Semaine nationale de prévention du suicide au Québec

Pour souligner la Semaine nationale de prévention du suicide au Québec, du 3 au 9 février, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches et l’organisme Partage au masculin ont créé trois capsules vidéo d’environ 1 minute chacune afin de sensibiliser les citoyens, et plus particulièrement les hommes, à l’importance de demander de l’aide en situation de crise.

Ces vidéos cherchent également à sensibiliser la population pour que la demande d’aide en cas de crise devienne quelque chose de normal, notamment pour les hommes. Elles cherchent aussi à briser les tabous, les préjugés et le silence entourant le phénomène du suicide. ■

Posted in En français, Matière à réflexion | Tagged , , , , , | Leave a comment

Quand le président du Vénézuéla appelait le président des États-Unis le Diable

La vidéo ci-dessus est un bref extrait (avec sous-titres en anglais) du discours prononcé par l’ex-président vénézuélien Hugo Chavez devant l’assemblée générale des Nations unies le 20 septembre 2006. Je trouve cette vidéo plutôt rafraîchissante alors que les États-Unis se mêlent encore une fois de changement de régime — cette fois-ci au Vénézuela, justement (voir note en bas de page).

Au début de son discours, Chavez avait notamment fait l’éloge d’un ouvrage alors récent de Noam Chomsky, Hegemony or Survival : America’s Quest for Global Dominance (en français Dominer le monde ou sauver la planète). L’auteur y discutait de la stratégie de sécurité nationale adoptée par Washington en 2002, dont le but avoué était de perpétuer la domination des États-Unis en empêchant l’émergence de tout rival. Chavez avait aussi quelques mots à dire au sujet du président des États-Unis à l’époque, George W. Bush.


Traduction par Henri Thibodeau  Henri’s Web Space

Le Diable lui-même

Il y a 10 ans [2006], le président vénézuélien Hugo Chavez a prononcé l’un des discours les plus marquants de tous les temps, à l’assemblée générale des Nations unies. Après avoir recommandé le livre « Dominer le monde ou sauver la planète » de Noam Chomsky, il a comparé le président des États-Unis George W. Bush au diable lui-même! Les Nations unies seraient changées à jamais.

« Le Diable, le Diable lui-même, était ici. Hier, le Diable lui-même est venu ici », dit Chavez en faisant le signe de la croix, « en ce lieu même qui sent encore le souffre.

« Hier, ici même à cette tribune d’où je vais vous parler, mesdames et messieurs, de cette tribune même, monsieur le président des États-Unis, que j’appelle le Diable, est venu ici et a parlé comme si le monde entier lui appartenait.

« Un psychiatre ne serait pas de trop pour analyser le discours prononcé hier par le président des États-Unis. En porte-parole de l’impérialisme, il est venu nous donner ses recettes pour maintenir son stratagème actuel de domination, d’exploitation et d’extorsion des peuples du monde.

« Ce serait parfait pour un film d’Alfred Hitchcock. En fait, cela nous donne même le titre, ‘La recette du Diable’.

« Autrement dit, l’impérialisme nord-américain — et Chomsky le dit avec un profond discernement — fait des efforts désespérés pour consolider son système hégémonique de domination.

« Nous ne pouvons pas permettre que cela se produise. Nous ne pouvons pas permettre que s’installe la dictature mondiale, qu’elle se consolide encore, que se consolide la dictature mondiale. »


Note

Le président actuel du Vénézuela, Nicolás Maduro (photo ci-contre), que les États-Unis essaient ces jours-ci de déloger du pouvoir, était vice-président à la mort du président Hugo Chavez, en mars 2013. Maduro avait déclaré à l’époque que Chavez avait été empoisonné ou infecté par un virus du cancer par le gouvernement américain. Évidemment, un porte-parole du département d’État américain avait déclaré que cette allégation était « absurde ». Maduro a été élu président pour une première fois en avril 2013, et sa réélection en 2018 a été contestée à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Sous sa gouverne, le Vénézuéla a souffert d’une grave crise économique, en plus d’une grave crise politique. — HT avec des infos de Wikipédia.

Posted in En français, Matière à réflexion | Tagged , , , , , | Leave a comment

OPEC wants to formalize pact with 10-nation group led by Russia

Saudi Energy Minister Khaled al-Faleh, left, and Russian Energy Minister Alexander Novak at a meeting of OPEC and non-OPEC producers last April. AFP/Getty Images

According to the Wall Street Journal, citing OPEC (Organization of the Petroleum Exporting Countries) officials, Saudi Arabia and its Persian Gulf allies are proposing a formal partnership with a 10-nation group of oil producing countries led by Russia in an effort to try to manage the global oil market, an alliance that would radically transform the cartel.

MarketWatch says the move comes as the OPEC faces pressure from President Trump to keep oil prices low for U.S. consumers and as increased output from American shale producers reduces the influence that cartel members have over the market.

