Annonce imminente de la découverte des ruines d’une ancienne civilisation futuriste en Antarctique?

English abstract
impending-antarctica-announcement-1In an article published on December 6, 2016, on Exopolitics.org, Dr Micheal Salla writes that “Many have been pondering the significance of recent visits to Antarctica by prominent officials and individuals offering puzzling explanations for their travel there.” For instance, on November 9, U.S. Secretary of State John Kerry landed in Antarctica, during the peak of the U.S. Presidential Election. “Why would the serving Secretary of State leave the U.S. at such a critical time just to observe global warming patterns in Antarctica?”, Salla asks. “Even more mysterious was the December 1 medical evacuation of astronaut Buzz Aldrin out of Antarctica, after a surprise visit there, apparently to become ‘the oldest person to reach the South Pole at the age of 86’.” Text below is the complete translation of Dr Salla’s intriguing article. Click here to read the original on Exopolitics.org.

Les informations contenues dans cet article pourraient bien vous décoiffer si vous n’êtes pas familier avec les récentes divulgations qui circulent dans les médias alternatifs américains concernant l’existence de programmes spatiaux secrets, de projets de divulgation concernant les ovnis et les civilisations extraterrestres, ainsi que l’existence de diverses bases secrètes en Antarctique. Je vous invite à lire cet article en vous rappelant que l’esprit est comme un parachute, en ce sens qu’il fonctionne mieux quand il est ouvert.

Michael SallaPersonnellement, j’accorde de la crédibilité au Dr Michael Salla, dont je suis les travaux depuis un certain temps. J’ai lu attentivement son plus récent ouvrage, Insiders Reveal Secret Space Programs & Extraterrestrial Alliances (« Révélations d’initiés sur les programmes spatiaux secrets et les alliances extraterrestres », non disponible en français), et je fais confiance à son jugement et à son analyse méticuleuse du matériel qu’il nous présente.

L’avenir nous en dira plus; comme le dit la devise que j’ai adoptée pour ce site, je suis convaincu d’une chose :

« Il n’y a rien de secret qui ne doive être révélé ».

Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space


Annonce imminente de la découverte des ruines d’une ancienne civilisation futuriste en Antarctique

Dr Michael Salla | Exopolitics.org | 6 décembre 2016

Traduit et adapté de l’américain par Henri Thibodeau

  • NDT Les ajouts [entre crochets] et de cette couleur sont de moi. J’ai aussi ajouté plusieurs hyperliens et photos.

Mark Ralston/AFP/Getty Images

Photo : Mark Ralston/AFP/Getty Images

Plusieurs se sont demandé ce que pouvaient bien signifier les récentes visites en Antarctique par des personnalités publiques bien connues qui ont offert de curieux prétextes à ces déplacements. Le 9 novembre, le secrétaire d’État des États-Unis, John Kerry, atterrissait en Antarctique* au moment crucial de l’élection présidentielle américaine. Pour quelle raison le secrétaire d’État en poste s’absenterait-il des États-Unis à un moment si important, uniquement pour observer l’impact du réchauffement planétaire en Antarctique?

*Le Washington Post mentionne que John Kerry est ainsi devenu le représentant officiel des États-Unis le plus haut placé à avoir visité l’Antarctique.

aldrin-marsEncore plus mystérieuse a été l’évacuation médicale depuis l’Antarctique de l’astronaute Buzz Aldrin, le 1er décembre, après une visite surprise apparemment en vue de devenir « la personne la plus âgée à avoir atteint le pôle Sud, à l’âge de 86 ans ». On l’a aperçu en compagnie d’autres personnes portant un chandail arborant un logo disant « Amenez-vous sur Mars ». Se trouvait-il à cet endroit pour être personnellement témoin de la découverte de quelque chose qui permettrait de réaliser son rêve de coloniser la planète Mars?


« Nous sommes tous en danger » — vraiment?

