« Dommage que vous ne soyez pas un ardent défenseur de la francophonie… »

J’ai reçu ce matin un message d’un lecteur français m’accusant de ne pas être un ardent défenseur de la francophonie… point extrêmement sensible pour un Canadien-Français, Québécois de surcroît. Voici ce que j’ai répondu.


Pas un ardent défenseur de la francophonie?

C’est un peu large comme accusation simplement parce que je publie un site bilingue.

Sierra Exif JPEGL’objectif de mon blogue n’est pas de défendre la francophonie, et je ne m’en excuse pas.

Je vis en Amérique, au Canada, et je suis Canadien-Français.

Mes ancêtres Thibodeau ont été parmi les familles souches de l’Acadie, avant d’être déportés et dispersés aux quatre vents par les Anglais en 1755.

deportation-acadiensLa France monarchique nous a finalement abandonnés en 1763, et nous devons encore aujourd’hui vivre avec les conséquences — comme le fait de vivre dans un pays bilingue.

Ne jugez pas un homme avant d’avoir marché une lune dans ses mocassins, comme le disent nos frères Amérindiens.

Avez-vous une idée du travail et de l’énergie que cela requiert de traduire et de publier en français le matériel provenant essentiellement de nos cousins américains, parce que nos cousins francophones, et français en particulier, sont encore plus endormis qu’eux?

Non, je n’accepte pas votre accusation.

Sincèrement,

Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space

Save

Advertisements
This entry was posted in Matière à réflexion and tagged , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to « Dommage que vous ne soyez pas un ardent défenseur de la francophonie… »

  1. Loup says:

    Et voilà!
    Encore un français qui ne sait pas parler anglais et qui se plaint. Deux traits caractéristiques fondamentaux de mes compatriotes!
    Encore un français qui saisit l’ombre pour la proie, le flacon pour le parfum, l’apparence pour l’essence, l’absence pour la présence, le doigt pour la lune…^^
    Bien joué Henri, bien répondu, la fin me plaît.
    Tu conviendras quand même que j’ai fort à faire, environnée de toutes parts par ces énergumènes gonflés de rhétorique.
    Être un “ardent défenseur de la francophonie”, quand la France même n’existe plus en tant que pays, ni culturellement, ni économiquement, ni socialement, ça me fait bien rigoler.
    Surtout quand on prend la mesure des vrais problèmes.
    Depuis la tour de Babel, les humains parlent différents langages, il est temps de s’y faire.
    Vouloir communiquer un message global implique de le diffuser dans ces différents langages.
    Errare humanum est, perseverare diabolicum
    Apprenons donc.

    Liked by 1 person

    • Merci Loup, tes commentaires m’inspirent à poursuivre la publication des fruits de mes recherches — ce qui est l’essence même de mon blogue — dans les deux langues que je connais. Quant à la francophonie, elle peut bien se défendre elle-même, ou pas, comme tu l’écris si bien concernant la France. Que puis-je faire de plus en ce sens que de publier un français aussi impeccable que je suis en mesure de le faire avec mes simples moyens?

      Like

  2. Jacques Bolduc says:

    Je suis un ardent défenseur de la langue française au Canada. Mais tout comme vous Henri, je préfère mettre davantage d’énergie à devenir un être de plus en plus sain et aussi à promouvoir l’éveil et l’élévation de notre conscience collective pour éventuellement VIVRE dans une saine société.
    Félicitations pour la somme énorme d’énergie que vous déployez pour nous tous.
    Avec ma gratitude.
    Jacques Bolduc

    Liked by 1 person

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s