Trump pourrait déclarer une situation d’urgence nationale d’ici quelques jours

English abstract
Trump could declare national emergency, willing to construct a steel barrier instead of a concrete wall
Trump, speaking to reporters outside the White House on Sunday afternoon, repeated his threat that in a few days, if he is unhappy with negotiations with the Democrat-controlled House of Representatives, he could declare a national emergency and use the military to construct a wall on the Southern Border of the US, circumventing Congress. In a form of compromise, he also said he was willing to accept a steel barrier instead of a concrete wall. More by Reuters on CNBC. See Fox News video below, or click here.

Dimanche après-midi, s’adresssant à des reporters à l’extérieur de la Maison-Blanche au retour d’une séance de travail à la retraite présidentielle de Camp David, le président Donald Trump a indiqué qu’il était prêt à déclarer une situation d’urgence nationale dans les jours qui viennent et à faire appel à l’armée américaine pour construire un mur à la frontière avec le Mexique si le Congrès ne lui accorde pas les crédits qu’il a demandé pour ce faire.

« Nous faisons face à une crise nationale, parce que nous avons une situation d’urgence nationale », a déclaré le président, ajoutant que « C’est une question de sécurité nationale. Il s’agit d’une situation d’urgence nationale. »

« Le Congrès doit aller plus loin pour régler la crise à la frontière »

Le président a demandé 5,7 milliards USD pour la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique, soit 4,11 milliards de plus que ce le Congrès était prêt à lui accorder. Devant le refus du Congrès à majorité démocrate de lui concéder ces crédits supplémentaires, Trump a déjà pris des mesures draconiennes en décrétant le 22 décembre une suspension partielle des services publics pour une période indéterminée « qui pourrait durer longtemps », selon un représentant de l’administration Trump.

Dans l’esprit de nombreux Américains — les commentaires en ce sens abondent notamment sur YouTube depuis un bon moment —, une situation d’urgence nationale ne signifierait rien de moins que l’imposition de la loi martiale, mais cela semble tenir de la spéculation.

En guise de compromis avec les démocrates au Congrès, Trump a également déclaré qu’il serait prêt à accepter une barrière en acier plutôt qu’un mur en béton, ce qui serait plus  dispendieux, mais plus acceptable pour les démocrates. Un mur en acier pourrait être construit par des entreprises américaines.

Plus de détails par l’agence Reuters, reprise par CNBC (en anglais).

J’insère ci-dessous le point de presse du président Trump tel que diffusé par Fox News (également en anglais).

Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space – Modifié à 16 h 22 HNE le 8 janvier 2019

About Henri Thibodeau

Freelance writer and translator based in Quebec, Canada.
This entry was posted in Alertes | Appels à l'action, Alerts | Wake-Up Calls, Politique américaine and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s