Fascinant : Gene Roddenberry se serait inspiré d’un programme spatial secret de la Marine américaine pour créer Star Trek…

English abstract
Star Trek based on secret space programMichael SallaIn an article published this Monday, September 5, 2016, Dr Michael Salla (Exopolitics.org, pictured at right) presents evidence which he claims indicate that Gene Roddenberry based Star Trek on a secret U.S. Navy Space Program. The original Star Trek series made its debut 50 years ago this Thursday, on September 8, 1966. “There is significant evidence that its creator, Gene Roddenberry, did not simply come up with the idea of Star Trek on his own,” Dr Salla writes. “Instead, he was encouraged to create the series based on classified information surrounding the development of a secret U.S. Navy space fleet that would build a broad extraterrestrial alliance.” Click here to read full article on Exopolitics.org.

Gene Roddenberry s’est inspiré d’un programme spatial secret de la Marine américaine pour créer Star Trek

Dr Michael Salla | Exopolitics.org | 5 septembre 2016

Traduit et adapté de l’américain par Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space

  • NDT : Les ajouts [entre crochets] et de couleur sont de moi. J’ai aussi ajouté plusieurs hyperliens et photos.
Gene Roddenberry sur le plateau du pilote de Star Trek, 1964

Gene Roddenberry sur le plateau du pilote de Star Trek, 1964

Le 8 septembre marquera le cinquantième anniversaire de la création de la série de science-fiction Star Trek, en 1966. Des preuves significatives indiquent que son créateur, Gene Roddenberry [1921-1991], n’a pas simplement inventé le concept de lui-même. Il a plutôt été encouragé à créer la série en s’appuyant sur des renseignements secrets entourant le développement d’une flotte spatiale secrète de la Marine américaine, qui établirait une vaste alliance extraterrestre. Ceci a donné l’idée à Gene Roddenberry d’une Fédération des planètes unies ayant ses quartiers généraux militaires à San Francisco.

Roddenberry a commencé à développer des concepts pour une émission de science-fiction après l’échec d’une de ses séries en 1964 :

La seule raison pour laquelle Roddenberry a créé Star Trek, du moins initialement, était de vendre une nouvelle série à un réseau. Il était, sinon désespéré, anxieux… Il venait de subir un échec avec The Lieutenant [Le lieutenant], pour [la boîte] Arena Productions de Norman Felton… Personne ne réclamait à grands cris une autre série de Roddenberry, ni même ses scénarios. Ses agents lui ont suggéré de créer une série dans l’espace… C’est peut-être ce qui a incité les historiens de la série The Outer Limits [Au-delà du réel] à soutenir la véracité des allégations — généralement peu connues — voulant que Roddenberry ait passé du temps sur les plateaux de The Outer Limits. Quand j’ai appris ça, il n’a pas été difficile d’imaginer que le créateur et producteur exécutif de cette série, Leslie Stevens… était quelqu’un dont Roddenberry ait pu chercher à s’inspirer. — James H. Burns, File 770.com, 1er janvier 2016

Cette interprétation est confirmée par Tom Seldon, un des assistants à la production de The Outer Limits :

The Outer LimitsStar Trek était en fait une excroissance de The Outer Limits. Gene Roddenberry regardait tout le temps nos épreuves de tournage, et il recevait de nombreux appels dans notre salle de visionnement. Il stimulait son imagination et étudiait l’incroyable contrôle de la qualité que nous avions. Je me demandais pourquoi il était là, mais il était là la plupart du temps à l’époque où il concevait Star Trek.

Ce qui suit suggère fortement que Roddenberry et Stevens avaient conclu un accord commercial à l’égard du projet de série de science-fiction, Star Trek :

Étant donné que Roddenberry avait conclu une entente avec un studio et un réseau rivaux, les chances sont vraiment très minces que les deux hommes n’aient pas [conclu] une certaine forme d’arrangement commercial, par écrit ou non. — The Secret Sun, 16 juillet 2013

Vice-amiral Leslie Stevens

Vice-amiral Leslie Stevens

Si Stevens et Roddenberry avaient effectivement conclu une entente commerciale pour la nouvelle série Star Trek, les antécédents de Stevens deviennent essentiels pour bien saisir la nature de leur arrangement. Stevens était le fils du vice-amiral de la marine américaine Leslie Stevens, décédé en 1956.

Selected by Extraterrestrials Cover

Dans ce livre publié en décembre 2015 (« Choisi par des extraterrestres »), William Tompkins allègue avoir participé à des programmes spatiaux secrets de la marine américaine.

