Planète X : L’éveil dans l’œil de la tempête | 7e partie : Avez-vous un plan B?

English Abstract
Awareness in the Eye of the Storm, Part 7
marshall-mastersThe French text below is the seventh and final segment of an article recently published by Marshall Masters (Your Own World USA), under the title “Awareness in the Eye of the Storm“. In this segment, he explains the nature of true preparedness for those in awareness, and the importance of having not only a Plan A, but also a Plan B if you want to survive the coming “Planet X Tribulation”. You may also want to take a look at Mr Masters’ recent 3-part video update about the incoming  Planet X system.

eye-of-the-storm

Planète X : L’éveil dans l’œil de la tempête

7e partie : Avez-vous un plan B?

Par Marshall Masters | Your Own World USA | 28 septembre 2016

Source : Awareness in the Eye of the Storm

Traduit par Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space | Avec la permission de l’auteur


Si tout ce que vous avez est un plan A, alors vous êtes fort probablement dans une certaine forme de déni. Inversement, si vous avez un plan B, vous êtes au minium perceptif, et fort probablement éveillé. Alors, qu’en est-il? Si vous n’êtes pas certain, posez-vous les trois questions suivantes :

Question no 1 : Vos croyances ont-elles démontré la possibilité de survivre à une tribulation mondiale?

Si votre réponse à cette question est « Je m’en fiche », alors il n’y a pas de seconde question. Toutefois, si votre réponse est un « non » sincère, alors passez à la deuxième question.

Question no 2 : Croyez-vous à l’atténuation?

Nous contractons de l’assurance pour atténuer nos risques de pertes, sachant que les chances jouent en faveur de la compagnie d’assurance. Mais nous continuons de contracter de l’assurance et nous estimons que cela est sage et censé. Toutefois, quand vient le temps d’atténuer les risques associés à une tribulation mondiale, il n’est pas si facile d’écrire ce chèque.

Si votre réponse à la deuxième question est « Attendons de voir avant de faire quelque chose », alors il n’y a pas de troisième question. Toutefois, si vous décidez de passer à l’action, passez à la troisième question.

Question no 3 : Vous préparez-vous?

C’est ici que nous arrivons aux choses concrètes. Si vous n’avez pas commencé à vous préparer, quand le ferez-vous? Et qu’est-ce que cela signifie? Cela signifie que si vous n’avez pas déjà dépensé un demi-million de dollars pour construire un bunker et le stocker, votre bateau est déjà parti sans vous.

Cependant, si vous êtes éveillé et que vous ne pouvez pas vous offrir une solution de survie dispendieuse, est-ce que cela signifie que vous êtes voué à la mort? Si vous êtes orienté vers le service à soi, les chances jouent fortement contre vous.

Toutefois, si vous êtes prêt à assumer la responsabilité de la mission sacrée que représente votre éveil, c’est-à-dire d’être au service des autres en tant qu’éducateur, mentor et consolateur pendant la tribulation, les chances jouent en votre faveur — et l’argent n’a rien à y voir.

La raison en est que la préparation n’a rien à avoir avec le lieu, le moment, ou les finances. La préparation est un état d’esprit où vous faites ce qui est faisable. Si vous ne pouvez pas vous permettre des balles, des haricots et un bunker, vous pouvez toujours vous permettre une visite à une bibliothèque publique. De même, vous pouvez vous permettre de prendre le temps de réfléchir et d’imaginer les difficultés à venir afin de vous voir aidant d’autres personnes à les traverser. Là encore, ce que vous n’avez pas, c’est-à-dire l’argent, n’est pas le facteur décisif.

Les experts en survie vous diront que le facteur essentiel en matière de survie n’est pas ce que vous avez dans votre trousse ou dans votre garage. Ce ne sont que des outils.

Ils vous diront que ce qui déterminera votre survie ou votre mort se résume à trois choses très simples : vous devez être en mesure d’évaluer rapidement la situation, de formuler un plan, et d’agir en fonction de ce plan. Autrement dit, le chemin de la préparation consiste à entraîner votre esprit par l’étude et la réflexion.

Au bout du compte, des trois questions ci-dessus, la troisième est la seule qui ait de l’importance. Si vous y avez répondu en vous disant « Je traverserai ce pont quand j’y arriverai », alors il n’y aura pas de quatrième question.

