A mad, mad, mad, mad World | Un monde fou, fou, fou, fou …

anonymous-media-dustraction

Quand une grosse nouvelle apparaît dans les médias, demandez-vous de quoi ils essaient de vous distraire.


omg-russia-prepares-for-war

Pendant que les gens s’exclament : « Oh mon Dieu! Kim Kardashian s’est fait voler! »

Moi je me dis : « Oh mon Dieu! Le gouvernement de la Russie vient juste d’ordonner à ses citoyens de se préparer à la guerre nucléaire! »


november-elections-why

Ils tiennent les élections en novembre parce que c’est le meilleur temps pour choisir une dinde.


clinton-lolita-express

Bill Clinton a voyagé deux fois plus souvent que précédemment révélé sur le « Lolita Express » vers l’île privée du pédophile milliardaire [Jeffrey Epstein].


clinton-called-rapist

Ce moment embarrassant où on vous accuse d’être un violeur devant votre fille…


pussy-and-nuclear-war

Est-ce que Trump a dit « chatte »?

Oui, mais ne t’en fais pas — nous allons probablement être anéantis par des armes nucléaires contenant l’uranium qu’Hillary a vendu à la Russie.


dear-russia

Chère Russie,

Si tu décides à un moment donné de venir ici nous faire sauter la gueule, essaie de ne pas oublier que nous, les citoyens, n’avons RIEN eu à dire sur les actions de notre gouvernement DEPUIS TRÈS LONGTEMPS. Alors, si la merde se met à déferler, essaie de l’envoyer vers LES REPRÉSENTANTS DU GOUVERNEMENT, et non vers les citoyens, parce que nous ne sommes AUCUNEMENT responsables de leurs actions, nous n’avons AUCUN CONTRÔLE sur eux, et nous N’APPUYONS PAS leurs actions.


red_hair

Save

Save

Save

Advertisements
This entry was posted in Matière à réflexion, Other Food for Thought and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to A mad, mad, mad, mad World | Un monde fou, fou, fou, fou …

  1. Pingback: A mad, mad, mad, mad World | Un monde fou, fou, fou, fou … – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  2. dlandelle says:

    Si la Russie est vraiment menacée – et non partenaire comme en 39 – elle commencera par péter les satellites américains GPS qui permettent de viser avec les petites bombes GPS des listes de citoyens mobiles et pistés par la géolocalisation de leur téléphone portable ou de leurs connexions internet, avec la complicité des opérateurs.

    Les grandes cibles stratégiques étant statiques et déjà cartographiées, elles sont accessibles en navigation inertielle.

    Like

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s