The proposal would formalize a loose union between members of the OPEC and the group led by Moscow, which includes some former Soviet republics and other countries. According to CNBC, the so-called OPEC+ coalition first reached a historic deal in 2016 to slash output in a bid to end a punishing oil price downturn.

The coalition involves two dozen producers that have increasingly worked together in recent years. They briefly lifted the caps on production last year, but agreed to fresh production cuts in December after a three-month collapse in oil prices.

OPEC Secretary General Mohammed Barking and some oil ministers have long sought to make the loose alliance permanent. However, Iran and other producers have opposed a tighter partnership, fearing it could be dominated by Saudi Arabia and Russia, according to officials in the cartel. Riyadh and Moscow are reportedly the world’s top two oil exporters. ■

Sources:

Posted in Finance & Economy | Tagged , , , , , , | Leave a comment

Le nouveau modèle du NCEI reflète le déplacement rapide du pôle nord magnétique

English abstract
World Magnetic Model Out-of-Cycle Release Reflects Magnetic North Pole Displacement
Earth’s northern magnetic pole is moving quickly away from the Canadian Arctic toward Siberia. This movement has forced NCEI’s scientists to update the World Magnetic Model (WMM) mid-cycle. Due to unplanned variations in the Arctic region, scientists have released a new model to more accurately represent the change of the magnetic field. Click here for more information on NOAA/NCEI’s Website and here for a related article on National Geographic’s Website.

Pour refléter des variations imprévues dans l’Arctique, les scientifique du NCEI ont publié un nouveau modèle qui représente avec plus de précision les modifications du champ magnétique.

Au cours des dernières années, les scientifiques ont remarqué quelque chose d’inhabituel : le déplacement régulier du [pôle] nord magnétique est passé en haute vitesse, l’envoyant au grand galop à travers l’hémisphère nord – et personne ne peut entièrement expliquer pourquoi. – National Geographic.

Un article publié le 4 février 2019 sur le site du NOAA/NCEI confirme que pôle nord magnétique de la Terre se déplace rapidement de l’Arctique canadien vers la Sibérie. Ce déplacement a forcé les scientifiques du NCEI à mettre à jour le modèle magnétique mondial (MMM) en milieu de cycle.

Normalement, une nouvelle version révisée du MMM est publiée aux cinq ans. Avec la dernière version publiée en 2015, la prochaine version devait être publiée à la fin de 2019. Mais étant donnée des variations imprévues dans l’Arctique, les scientifiques ont publié un nouveau modèle qui représente plus précisément les modifications du champ magnétique depuis 2015 à ce jour.

Cette mise à jour hors cycle, précédant la prochaine version officielle du MMM en 2020, permettra d’assurer la sécurité de la navigation pour les applications militaires, pour les lignes aériennes commerciales, pour les opérations de sauvetage, et d’autres opérations dans les environs du pôle Nord.

Cette carte indique l’emplacement du pôle nord magnétique (étoile blanche) et la déclaration magnétique (intervalles de contour de 2 degrés) au début de 2019. Source : NOAA NCEI/CIRES.

Save

Posted in Géoingénirie et changements climatiques, Geoengineering & Earth Changes | Tagged , , , , , , , , | Leave a comment

Fox News: Il y a « de bonnes chances » que le président déclare un état d’urgence nationale pour la construction du mur frontalier


Dans un commentaire diffusé le 1er février, l’analyste Tucker Carlson du réseau américain Fox News estime qu’il y a de bonnes chances que Donald Trump finisse par déclarer un état d’urgence nationale pour la construction du mur à la frontière avec le Mexique. D’autant plus que les états d’urgence sont des mesures relativement fréquentes aux États-Unis, et qu’elles ne signifient aucunement l’imposition de la loi martiale, comme certains l’affirment.

Voici la traduction de la vidéo ci-dessus. – HT


La suspension des services publics a pris fin pour le moment, temporairement. Mais la bataille concernant le mur frontalier [avec le Mexique] se poursuit. La présidente du Congrès, Nancy Pelosi, a juré qu’elle ne financerait jamais ce mur, en aucune circonstance. Le président promet qu’il va le construire. Ce qui semble ne laisser qu’un seul choix à la Maison-Blanche : déclarer un état d’urgence nationale et ordonner la construction d’un mur à la frontière méridionale.*

*Le président Trump a déclaré cette semaine que des travaux étaient déjà en cours sur le mur frontalier, soit des travaux de réfection et de prolongement. Il n’a pas mentionné la source de financement de ces travaux.

Cela semble être une solution plutôt radicale, mais est-ce vraiment le cas?