Toutefois, si votre réponse à la troisième question est que vous êtes engagé et que vous vous préparez, alors la quatrième question se trouve sur la couverture arrière de mon nouveau livre, Surviving the Planet X Tribulation : A Faith-Based Leadership Guide*, et il est utile de la répéter :

spxg-290Sachez ceci : vous êtes éveillé parce que Dieu a l’intention que vous fassiez partie de la solution. Votre rôle sera d’être un mentor, un consolateur et un éducateur pendant la tribulation. Lisez et étudiez soigneusement ce livre pour vous préparer à votre véritable mission. Ainsi, lorsqu’un chef spirituel que vous admirez et respectez constatera comme vous l’existence d’un danger immédiat, votre voie sera toute simple. Remettez ce livre à ce leader en lui disant, « Vous avez besoin d’un plan, et voici le plan adapté à ce qui vient. Je vous en prie, lisez-le, et si vous avez des questions, je suis toujours à votre service ».

* Survivre à la tribulation de la Planète X : Manuel de leadership fondé sur la foi, disponible en anglais seulement.

Pour ceux d’entre vous qui ont accepté la formidable responsabilité que représente votre éveil, les haricots, les balles et un bunker ont effectivement de l’importance, mais ils ne représentent pas votre mission sacrée. Ce n’est pas à vous d’acheter une montagne de haricots, d’autres le feront. Vous devez plutôt valoir votre poids en haricots, ce qui est la véritable raison pour laquelle j’ai écrit ce livre. Il vous indiquera une façon d’y parvenir, mais uniquement si vous en faites le choix.

Ensuite, plusieurs parmi vous se demanderont, « Est-ce que cette mission sacrée signifie que je dois abandonner mes proches et ceux qui sont dans le déni? »

Qu’en est-il de moi et des miens?

woman_middle-aged_sadNous avons tous des proches, et même s’ils nous martèlent de leur colère et de leur déni, nous ne pouvons pas nier l’amour que nous leur portons. Alors, si vous avez fait le choix d’assumer la responsabilité de votre éveil et de vous mettre au service d’une communauté de gens qui partagent une vision commune, est-ce que cela signifie que vous devez abandonner ceux qui vous sont chers afin d’accomplir votre mission sacrée?

Parmi tous ceux qui se demandent « Quand? », ceux qui insistent le plus pour obtenir une date sont des grands-parents qui ont des enfants et des petits-enfants qui habitent au « point zéro », comme Los Angeles, et qui demeurent obstinément dans le déni.

Je me suis toujours demandé pourquoi ces grands-parents insistaient tant sur une date précise. Quand j’en ai parlé à mon épouse, Jennifer, sa réponse m’a abasourdi. Elle a dit, « Ils veulent savoir quand viendra le moment d’enlever leurs petits-enfants, parce qu’ils tiennent désespérément à leur sauver la vie ». Nous avons tous deux convenu qu’agir ainsi s’avérerait désastreux pour toutes les personnes concernées puisque cela provient de la peur et du service à soi. Toutefois, est-ce que ce tourment est insoluble? Non.

Ce que ces grands-parents doivent faire s’ils veulent accepter et respecter la responsabilité de leur éveil, c’est en arriver à valoir leur poids en haricots au sein d’une communauté de survie qui partage une vision commune. C’est ainsi qu’en étant de précieux éducateurs, mentors et consolateurs, viendra la possibilité d’obtenir un refuge pour leurs proches.

Si telle est votre situation,  vous vous demandez peut-être, « Et si cette communauté refusait d’accueillir mes proches? » S’il en est ainsi, c’est la mauvaise question. La bonne question est plutôt, « Est-ce que je me mettrai au service de la mauvaise communauté? » Je vous invite à y réfléchir.

Si vous croyez sincèrement que vous ne pourrez pas supporter la douleur et le chagrin d’une séparation d’avec vos proches, vous voudrez peut-être vous demander si vous ne pourriez pas marcher de plus près avec Créateur. Vos proches cesseront peut-être d’habiter leurs corps physiques, mais le lien intime entre vos âmes perdurera, et votre amour mutuel perdurera.