Incidemment, j’ai pris connaissance pendant la préparation de cet article d’une nouvelle qui circule actuellement sur le Web indiquant que Buzz Aldrin aurait diffusé un message plutôt curieux sur son compte officiel Twitter, disant « Nous sommes tous en danger. C’est le mal lui-même ». Ce message était accompagné d’une photo d’une formation rocheuse en forme de pyramide découverte en Antarctique.

Selon un site généralement douteux, SuperStation95, la nouvelle proviendrait originalement d’un autre message diffusé le 7 décembre sur Twitter, où on peut voir une capture d’écran du message attribué à Buzz Aldrin message qui aurait été rapidement effacé du compte de l’ancien astronaute… À prendre avec un énorme grain de sel; tout de même curieux, même s’il s’agit d’un canular.

aldrin-tweet


Photo : AFP

Photo : AFP

Plus tôt, le 18 février 2016, le patriarche russe Kirill a visité une station russe en Antarctique, apparemment pour voir des pingouins*. Environ un mois plus tard, le 23 mars, le président Obama a visité la ville touristique de Bariloche, dans le sud de l’Argentine, réputée avoir été le refuge secret d’Adolf Hitler après la Deuxième Guerre mondiale. Bariloche est [sic] devenue la capitale non officielle d’une civilisation allemande dissociée établie en Antarctique, et certains prétendent qu’il existe un réseau secret de tunnels qui relie cet endroit à l’Antarctique. Fait à noter, les présidents Eisenhower et Clinton ont également visité Bariloche.

*Le journal The Telegraph a souligné que le patriarche, qui est à la tête de la plus importante Église orthodoxe au monde, était ainsi devenu le premier dirigeant orthodoxe à avoir visité l’Antarctique. Une semaine avant de rencontrer les pingouins, Kirill s’était entretenu avec le « bon » pape François en vue « d’assouplir des tensions séculaires avec l’Église catholique ».

Le véritable motif de toutes ces mystérieuses visites en Antarctique — et à des endroits avoisinants comme Bariloche — est sur le point d’être révélé, selon l’initié des programmes spatiaux secrets* Corey Goode. Il dit avoir reçu des renseignements de nature pressante à l’égard d’une annonce officielle imminente concernant la découverte des ruines d’une ancienne civilisation futuriste en Antarctique.

*Au singulier dans l’original, ce qui est inexact : dans ses révélations, Goode parle de plusieurs programmes spatiaux secrets.

Synchronicity KeyLes renseignements obtenus par Corey Goode seraient sur le point d’être divulgués, selon une mise à jour publiée le 6 décembre par David Wilcock [Divine Cosmos], qui diffuse sur le réseau Gaia TV une série d’entrevues extrêmement populaire avec Goode sous le titre Cosmic Disclosure [Divulgation cosmique]. Dans un article intitulé « ENDGAME: Disclosure and the Final Defeat of the Cabal » (Fin de match : Divulgation et ultime défaite de la Cabale), Wilcock écrit ceci :

Imaginez que vous vous réveillez un beau jour et que des ruines hyperfuturistes sont dévoilées en Antarctique. Et vous ne voyez pas ça sur la chaîne « Anciens extraterrestres » ou sur des sites de nouvelles alternatifs, mais partout, sur toutes les grandes plateformes médiatiques.

Imaginez des journalistes et des représentants militaires dévoilant ces découvertes incroyables — dans des vidéos filmées sur place. Un événement d’une telle ampleur s’avérerait bien plus distrayant que n’importe quelle catastrophe à la 11 septembre.

L’élite au pouvoir espère peut-être qu’une « nouvelle donne » de ce genre, pouvant redéfinir le caractère de notre civilisation, permettrait de reléguer aux oubliettes toute autre nouvelle qui l’aurait précédé.