En fait, des situations d’urgence nationale sont régulièrement déclarées. Par contre, elles attirent rarement l’attention. En 1976, le Congrès a adopté la loi sur les mesures d’urgence nationales. Cette loi accorde au président le pouvoir de déclarer un état d’urgence en pratiquement n’importe quelle circonstance s’il le juge nécessaire. Les urgences peuvent être renouvelées annuellement et elles le sont couramment. La Chambre des représentants ne peut bloquer une telle mesure qu’avec un vote des deux tiers. C’est donc une loi plutôt générale qui est utilisée assez fréquemment.

Cela a commencé en 1979 lorsque le président Jimmy Carter [photo] a déclaré une situation d’urgence nationale pour empêcher les biens du gouvernement iranien d’entrer aux États-Unis. Cet état d’urgence est toujours en vigueur, bien qu’il soit plus vieux qu’Alexandria Ocasio-Cortez [D-NY], par exemple.

Depuis, les présidents américains ont déclaré par moins de 58 situations d’urgence nationale, dont 31 sont toujours en vigueur. Les états d’urgence nationale ont eu une durée de vie moyenne de neuf ans et demi.

Quelles sont ces urgences? Certaines sont de véritables urgences. Septembre 2011. Le président Bush déclare un état d’urgence nationale pour donner à la Maison-Blanche plus d’autorité afin de mobiliser les forces armées, faire appel à la garde nationale, et prendre des mesures antiterroristes. Cet état d’urgence nationale a été renouvelé chaque année depuis 18 ans. C’était un véritable état d’urgence.

Nous avons également dû déclarer une urgence nationale qui a duré une décennie pour combattre la grippe porcine.

Déjà trois états d’urgence sous Trump

Le président Trump a déjà déclaré trois états d’urgence nationale. Je parie que vous ne le saviez pas. L’une d’elles punissait les gens qui utilisaient les médias sociaux pour influencer les élections – ces perfides Macédoniens… Un autre état d’urgence punit quiconque œuvre à miner la souveraineté du Liban.

Vous voyez? À Washington, protéger la souveraineté d’un pays éloigné au Moyen-Orient où très peu d’Américains risquent de se rendre un jour est une urgence nationale. Protéger notre propre souveraineté s’avère « immoral ».

Nous n’exagérons pas. Juste cette semaine, quatre nouveaux [représentants] démocrates au Congrès ont signé conjointement une lettre qui demande moins de financement pour protéger la frontière. Autrement dit, il est vertueux de protéger les autres, mais c’est mal de nous protéger nous-mêmes et nos propres enfants. Comment appelle-t-on cela? La haine de soi, certainement.

Traduit de l’américain par Henri Thibodeau  Henri’s Web Space

Posted in En français, Politique américaine | Tagged , , , , , | 2 Comments

Anonymous Charity/The Collective Account terminated by YouTube

I recently published a few posts containing embedded videos from the Anonymous Charity/The Collective. I am sorry but these videos are no longer accessible since they have been deleted by the censors at YouTube/Google.

I only found out tonight as I was trying to access a video I had watched yesterday; it did not show in my viewing history, which I found rather intriguing. Of course, the suspicion that the account might have been terminated quickly came to mind.

So I made a search for the channel itself and I got the following message :

This account has been terminated because it is linked to an account that was suspended for violating YouTube’s Terms of Service.

I went to the Anonymous Charity’s Twitter account and found the following message:

Both our Channels  and  GONE. Same “reason” on both. The 2 channels are NOT linked by IP address, mobile, email, etc. CENSORSHIP and CULLING has begun .


UPDATE – New Channel Up And Running

Later today, the Anonymous Charity published the following Tweet:

Our NEW YouTube channel is available via  until be have a Personal URL channel name.  Thanks to  Staffers for help. Trust the PLAN. THE MOCKINGBIRD SYNDICATE can not silence us!

Notice the thank you note for staffers at the White House, which may refer to the White House YouTube channel. – HT

Posted in Alerts | Wake-Up Calls, English Posts | Tagged , , , , , , , , | Leave a comment

Yellow Submarine : récit fictif, ou basé sur la réalité???

Un récit élaboré sous forme de fil Twitter par Greg Rubini a circulé sous forme de vidéos sur YouTube ces derniers jours. La vidéo ci-dessus provient de la chaîne Patriot Hour et raconte l’ensemble du récit. L’organisme de bienfaisance Anonymous a également diffusé sa propre version. Le récit s’appuie sur un complot qui aurait été fomenté par Nancy Pelosi et d’autres complices du Deep State [état profond] afin de lancer un missile de croisière sur la Maison-Blanche pour éliminer d’un seul coup le président Trump et le vice-président Pence. Le récit est intrigant, et rendu encore plus épicé par certains tweets qui semblent y faire allusion. À vous de décider dans quelque mesure tout cela est vraisemblable ou non. C’est le fil original de Greg Rubini que je traduis ci-dessous.