Le vice-amiral Stevens était un contemporain du contre-amiral Rico Botta, qui selon un ancien ingénieur aérospatial, William Tompkins, avait supervisé un programme d’espionnage secret de la Marine en Allemagne nazie visant à s’informer sur les soucoupes volantes nazies pendant la Deuxième Guerre mondiale. Les 29 espions de la Marine participant à ce programme avaient non seulement appris que les nazis avaient mis au point jusqu’à 30 prototypes différents de soucoupes volantes, mais également qu’ils recevaient l’assistance directe d’une civilisation extraterrestre incluant des hominidés reptiliens pour construire des bases secrètes en Antarctique.

Les amiraux Botta et Stevens étaient tous deux des experts en matière d’ingénierie aérospatiale, et ils ont dirigé des installations aérospatiales de la Marine à divers stades de leurs carrières. En 1946, ils ont tous deux étés rétroactivement promus au rang de contre-amiral en date de 1943 pour leurs rôles pendant la guerre.

Botta a dirigé le Naval Air Material Center [centre d’équipement aéronaval] au chantier naval de Philadelphie [emplacement de la présumée Expérience de Philadelphie] de 1950 à 1952. C’est à partir de cette affectation et d’autres affectations similaires qu’ont émergé les plans d’une flotte spatiale secrète de la Marine visant à contrer ce que les nazis avaient mis au point en Antarctique [voir allégations entourant la véritable mission de l’Opération Highjump].

L’amiral Stevens était également reconnu pour ses accomplissements dans le domaine de l’aéronautique, et il est cité pour avoir dit « avoir participé au design et à la conception de tous les aéronefs navals, porte-avions et équipements d’atterrissage des porte-avions ». L’expertise de l’amiral Stevens en matière d’aéronavale signifie qu’il était fort probablement au courant de ce que Botta avait appris concernant les projets aérospatiaux nazis.

Il est plus que probable que les amiraux Botta et Stevens ont été les premiers à former un groupe de direction secret de la Marine qui allait superviser le développement d’une flotte spatiale de la Marine américaine, inspirée des groupes aéronavals modernes, qui finirait par se joindre à une alliance interplanétaire.

Naval-Spacecraft-Battlecruiser-768x660C’est précisément ce que Tompkins affirme avoir été invité à faire pour le compte de la Marine chez le constructeur aéronautique Douglas, de 1952 à 1963. Tompkins affirme qu’il recevait en secret l’assistance d’extraterrestres nordiques alors qu’il collaborait à la conception d’un vaisseau spatial long de plusieurs kilomètres pour de futurs groupes aéronavals spatiaux de la Marine américaine. En entrevue, Tompkins a révélé que les extraterrestres nordiques travaillaient directement avec des officiers hauts gradés de la Marine américaine.

L’amiral Stevens a ensuite occupé des postes importants dans le réseau du conseil de la sécurité nationale, notamment au Psychological Strategy Board [conseil de stratégie psychologique], qu’il a dirigé. Officiellement créé en 1951 par le président Truman, c’était un des conseils interagences établis pour désinformer le grand public concernant la réalité des soucoupes volantes, tout en recueillant secrètement des renseignements concernant ce que les autres pays faisaient en réponse à ce phénomène.

William Tompkins a confirmé, lors d’un appel téléphonique confidentiel le 24 août, que l’amiral Stevens était au courant de ce que la Marine avait appris concernant les programmes de soucoupes volantes de l’Allemagne nazie. Il a également confirmé que l’amiral Stevens avait personnellement joué un rôle dans la mise en place d’un programme spatial secret de la Marine américaine, et que son fils, Leslie Stevens IV, était au courant de ce qui se passait.

Les allégations de Tompkins correspondent à ce qui, selon lui, s’est produit de 1985 à 1999, alors qu’il dirigeait un « projet spécial » relié aux extraterrestres à un centre de la U.S. Navy League situé à Medford, en Oregon. Il soutient qu’il était fréquent que des enfants d’officiers de la Marine soient mis au courant des programmes spatiaux secrets et des alliances avec différentes races d’extraterrestres.

catherine-austin-fitts

Catherine Austin Fitts | thrivemovements.com

Cela était fait en vue de préparer la prochaine génération d’officiers de la Marine ou de dirigeants à un monde où la vie extraterrestre serait de notoriété publique. Ce qui est similaire à un autre programme en cours sur la côte est, décrit par Catherine Austin Fitts, ancienne secrétaire adjointe au développement résidentiel et urbain. On lui a demandé de participer à des sessions de stratégie conduites par l’Arlington Institute, un organisme sans but lucratif dirigé par John Peterson qui a reçu certains contrats de la Marine américaine. Fitts dit ceci :

John m’a demandé de l’aider avec un plan stratégique de haut niveau qu’Arlington prévoyait entreprendre pour le sous-secrétaire à la Marine… Ce faisant, j’ai rencontré un groupe de gens de haut niveau dans l’armée — notamment le sous-secrétaire. Selon John, l’objectif de ce plan — examiné en présence de plusieurs officiers militaires actifs ou à la retraite et d’anciens administrateurs du gouvernement — consistait à aider la Marine à adapter ses opérations à un monde où il serait de notoriété publique que les extraterrestres existent et qu’ils vivent parmi nous.

