« Ces théories doivent fatalement déclencher un régime de terreur inouïe, et dès aujourd’hui une partie notable de l’Europe en fait la douloureuse expérience »

English abstract
Pope Benedict XV warned us against a “Universal Republic”
In his encyclical Bonum sane (latin; literally, “very good”) issued on July 25, 1920, Pope Benedict XV warned the world against these “theories that must inevitably trigger an unprecedented regime of terror”, namely naturalism and socialism. “The coming of a universal republic is longed for, by all the worst and most distorted elements. This state, based on the principles of absolute equality of men and a community of possessions, would banish all national loyalties. In it no acknowledgement would be made of the authority of a father over his children, or of God over human society. If these ideas are put into practice, there will inevitably follow a reign of unheard-of terror.” Food for thought. – HT

Je tombe de temps à autre sur des choses intrigantes en parcourant divers recoins de l’Internet. En voici une : le 25 juillet 1920, alors que le monde et surtout l’Europe s’extirpaient à peine des cendres de l’holocauste de la « Grande Guerre », le pape Benoît XV a averti le monde des dangers d’une république universelle.

Dans une bulle pontificale intitulée Bonum sane (latin; littéralement, « très bon »), le pape dénonçait le naturalisme (philosophie populaire à l’époque) ainsi que le socialisme, « ces théories qui doivent inévitablement déclencher un régime de terreur sans précédant ».

Benoît XV déplorait déjà la dégradation généralisée des mœurs dans les sociétés occidentales — que dirait-il de la société d’aujourd’hui, après des décennies d’ingénierie sociale?

Aussi, spectacle douloureux, les mœurs sont plus corrompues et dépravées que précédemment, et la « question sociale », comme l’on dit, en devient de jour en jour si grave que l’on peut redouter les pires catastrophes.

Toutefois, voici le passage qui a particulièrement attiré mon attention :

Voici, en effet, que mûrit l’idée que tous les plus dangereux fauteurs de désordre appellent de leurs vœux et dont ils escomptent la réalisation, l’avènement d’une république universelle, basée sur les principes d’égalité absolue des hommes et de communauté des biens, d’où serait bannie toute distinction de nationalités et qui ne reconnaîtrait ni l’autorité du père sur ses enfants, ni celle des pouvoirs publics sur les citoyens, ni celle de Dieu sur la société humaine.

Mises en pratique, ces théories doivent fatalement déclencher un régime de terreur inouïe, et dès aujourd’hui une partie notable de l’Europe en fait la douloureuse expérience. Or, ce triste régime, Nous voyons qu’on le veut étendre à d’autres peuples encore; Nous voyons l’audace de quelques exaltés soulever la populace et susciter çà et là de graves émeutes.

N’oublions pas qu’à l’époque, on était encore loin des Nations unies; la Société des Nations venait à peine de voir le jour, et le projet d’union européenne germait sans doute à peine dans l’esprit de cette main cachée qui dirige le monde, ces « dangereux fauteurs de désordre » dont la devise est Ordo ab Chao (l’ordre naît du désordre).

Avertissement étrangement prophétique, à tout le moins.

Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space


Note : Un motu proprio (du latin, « de son propre chef ») est une bulle pontificale ou une lettre apostolique émise par le pape de sa propre initiative. Source : Wikipédia

Save

Save

Advertisements
This entry was posted in Religion, spiritualité et surnaturel, Religion, Spirituality & Supernatural and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s