Yellow Submarine, par Greg Rubini

Traduit de l’américain par Henri Thibodeau  Henri’s Web Space

Le sous-marin de la marine royale britannique HMS Ambush (classe Astute) navigue dans les profondeurs de l’océan le long de la cote Est des États-Unis, à environ 200 miles (320 km) de Washington, DC, dans le cadre d’un exercice de l’OTAN dans l’Atlantique.

Michael Steele est le capitaine du sous-marin britannique; c’est un ami de Robert Hannigan [photo], ex-directeur du GCHQ[i] [notes en bas de page], et une connaissance de John Brennan, ex-directeur de la CIA. À la demande de Brennan, Hannigan a mis en place une ligne de communication cryptée entre Brennan et le capitaine britannique.

Benjamin Key [nom fictif], un amiral de la marine royale britannique avait précédemment indiqué à Michael Steele, le capitaine de sous-marin, d’obéir aux ordres de John Brennan. L’amiral Key et Robert Hannigan ont expliqué les détails du « Plan », l’opération FFPSLIP, au capitaine du sous-marin. Il s’agit d’une mission secrète.

21 janvier 2019, 3 h 56 HE : Brennan ordonne à Michael Steele d’effectuer « une APPROCHE en REMONTANT » vers la surface. Le capitaine du sous-marin britannique obéit tout en activant le mode [FURTIF], naviguant vers la cote Est des É.-U.

21 janvier 2019, 8 h 53 HE : le sous-marin s’est approché à une centaine de miles (160 km) de Washington DC. Il remonte des profondeurs jusqu’à une cinquantaine de pieds (15 m) sous la surface.

Le capitaine du sous-marin envoie à Brennan le message crypté suivant : « RIEN À SIGNALER, NOUS SOMMES PRÊTS ».

21 janvier 2019, 8 h 54 HE : John Brennan [photo] donne l’ordre à Steele de « PASSER À L’ACTION ». Le capitaine confirme. Il transmet l’ordre à l’équipe des armements, qui exécute l’ordre. Un missile de croisière est lancé par le sous-marin de la marine royale britannique. Il s’agit en fait d’un missile de croisière d’origine russe, qui a été capturé en 2013 par la marine britannique, puis conservé dans un lieu secret en Écosse par un officier de la marine britannique qui est un ami de John Brennan.

Brennan observe le déroulement de la mission en temps réel grâce à un satellite de la NRO[ii] stationné au-dessus de Washington DC et muni d’une caméra vidéo à haute résolution.

Pendant ce temps, Nancy Pelosi[iii] est à Bruxelles, en Belgique, dans une salle de conférence des quartiers généraux de l’OTAN.

À la Maison-Blanche, le président Trump et le vice-président Pence rencontrent le directeur de la NSA, M. Nakasone, dans le Bureau ovale.

Le missile de croisière file à 530 mi/h (850 km/h) à une altitude d’à peine 300 pieds (91 m), sous le niveau de détection des radars.

À 9 h 02 HE,  le missile de croisière approche Washington DC. L’obélisque de Washington est en vue. [Dans les instants qui suivent], le missile de croisière frappe la Maison-Blanche.

Une énorme explosion secoue la ville de Washington. La Maison-Blanche est détruite, en ruines. On voit partout des flammes, de la fumée, des débris et des cendres. Les sirènes d’alarme retentissent de toutes les directions.

Le président Trump et le vice-président Pence ont été tués.

Le choc et l’horreur s’emparent de la population.

CNN montre la scène de destruction qu’est la Maison-Blanche.

Le reporter Jim Acosta du réseau CNN est en direct sur place.

Des membres d’Antifa se réjouissent et célèbrent dans les rues de San Francisco, Los Angeles, New York et Washington.

Nancy #Pelosi est la troisième en ligne de succession [à la présidence]. Le président Trump et le vice-président Pence étant décédés, Nancy Pelosi devient présidente des États-Unis.

#PresidentPelosi?

Nancy Pelosi est aux quartiers généraux de l’OTAN à Bruxelles, avec ses amis du Deep State. Parmi eux, Hannigan, l’ex-directeur du GCHQ, et l’amiral Benjamin Key de la marine royale britannique.

Pelosi se réjouit du succès de l’opération, et envoie un énorme « Merci! » à John Brennan.

Le président de la France, Macron, marionnette du Deep State, envoie ses félicitations à #PresidentPelosi.

Tout comme Angel Merkel de l’Allemagne.

Et Boris Johnson du R.-U.

Et George Soros[iv].

Et l’alcolo Jean-Claude Juncker de l’U.E.

Nancy Pelosi est la première femme présidente des États-Unis.


Heureusement, cela n’est pas arrivé.

Le plan Pelosi/Brennan/Deep State a été évité et neutralisé avant même qu’il ne commence, dans les jours précédents le 17 novembre 2018.

