsque devenu inutile », mais pour une raison quelconque il ne l’a pas été. La directive 1035-960 est reproduite dans le livre [illustration à droite — cliquez pour agrandir].

Le succès remporté par la CIA dans la stigmatisation du scepticisme à l’égard des explications provenant du gouvernement a rendu difficile toute enquête sur les Crimes d’État envers la démocratie (CÉED) comme le 11 septembre [2001]. L’esprit du public étant programmé à ridiculiser les « cinglés du complot », même dans le cas d’événements suspects comme le 11 septembre, le gouvernement peut détruire des preuves, ignorer les procédures établies, retarder une enquête, puis former un comité politique qui apposera son imprimatur sur la version officielle. Le professeur deHaven-Smith note que pour des événements comme l’assassinat de Kennedy et le 11 septembre, on n’institue jamais d’enquêtes policières ou judiciaires officielles.

Le livre du professeur deHaven-Smith appuie ce que j’ai dit à mes lecteurs : le gouvernement contrôle le récit dès le départ en ayant une explication officielle toute prête dès qu’un CÉED survient. Ce qui fait de toute autre explication une « théorie du complot ». Voici ce qu’en dit le professeur deHaven-Smith :

« Approcher les mèmes en termes de CÉED présume de plus que la CIA et d’autres agences possiblement impliquées formulent des mèmes longtemps  à l’avance des opérations, et par conséquent les mèmes des CÉED apparaissent et son popularisés très rapidement, avant que des concepts compétitifs n’entrent en scène. »

Le succès de la CIA dans le contrôle de la perception publique de ce que nos pères fondateurs auraient qualifié d’événements suspects impliquant le gouvernement permet à ceux qui occupent des postes influents au sein du gouvernement d’orchestrer des événements qui servent leurs plans secrets. Les événements du 11 septembre ont créé le nouveau paradigme de la guerre sans fin [contre la « Terreur »] au profit d’un monde dominé par Washington. Le succès de la CIA dans le contrôle des perceptions publiques a rendu impossible toute enquête sur les crimes de l’élite politique. Par conséquent, la trahison peut maintenant être la politique officielle du gouvernement des É.-U.

L’ouvrage du professeur deHaven-Smith vous livrera le récit  de l’assassinat du président Kennedy par des éléments de l’armée des É.-U., de la CIA et des Services secrets. Tout comme la Commission Warren a camouflé ce Crime d’État envers la démocratie, le professeur deHaven-Smith révèle pourquoi nous devrions douter de la version officielle du 11 septembre. Et de tout ce que le gouvernement nous dit.

Lisez ce livre. Il est court. Il est abordable. C’est une préparation à la réalité. Il vous inoculera pour que vous ne deveniez pas un Américain stupide, insouciant et subjugué. Je suis étonné que la CIA n’ait pas acheté toute la production pour brûler ces livres. Peut-être la CIA estime-t-elle avoir réussi à subjuguer le public et ne croit-elle pas que la démocratie américaine et un gouvernement responsable puissent être restaurés? ■


À lire également sur Henri’s Web Space

Save

Save

Advertisements
This entry was posted in Guerre psychologique / Désinformation and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Paul Craig Roberts : « Êtes-vous un laquais sous l’emprise mentale de la CIA? »

  1. Pingback: Paul Craig Roberts – Êtes-vous un laquais sous l’emprise mentale de la CIA ? | Le Blog de la Résistance

  2. Loup says:

    Encore une fois une analyse pertinente de de PC Roberts. Merci Henri.
    Encore, encore et encore…
    Cela me pousse à formuler deux questions :
    – Pourquoi ces “vérités” sont-elles répétées tant de fois ?
    – Comment se fait-il que ces vérités, les auteurs qui les dévoilent et les supports qu’ils utilisent pour le faire ne soient pas éliminés par les pouvoirs en place ? (ce qui nous ramène à la conclusion de l’article).
    En France, il m’a suffit de regarder les “infos” après chaque “incident terroriste” pour flairer immédiatement le coup monté : foison d’indices foireux, explications tronquées, postulats historiques fallacieux, émissions de lois surréalistes….et même une certaine cohérence dans l’incohérence.
    Je pense que toute personne adulte et saine d’esprit est en mesure d’arriver logiquement aux mêmes conclusions, sans efforts ni compétences universitaires particulières car elles coulent de source : Oui, on nous raconte des histoires donc il y a forcément manipulation qui sert des buts inavouables.
    Pour les lents du cerveau, la fameuse “dissidence” leur mâche même le travail. Soit dit en passant, une dissidence qui n’en a que le nom puisqu’elle n’opère pas dans l’ombre mais au grand jour, sans être véritablement inquiétée. On est loin de Jean Moulin!
    Pour les plus curieux, le web regorge d’éléments qui apportent de l’eau au moulin d’affaires internationales suspectes : les fameuses infos déclassifiées, les fameux piratages informatiques..
    .
    Ce qui m’a amenée récemment à me demander pourquoi on nous met simultanément devant le nez le mensonge et sa contre-vérité ?
    Voici mon humble explication. Elle est basée sur le livre de l’apocalypse.
    Dans le chapitre 13 il est question de personnes qui ACCEPTENT la marque de la bête sur leur front et sur leur main droite, lesquels symbolisent respectivement une façon de penser et les actions qui en découlent. Ces personnes sont vouées à la destruction (14:11), c’est le deal.
    Il est donc ici question de libre-arbitre. Les humains se subdivisent, dès lors que ce choix se présente à eux, en deux catégories : ceux qui choisissent la lumière, la justice, la vérité, Dieu… et ceux qui choisissent le monde des ténèbres et du mensonge, le 666, le système du diable.
    Ce choix se doit d’être fait en toute connaissance de cause, voilà pourquoi il est important que tous puissent avoir accès à la totalité des éléments sur lesquels ils vont construire leur décision et prendre position.
    Finalement on peut dire que le diable lui-même fournit aux humains les moyens de savoir afin que le duel qui l’oppose à Dieu soit “honnête et dans les règles de l’art” puisqu’il veut démontrer que les hommes n’aiment Dieu que par intérêt (Job 2:1-5).
    Internet fait partie de la boite à outil diabolique de diffusion de ce savoir temporel (vrai ou faux), une toile (net) d’araignée étant supposée piéger des proies.
    Et en passant, je rappelle que le WWW qui précède chaque adresse vaut 666 puisque c’est la valeur du Vav en hébreu (v ou w).

    A ce point de mon raisonnement, je commence à avoir froid dans le dos quand je pense au nombre d’humains qui sont en train de démontrer qu’ils ne sont attachés ni à la justice, ni à la sagesse, ni à l’amour et ce, sciemment !
    Par intérêt personnel, par égoïsme, par laxisme…peu importe, ce n’est en tous cas sûrement pas par ignorance.
    Ce sont ceux qui seront considérés comme les ennemis du Christ glorifié lors de Son Retour et qui perdront tout (ap 19:19-21).
    Bon courage donc à tous ceux qui, les yeux et l’esprit ouverts, continuent à marcher sur ce chemin étroit, en paix et en conscience, ceux qui tiennent ferme la vérité et qui la sèment, ceux qui peuvent encore se regarder dans le miroir sans honte et qui pourront soutenir le regard clair de notre Seigneur.
    Un homme averti en vaut deux…quand il est en action.^^

    Like

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s