Procès-verbal faisant mention de Bill Tompkins et du comité des projets spéciaux. Cliquez pour agrandir.

Procès-verbal faisant mention de Bill Tompkins et du comité des projets spéciaux. Cliquez pour agrandir.

Tompkins a fourni un document confirmant qu’il a dirigé un comité de projets spéciaux pour l’U.S. Navy League. En outre, deux officiers de la Marine à la retraite, Art Lumley (commandant) et Larry Boeck (capitaine), ont confirmé que Tompkins avait discuté de projets [relatifs aux] extraterrestres à des réunions de la Navy League, et qu’il était considéré comme un expert en la matière.

Le témoignage de Tompkins confirme qu’il était fréquent que des officiers de la Marine soient informés de l’existence de vie extraterrestre, en vue de transmettre à leurs enfants certains éléments de cette information hautement secrète. Par conséquent, il est presque certain qu’avant sa mort l’amiral Stevens avait révélé à son fils, Leslie Stevens, certains renseignements secrets concernant l’existence de vie extraterrestre et les programmes spatiaux secrets. Il est aussi fort possible que Stevens Jr. ait participé à un processus de « divulgation en douceur » sanctionné par la Marine en vue d’utiliser des éléments de l’industrie du film et de la télévision pour révéler certains aspects du projet spatial secret projeté par la Marine.

En fin de compte, tout cela nous aide considérablement à saisir la nature de la relation d’affaires [qui existait] entre Roddenberry et Leslie Stevens Jr. Stevens ne pouvait lui-même créer directement un programme de science-fiction révélant des détails provenant de l’information secrète communiquée par feu son père, mais il a en toute probabilité reçu la permission tacite de représentants de la Marine pour en faire part à des producteurs de films et de séries télé comme Roddenberry, qui transmettraient cette information sous forme de fiction.

Insiders Reveal

Dans ce livre publié en septembre 2015, Michael Salla passe au crible les révélations de certains initiés des programmes spatiaux secrets

Par conséquent, la relation d’affaires [qui existait] entre Gene Roddenberry et Leslie Stevens suggère que [la série] Star Trek a initialement été inspirée par de l’information obtenue par les amiraux Botta et Stevens. Une future flotte spatiale de la Marine américaine serait développée et coopérerait activement avec des extraterrestres nordiques dans une alliance qui contrerait les nazis et leurs alliés reptiliens. Dans la série Star Trek, les Nordiques sont représentés par les Vulcains et les reptiliens par les Klingons, tandis que les nazis sont dépeints comme des humains génétiquement améliorés.

Deux sources indépendantes, l’ancien chef du bureau du magazine Forbes en Asie, Benjamin Fulford, en 2011, et une source anonyme surnommée “Hidden Hand” [main cachée], en 2009, ont révélé que les Illuminati/la Cabale ont spécifiquement indiqué que San Francisco (ainsi que Damas) deviendraient des villes inhabitables dans le cadre de leur programme d’Apocalypse.

Haut commandement de Starfleet, San Francisco

Haut commandement de Starfleet, San Francisco

Est-ce que San Francisco représente une double menace en tant que symbole d’espoir dans la conscience collective, et pour son reflet bien réel des accomplissements de l’armée? Si c’est le cas, l’objectif de la Cabale n’est pas de détruire une ville, mais de briser l’esprit collectif d’une vision humaine de paix et d’exploration spatiale qui débute par une divulgation complète.

L’information ci-dessus suggère que Star Trek n’était pas une simple série de science-fiction, mais qu’elle a été activement encouragée au moyen d’une entente commerciale entre Roddenberry et le fils d’un amiral défunt de la Marine américaine qui avait personnellement participé au développement d’une flotte spatiale secrète de la Marine américaine, appelée Solar Warden. Alors, quand nous célébrerons le cinquantième anniversaire de Sar Trek ce jeudi, il serait bon de nous remémorer les rôles de ces amiraux de la Marine américaine qui ont contribué au lancement d’un véritable programme spatial secret dont Star Trek s’est inspiré. ■


Également sur Henri’s Web Space

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Advertisements
This entry was posted in Ovnis et divulgation, Programmes spatiaux secrets and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s