Grâce à nos patriotes à la NSA et au renseignement militaire.

Nous voyons TOUT

Nous entendons TOUT

Et merci aux Marines des États-Unis #USMC[v]

c. c. Sergent major Mike @9999PatriotUSMC

Cela aurait un horrible cauchemar.

Le plan du Deep State était une « reprise » de l’assassinat de JFK. Avec des armes beaucoup plus puissantes et perfectionnées. Un évènement « choc et stupeur » [Shock and Awe] style 11 septembre.

En ce moment, où est Nancy #Pelosi?

En ce moment, où est John Brennan?

Où sont tous les autres conspirateurs?

Le Deep State voulait assassiner Trump et Pence au même moment, au même endroit.

Ils voulaient et ils s’étaient entendus pour que Nancy Pelosi soit présidente des É.-U.

Demandez-vous : comment le Deep State aurait-il pu y arriver?


Ceci n’est qu’un récit fictif, une brève nouvelle…

De la fiction, de la pure spéculation, rien de plus.

Et s’il y avait un petit élément de vérité dans tout ça?

J’ai consulté l’ingénieur de la marine américaine Gary Holland dans l’écriture de ce scénario. Gary est un ingénieur nucléaire qui a travaillé sur les sous-marins américains. Je me suis appuyé sur son expertise en ce qui touche les sous-marins et les missiles de croisière.

Merci de tout mon cœur, collègue patriote @gholland04


Bon, ceci n’est qu’un récit, de la fiction.

Mais comment interpréter ce tweet diffusé par Donna Brezile le 18 janvier 2019?

#MadamePrésidente[du Congrès] aujourd’hui | #PrésidentePelosi peu de temps après | #WeekendMLK[Martin Luther King] en cours

Présidente Pelosi???

Et « peu de temps après » QUOI?

Finalement, quel est le lien avec le long weekend soulignant le Martin Luther King Day [MLK]?


Et que dire de ceci?

« un CONTRAT est un CONTRAT »

Dans le jargon de la mafia, un CONTRAT, c’est lorsqu’on engage un tueur pour assassiner quelqu’un.

À quoi Trump fait-il allusion?

Et ce n’est pas la première fois que Trump utilise le jargon de la mafia dans ses tweets codés. Vous souvenez-vous de Molly? Molly = la petite amie d’un gangster. Trump surnommait l’épouse de Bruce Ohr « Molly » au lieu de Nelly…

Puis Trump écrit à Nancy Pelosi : « I’ll get back to you soon » [qui se traduit littéralement par « je te reviendrai bientôt », mais qui en anglais peut aussi signifier « je m’occuperai bientôt de toi »].

Et bien, ce que Trump veut dire est clair, non?

« Je m’occuperai bientôt de toi! »

C’est-à-dire… « Je vais bientôt régler ton cas, Nancy »?

C’est-à-dire… Gitmo? [Guantanamo Bay]

C’est-à-dire… Tribunal militaire?

Fantaisie, fiction?

Matière à réflexion.


NOTES

[i]Government Communications Headquarters (littéralement « Quartier général des communications du gouvernement ») est le service de renseignements électroniques du gouvernement du Royaume-Uni.

[ii]National Reconnaissance Office, une agence de renseignement des États-Unis.

[iii]« Speaker » (présidente) de la chambre des représentants du Congrès. Troisième en ligne de succession à la présidence des États-Unis après le vice-président.

[iv]S’il n’est pas déjà mort, comme certains l’affirment.

[v]United States Marine Corps

Posted in Complots et sociétés secrètes, En français, Matière à réflexion, Politique américaine | Tagged , , , , , , , , | Leave a comment

QAnon ne serait qu’un canular qui s’est échappé des mains de ses créateurs

English abstract
Q And The Fine Art Of The Sh!t Post: Is The Jig Up?
According to an article published on January 12, 2019, on the Forbidden Knowledge TV Website, Alexandra Bruce writes that QAnon may have been noting more that a prank, an experiment in social engineering that took a life of its own. “In what could go down in history as a landmark case study on the collision of 21st century social engineering, with Hope Porn, wishful thinking and the mythopoetic structures of the mind, the jig is finally up on QAnon,” Bruce writes. “Or so say two men claiming to be among the original creators of QAnon, Defango and Dreamcatcher. Jason Bermas of WeAreChange is joined by these two, who take us into the world of trolldom and gamer/hacker culture that lives in the online forums of Reddit, 4Chan, 8Chan, Discord, etc.” Click here to read full article, translated below.

Q et l’art d’afficher de la merde sur le net

Traduit de l’américain par Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space

Source : Forbidden Knowledge TV, 12 janvier 2019

Le père Noël, la fée des dents et Superman ne sont pas réels… et John F Kennedy Jr n’est pas en vie après tout. Beaucoup sont en colère et tirent sur le messager, non pas parce qu’on leur a menti, mais parce qu’ils préfèrent que le « mensonge » soit vrai.

