Autre message cryptique d’Anonymous : Rex 84, FEMA Camps et loi martiale | Another Cryptic Message From Anonymous: Rex 84, FEMA Camps & Martial Law

Traduit par Henri Thibodeau  Henri’s Web Space

Je n’endosse pas cette transmission puisque je ne suis pas en mesure d’en vérifier la véracité, faute de sources. Toutefois je la juge intriguante, fascinante et opportune, alors j’ai pris la peine de le traduire pour vous. À vous d’en tirer votre propres conclusions. – HT


Début de la transmission.

Ceci est un message de l’organisme de bienfaisance Anonymous, aussi appelé le Collectif. La date de diffusion d’aujourd’hui est le 13 janvier 2019. Nous avons des renseignements importants à vous communiquer.

QUAND et SI un état d’urgence est déclaré à l’échelle nationale, et la loi martiale mise en vigueur « officieusement », que ce soit en raison d’une IEM [impulsion électromagnétique], d’autres désastres « naturels » causés par l’homme, une pandémie possible, une panne du réseau électrique à l’échelle nationale, un problème bancaire à l’échelle nationale, un « virus », ou toute combinaison de ces facteurs – lorsque cela se produira, la solution forcée par le gouvernement à leur démolition ou leurs démolitions contrôlées et à leur problème ou leurs problèmes sera d’interner les « dissidents politiques » ou ceux qu’ils qualifient de « terroristes domestiques » dans des camps de détention; aussi connus sous le nom de « FEMA Camps » (Camps de la FEMA, Federal Emergency Management Agency). Pour les besoins de la « sécurité nationale ». Ces camps sont répandus à la grandeur du pays : plus de 800 sont fonctionnels, entièrement équipés et hautement sécurisés.

Le programme Rex 84, l’opération « Cable Splicer » et « Garden Plot »

En avez-vous déjà entendu parler? Le programme Rex 84 a été initialement mis en place comme moyen de gérer un exode d’immigrants illégaux à la frontière des États-Unis et du Mexique; ils seraient rapidement appréhendés et détenus dans des centres de détention par FEMA. Rex 84 rendait possible la fermeture de nombreuses bases militaires pour les transformer en prisons.

Tout récemment, en janvier 2019, un complot financé par « Soros » a été déjoué, qui visait à permettre au terroriste Alfonso Ulloa, à plus de 15 000 Honduriens et à des milliers de Mexicains de s’introduire illégalement par la force aux États-Unis, le 16 janvier. Une autre raison pour POTUS [President Of The United States] de déclarer immédiatement la loi martiale.

L’opération Cable Splicer et Garden Plot sont deux sous-programmes qui peuvent être activés une fois le programme Rex 84 activé pour ses propres motifs. L’opération Garden Plot vise à contrôler la population. Cable Splicer est le programme permettant la prise de contrôle ordonnée des gouvernements des États et des gouvernements locaux par le gouvernement fédéral.

FEMA est le bras exécutif du futur état policier et dirigera de fait toutes les opérations. Les décrets présidentiels signés par Hussein [Obama] et déjà inscrits au registre fédéral font partie du cadre juridique de cette opération. Les camps disposent tous d’installation ferroviaires et de routes permettant d’accéder aux centres de détention. Plusieurs disposent également d’un aéroport à proximité. La majorité des camps peuvent accueillir une population de 20 000 prisonniers.

Actuellement, le plus grand de ces camps est situé à proximité de Fairbanks, en Alaska. Cet établissement est un immense établissement de santé mentale et il peut accueillir environ 2 millions de personnes. Ces « camps » sont également construits sous des formes déguisées, et il est prévu qu’ils soient utilisés de cette manière, de même que des centres commerciaux ou des entrepôts abandonnés et des entités opérées par le gouvernement comme des écoles, des bibliothèques, des bureaux de poste, et même des bases militaires.

Toutefois, les emplacements incluront aussi des endroits comme des Wal-Mart. Il existe même des preuves illustrant la construction et le financement de tunnels souterrains reliant ces Wal-Mart et d’autres commerces à des bases militaires et à des camps de la FEMA, en préparation à une évacuation massive en cas de loi martiale. Il est même possible que lorsque la loi martiale SERA déclarée et que les crises SURVIENDRONT, les Wal-Mart soient peut-être les seuls magasins accessibles « pour tous vos besoins essentiels ».

Où sont les camps? Dans la description au dessous de cette transmission vidéo [voir vidéo original sur YouTube], ainsi dans que le commentaire épinglé de Q ANON, nous avons la liste complète, organisée par ordre alphabétique et par État. Prenez le temps de les noter en guise de référence. Il existe de nombreux autres emplacements NON indiqués ci-dessous qui sont dignes d’être pris en considération comme emplacements possibles pour des centres de détention, mais par manque d’espace et à cause du temps requis pour effectuer les vérifications, nous, l’organisme de bienfaisance Anonymous, n’avons pas pu les inclure ici pour le moment.

Presque toutes les réserves, les postes, les bases, les stations et dépôts militaires peuvent être considérés hautement suspects (parce qu’il s’agit de terrains « fédéraux »). Entrent également dans cette catégorie les aéroports régionaux et internationaux, qui tombent aussi sous juridiction fédérale et qui disposent aussi de secteurs à accès limité. Les hôpitaux psychiatriques, les hôpitaux fermés et les centres d’accueil, les bases militaires fermées, les refuges pour animaux sauvages, les prisons d’État, les dépôts de produits toxiques, les hôtels et d’autres endroits ont tous à divers degrés le potentiel d’être transformés en camps de détention.

La possibilité qu’un site soit suspect augmente avec les facilités d’accès au site, incluant un aéroport ou une piste d’atterrissage, terminus ferroviaires, voies navigables et ports, autoroutes interÉtats et nationales. Certains établissements sont « déguisés » sous la forme de propriétés industrielles ou commerciales, camouflées, voire même entièrement contenues à l’intérieur de grands bâtiments (Indianapolis) ou de grandes usines. Plusieurs bâtiments abandonnés dans les centres-ville pendant la désindustrialisation de l’Amérique ont été subrepticement acquis et parfois déjà réaménagés en vue de leurs nouvelles fonctions.

Notre prochain message vidéo à votre intention sera transmis à 17 h 45 heure du Pacifique le 13 janvier 2019 (plus tard aujourd’hui) et nous approfondirons ce sujet. Merci. Soyez vigilant et, comme toujours, « Où nous allons un, nous allons tous » [Where We Go One, We Go All].

Fin de la transmission.

This entry was posted in En français, Matière à réflexion and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Autre message cryptique d’Anonymous : Rex 84, FEMA Camps et loi martiale | Another Cryptic Message From Anonymous: Rex 84, FEMA Camps & Martial Law

  1. dlandelle says:

    Bonjour,
    Je ne vois pas l’intérêt d’un camp FEMA, ce concept de camp de concentration avait un intérêt pour les nazis qui avaient besoin d’esclaves dans leurs usines, mais maintenant ? quel serait l’intérêt de conserver vivantes toutes ces personnes ?

    Like

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s