Wilcock poursuit en discutant des motifs ultérieurs qui, selon lui, pourraient se cacher derrière l’annonce d’une découverte si monumentale à ce moment-ci. Il soutient qu’elle viserait à distraire le grand public des récentes révélations de Wikileaks concernant le « Pizzagate », et l’implication d’administrateurs de haut niveau dans les administrations Clinton et Obama au sein de cercles pédophiles s’adonnant à des sacrifices d’enfants. L’ancien chef de cabinet de Bill Cinton, John Podesta, qui a aussi été conseiller d’Obama et chef de campagne pour Hillary Clinton, figure au premier plan du scandale du Pizzagate.

L’article de Wilcock, qui est un prélude à un article à venir relativement à l’annonce imminente concernant l’Antarctique, est extrêmement détaillé et mérite d’être lu.*

* J’ai l’intention de publier certains extraits de cet article fascinant qui offre effectivement ample matière à réflexion.

Wilcock indique que l’article à venir a été écrit en collaboration avec Goode. Il décrit ce que les sources de Goode lui ont révélé concernant la découverte réalisée en Antarctique et les plans officiels concernant sa divulgation. Wilcock écrit :

Corey Goode a été mis au courant de la découverte de nouvelles ruines épiques en Antarctique il y a trois mois, et il n’a pas été autorisé à informer même David de ce qui se passait. Nous venons tout juste d’être autorisés à diffuser publiquement cette information essentielle de nature pressante.

Tandis que nous attendons la publication de la prochaine mise à jour de Goode et Wilcock pour obtenir de plus amples détails sur la découverte faite en Antarctique, il est bon de réfléchir aux implications de la récente visite que le secrétaire Kerry y a effectuée, s’il a effectivement été témoin d’une découverte si incroyable.

En tant que secrétaire d’État sortant, il est certain que Kerry veuille révéler l’entière signification de ce qu’il a vu en Antarctique avant la fin officielle de son mandat, le 20 janvier 2017. Le président Obama voudra pareillement aller de l’avant avec une annonce si bouleversante pour le monde afin de mettre le glaçage sur son héritage en tant que premier président américain afro-américain, dont les politiques ont [sic] amené une nouvelle ère de prospérité.

Selected by Extraterrestrials CoverSinon, comme Wilcock le suggère, l’objectif est de distraire la presse et le public américains des preuves dommageables concernant l’implication des administrations Clinton et Obama à l’égard de cercles pédophiles. Ce qui laisse entendre que le rôle de Podesta dans le cadre d’une initiative de l’armée de l’air américaine en vue de promouvoir une « divulgation partielle* » concernant l’existence des ovnis et de formes de vie extraterrestres a pareillement été conçu pour servir de distraction à l’égard de révélations complètes encore plus dommageables fournies par Corey Goode, William Tompkins* et d’autres.

* Ovnis, présence extraterrestre et P.S.S. : mise en garde de David Wilcock concernant une divulgation partielle

* Tompkins est l’auteur d’un livre intitulé « Selected by Extraterrestrials » (Sélectionné par des extraterrestres), publié en décembre 2015, où il raconte comment il a été sélectionné à un tout jeune âge pour participer au développement de programmes spatiaux secrets en collaboration avec des extraterrestres…

Des tendances économiques positives continuent d’émerger aux États-Unis en termes de baisse du taux de chômage, de hausse des marchés boursiers et d’un optimisme renouvelé à l’égard de la situation économique. En ajoutant à cela l’annonce officielle de la découverte des ruines d’une civilisation avancée en Antarctique, l’héritage d’Obama sera fortement renforcé. Cette information sera probablement couverte mur à mur par les grands médias, distrayant ainsi le public des nouvelles provenant des médias alternatifs, qui ternissent l’héritage d’Obama.

Une autre motivation qui pourrait inciter le président Obama à faire l’annonce d’une telle découverte en Antarctique serait de voler la vedette à l’administration Trump quant à savoir qui a vraiment redoré le blason de l’Amérique. ■


Également sur Henri’s Web Space

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Advertisements
This entry was posted in Ovnis et divulgation, UFOs & Disclosure and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s