Dans ce qui pourrait devenir une étude de cas historique sur la collision de l’ingénierie sociale au 21esiècle avec la « porno de l’espoir », les voeux pieux et les structures mythopoétiques de l’esprit, la fête est terminée pour QAnon. C’est du moins ce qu’affirment deux hommes qui prétendent être parmi les créateurs originaux de QAnon, Defango et Dreamcatcher. Jason Bermas, de WeAreChange, est rejoint par ces deux personnes, qui nous entraînent dans le monde des royaumes des trolls et dans la culture des joueurs/pirates qui habite les forums en ligne comme Reddit, 4Chan, 8Chan, Discord, etc.

Ils disent que personne ne ne se serait jamais attendu à ce que cela dure si longtemps ni à ce que leur création prenne son propre essor comme elle l’a fait.

Defango, alias Manuel Chavez, qui se décrit un « pirate mental », affirme avoir eu l’idée de faire une expérience d’ingénierie sociale dont le but principal serait de déterminer qui est « vrai » dans les médias alternatifs; pour voir qui est là pour faire de l’argent, et qui est là pour la vérité. La seule façon pour lui d’y parvenir était de contrôler un phénomène dès le début, puis d’observer ce qui se passerait.

Si vous avez suivi Defango, il diffuse son rôle depuis un certain temps, mais comme il est un troll à 100 %, personne ne l’a cru! Beaucoup ne le croient toujours pas.

Dreamcatcher, alias James Brower, se définit lui-même comme un « seigneur de la merde », un véritable maître de l’art d’afficher de la merde sur les babillards. C’était un électeur mécontent d’Obama; attiré par la campagne présidentielle de 2016, il a fini par travailler dans les médias sociaux pour la campagne Trump, en tant que bénévole de niveau inférieur.

À l’automne 2017, Dreamcatcher s’est associé à Defango et, avec quelques amis du site de casse-tête Cicada 3301, ils ont fait éclore leur petit bébé sur Internez  où il s’est transformé en JRGN* — ou, comme le dit Jason Bermas, « en un univers-canular d’affichage de merde ».

Le 29 octobre 2017, le projet de JRGN QAnon s’est échappé du laboratoire proverbial lorsque Defango a divulgué le « Tripcode » (c’est-à-dire le mot de passe du compte QAnon sur 4Chan) dans une vidéo YouTube. QAnon a ensuite été déplacé par des utilisateurs qui n’avaient pas participé à sa fondation vers 8Chan. Il dit que presque immédiatement, « les Jérôme Corsi de ce monde » ont commencé à en faire la promotion, et QAnon s’est métastasé dans l’industrie domestique qu’il est devenu depuis.

Les divers créateurs de l’univers des média alternatifs qui ont endossé QAnon ont attiré de nombreux nouveaux abonnés et un nouvel achalandage considérable, générant des revenus publicitaires, ainsi que la vente d’applications pour téléphone portable « Q-Drop », de tasses, de t-shirts et d’autres objets promotionnels.

Parmi les partisans les plus en vue de QAnon, figuraient David Wilcock, Jerome Corsi, Jordan Sather, SGT Report, Tracy Beanz, Praying Medic et X22 Report, qui, aux yeux de Defango, se sont retrouvés le « pantalon baissé » — au même degré où ils avaient rattaché leur crédibilité à celle du JRGN QAnon.

Defango et Dreamcatcher n’aiment pas que des personnes aient été exploitées par ce qu’ils appellent les « grifters », mais Defango répète que l’intention du projet était justement de révéler les intentions de ceux qui se sont impliqués, et que le seul moyen de le faire était de les laisser faire ce qu’ils ont fait.

Il poursuit en affirmant que si nous avions un gouvernement plus transparent, une telle situation ne se serait pas produite. Les gens étaient attirés par QAnon parce qu’ils ne faisaient pas confiance à leurs médias et au gouvernement. Il dit que si vous êtes vraiment intéressé et préoccupé, si vous voulez que quelque chose change, vous ne pouvez pas le faire en restant assis derrière un clavier. Il faut sortir des forums en ligne et s’impliquer dans des actions politiques locales.

Defango n’a « pas de regrets ». Il dit que cela devait être un épisode d’enseignement direct sur la façon d’utiliser Internet et que l’étape suivante consistait à user de discernement. Le JRGN n’a pas été fait avec malice, c’était une leçon de survie dans le théâtre technologique de la guerre de l’information sans trêve. Ce qui est un message admirable de la part d’un troll légendaire.

Le mouvement QAnon est sorti des mains de ses prétendus créateurs depuis plus d’un an, soit la majeure partie de son existence. Il sera intéressant de voir comment les principaux partisans de Q réagiront à cette « révélation », le cas échéant. Reste également à savoir qui continue de s’afficher en tant que Q. 