Plusieurs personnes proches l’une de l’autre et séparées par la mort ou de grandes distances se rencontrent et se parlent en rêve. Entretenez vos liens avec vos proches par l’entremise de Créateur. Et n’oubliez pas que la Présence divine — la Shekinah, l’Esprit Saint, peu importe comment vous préférez la nommer — est une consolation qui nous est constamment offerte par Créateur. L’aide et le réconfort sont toujours accessibles. Vous n’avez qu’à tendre la main et saisir celle de Créateur. Créateur vous aime, et Créateur est pour vous. Gardez cela à l’esprit, peu importe ce qui arrivera.

Passer à l’étape suivante

Cher lecteur, mon intention en rédigeant cet article est qu’il vous donne plus que le simple espoir de survivre à la tribulation. Mon désir éternel est qu’il vous donne de l’espoir en un avenir éclairé et dans le rôle important que vous jouerez en contribuant à créer la prochaine civilisation sur l’ardoise vierge de l’après-tribulation.

Je vous en prie, ne vous définissez jamais plus en termes de ce que vous n’avez pas, car l’importance de votre éveil va bien au-delà de l’évaluation superficielle et matérielle de ceux qui sont au service de soi.

Le jour est plutôt venu pour vous de vous réjouir de votre éveil et d’accepter votre responsabilité à l’égard de ce don avec un cœur ouvert et joyeux. Alors vous deviendrez le calme dans l’œil de la tempête tandis que la peur et l’angoisse tourbillonneront férocement autour de vous. Pourquoi? Parce que votre mission est une mission sacrée de service aux autres en tant qu’éducateur, mentor et consolateur. Les gens le verront dans votre attitude et ils sauront que c’est sincère.

J’en conviens, vous ressentez peut-être aujourd’hui de la solitude dans votre éveil. Mais avec le temps cela passera. Votre foi en Créateur et en votre mission sacrée vous conduira vers une communauté fondée sur la foi où vous serez accueilli, où on aura choisi de chérir de nobles vertus. Ils comprendront unanimement que survivre à la tribulation ne consiste pas à s’accrocher aux choses matérielles, mais bien à s’accrocher les uns aux autres. ■


L’éveil dans l’œil de la tempête, par Marshall Masters

  • Cliquez ici ou sur l’onglet « Planète X/Nibiru » sous « Browse by Category » pour tous les articles publiés à ce sujet sur Henri’s Web Space

red_hair

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Advertisements
This entry was posted in Planète X | Nibiru, Planet X | Nibiru and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Planète X : L’éveil dans l’œil de la tempête | 7e partie : Avez-vous un plan B?

  1. Loup says:

    « Ils comprendront unanimement que survivre à la tribulation ne consiste pas à s’accrocher aux choses matérielles, mais bien à s’accrocher les uns aux autres. »(quote)
    « S’accrocher les uns aux autres » me parait relever du domaine des « choses matérielles » ou plus précisément de ce qui est charnel.
    Développer notre spiritualité implique, selon moi, de lâcher prise sur tout ce qui appartient au charnel pour laisser l’entière place à l’Esprit Saint dont les fruits sont des dons et non des déductions ou des sentiments (l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance [Gal.5:22]). Cela passe par un processus conscient de déprogrammation puis d’inspiration.
    « Éteindre » la chair pour laisser l’entièreté de notre espace à l’Esprit est un travail de longue haleine, peut-être celui de toute une vie.
    Ce n’est pas à la dernière minute qu’il faudra se dépêcher de le faire (car il n’est pas facile de le faire dans le monde de Babel) et il me semble que nous sommes bien proches de cette dernière minute. Ce n’est pas non plus les autres qui vont le faire à notre place.
    « Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. » [Jean 12:25], nous a prévenus le Christ.
    Ceux qui cultivent ce paradigme sont de toute façon déjà dans la tribulation (je pense par exemple à nos frères chrétiens d’Orient et à tous les « petits » qui souffrent sur notre planète livrée aux ténèbres).
    La « grande tribulation » à venir ne concerne pas les enfants de Dieu, car ils n’appartiennent déjà plus à ce vieux monde et n’en graissent pas les rouages. L’issue de celle-ci ne fait aucun doute, c’est la destruction éternelle (Apoc. 15:20, 7:14).
    Je conclurais donc que pour survivre à la tribulation il nous faut nous accrocher au Christ et à son enseignement, individuellement.
    L’Esprit Saint se chargera ensuite de nous rassembler.

    Liked by 1 person

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s