* JRGN est l’acronyme de jeu de rôle grandeur nature, un passe-temps apparu à la fin du XXe siècle avec le jeu de société Dungeons and Dragons.

Posted in Complots et sociétés secrètes, En français, Guerre psychologique / Désinformation | Tagged , , , , , , , | 1 Comment

Anonymous : décrets présidentiels à noter | Anonymous: Executive Orders to Note

Traduit par Henri Thibodeau  Henri’s Web Space


Début de la transmission.

Ceci est un message de l’organisme de bienfaisance Anonymous, aussi appelé le Collectif. La date de diffusion d’aujourd’hui est le 13 janvier 2019. Ce message est une continuation de la transmission de ce matin : voici une liste de décrets présidentiels pouvant être utilisés en conjonction avec la loi martiale, si et quand elle est déclarée. Veuillez vous familiariser avec la terminologie employée à l’aide du lien direct contenu dans la description ci-dessous.

Voici ceux dont il faut tenir compte. [Voir note en bas de page]

DÉCRETS PRÉSIDENTIELS/LOIS POUVANT ÊTRE UTILISÉS DANS LE « CLIMAT ACTUEL »

  • 10 990 Permet au gouvernement de prendre le contrôle de tous les moyens de transport, des autoroutes et des ports de mer.
  • 10 995 Permet au gouvernement de saisir et de prendre le contrôle des médias de communication.
  • 10 997 Permet au gouvernement de prendre le contrôle de tous les réseaux électriques, du gaz, du pétrole, des carburants et des minéraux.
  • 10 998 Permet au gouvernement de prendre le contrôle de toutes les ressources alimentaires et des fermes.
  • 10 999 Permet au gouvernement de prendre le contrôle de tous les moyens de transport.
  • 11 000 Permet au gouvernement de mobiliser la population civile au sein de brigades de travail supervisées par le gouvernement.
  • 11 001 Permet au gouvernement de prendre le contrôle de toutes les fonctions reliées à la santé, à l’éducation et à l’aide sociale.
  • 11 002 Désigne le secrétaire des Postes [Postmaster General] pour effectuer l’enregistrement de tous les individus à l’échelle nationale.
  • 11 003 Permet au gouvernement de prendre le contrôle de tous les aéroports et de tous les aéronefs, y compris les aéronefs commerciaux.
  • 11 004 Permet à l’autorité des marchés résidentiels et des marchés financiers de déplacer des communautés, de construire de nouvelles résidences avec des fonds publics, de désigner des zones à être évacuées, et désigner de nouvelles zones d’habitation.
  • 11 005 Permet au gouvernement de prendre le contrôle des chemins de fer, des voies navigables intérieures et des entrepôts publics.
  • 11 051 Précise les responsabilités de l’Office de planification d’urgence [Office of Emergency Planning] et accorde l’autorisation de mettre tous les décrets présidentiels en vigueur en période de tensions internationales accrues et de crise économique ou financière.
  • 11 310 Autorise le département de la Justice à mettre en action les plans prévus par les décrets présidentiels, d’instituer le soutien industriel, de mettre en place des liaisons judiciaires et législatives, de contrôler tous les étrangers, d’opérer les établissements pénaux et correctionnels, et de conseiller ou assister le président.
  • 11 049 Assigne des fonctions de préparation aux situations d’urgence à certains départements et certaines agences fédéraux, consolidant 21 décrets présidentiels émis sur une période de 15 ans.
  • 11 921 Permet à l’agence fédérale de préparation aux situations d’urgence de développer des plans pour le contrôle des mécanismes de production et de distribution des sources d’énergie, des salaires, du crédit et de la circulation monétaire dans les institutions financières aux États-Unis en d’urgence nationale non déterminée. Il prévoit aussi que lorsqu’une situation d’urgence est déclarée par le président, le Congrès ne peut pas réévaluer cette action avant une période de six mois.
  • Bill du Sénat 1873 : Permet au gouvernement de vous vacciner avec des vaccins non testés contre votre volonté.
  • HR 1528 : Exige que vous espionniez vos voisins, et même de porter un microphone dissimulé. Le refus est punissable d’une peine de prison obligatoire d’au moins deux ans.

Faites confiance au « plan ». Qu’est-ce que le plan?

  • Le plan, dirigé par le Maestro et l’équipe Q, consiste simplement en ceci : détruire le plan de la Cabale. Le plan du Nouvel Ordre mondial? Brièvement, voici le plan. Le sombre projet de ceux qui planifient en secret le Nouvel Ordre mondial consiste à réduire la population mondiale à un niveau « soutenable », « en équilibre perpétuel avec la nature » [voir Georgia Guidestones] au moyen d’un programme de contrôle de la population et de la reproduction. Une vaste décimation de la population par Planned Parenthood, l’adultération de l’eau et des produits alimentaires avec des produits toxiques, la diffusion de virus synthétiques utilisables à des fins militaires, des pandémies artificielles, des campagnes de vaccination massives, et un projet de troisième guerre mondiale. Ensuite, le sombre projet imposera à une population mondiale drastiquement réduite un État mondial féodal-fascite avec un gouvernement mondial, une religion mondiale, une armée mondiale, une banque centrale mondiale, une monnaie mondiale, et une population soumise au micropuçage. En bref, éliminer 90 % de la population mondiale et contrôler chaque aspect de la condition humaine pour ainsi régner partout sur tous depuis le berceau jusqu’à a tombe.

Quand vous saurez ce que nous savons, vous ne pourrez plus trouver le sommeil. Toutefois, nous vous donnerons plus d’information dans les 12 heures suivant cette transmission.

Nous sommes l’organisme de bienfaisance Anonymous, aussi appelé le Collectif.

Nous sommes le 13 janvier 2019.

Fin de la transmission.


Note : Voir le Registre fédéral des Archives nationales des États-Unis pour une liste exhaustive des décrets présidentiels signés par les quatre derniers présidents, incluant Trump. Selon leur numérotation, la plupart des décrets indiqués ci-dessus remontent à la présidence de John F. Kennedy (10 990 – 11 051; voir Archives nationales); plusieurs ont ultérieurement été regroupés par d’autres décrets, par exemple 11 049. N’oublions pas que nous étions sous Kennedy en pleine Guerre froide et que c’était également l’époque de la crise des missiles de Cuba. Le gouvernement américain se devait d’être prêt à toute éventualité. Comme aujourd’hui sans doute. Par ailleurs, en fouillant dans les décrets signés par George W. Bush et B. Hussein Obama, on trouverait certainement des décrets encore plus inquiétants que ceux mentionnés dans cette transmission. – HT

Posted in En français, Matière à réflexion, Politique américaine | Tagged , , , , | Leave a comment

Autre message cryptique d’Anonymous : Rex 84, FEMA Camps et loi martiale | Another Cryptic Message From Anonymous: Rex 84, FEMA Camps & Martial Law

Traduit par Henri Thibodeau  Henri’s Web Space

Je n’endosse pas cette transmission puisque je ne suis pas en mesure d’en vérifier la véracité, faute de sources. Toutefois je la juge intriguante, fascinante et opportune, alors j’ai pris la peine de le traduire pour vous. À vous d’en tirer votre propres conclusions. – HT


Début de la transmission.

Ceci est un message de l’organisme de bienfaisance Anonymous, aussi appelé le Collectif. La date de diffusion d’aujourd’hui est le 13 janvier 2019. Nous avons des renseignements importants à vous communiquer.

QUAND et SI un état d’urgence est déclaré à l’échelle nationale, et la loi martiale mise en vigueur « officieusement », que ce soit en raison d’une IEM [impulsion électromagnétique], d’autres désastres « naturels » causés par l’homme, une pandémie possible, une panne du réseau électrique à l’échelle nationale, un problème bancaire à l’échelle nationale, un « virus », ou toute combinaison de ces facteurs – lorsque cela se produira, la solution forcée par le gouvernement à leur démolition ou leurs démolitions contrôlées et à leur problème ou leurs problèmes sera d’interner les « dissidents politiques » ou ceux qu’ils qualifient de « terroristes domestiques » dans des camps de détention; aussi connus sous le nom de « FEMA Camps » (Camps de la FEMA, Federal Emergency Management Agency). Pour les besoins de la « sécurité nationale ». Ces camps sont répandus à la grandeur du pays : plus de 800 sont fonctionnels, entièrement équipés et hautement sécurisés.

Le programme Rex 84, l’opération « Cable Splicer » et « Garden Plot »

En avez-vous déjà entendu parler? Le programme Rex 84 a été initialement mis en place comme moyen de gérer un exode d’immigrants illégaux à la frontière des États-Unis et du Mexique; ils seraient rapidement appréhendés et détenus dans des centres de détention par FEMA. Rex 84 rendait possible la fermeture de nombreuses bases militaires pour les transformer en prisons.

Tout récemment, en janvier 2019, un complot financé par « Soros » a été déjoué, qui visait à permettre au terroriste Alfonso Ulloa, à plus de 15 000 Honduriens et à des milliers de Mexicains de s’introduire illégalement par la force aux États-Unis, le 16 janvier. Une autre raison pour POTUS [President Of The United States] de déclarer immédiatement la loi martiale.

L’opération Cable Splicer et Garden Plot sont deux sous-programmes qui peuvent être activés une fois le programme Rex 84 activé pour ses propres motifs. L’opération Garden Plot vise à contrôler la population. Cable Splicer est le programme permettant la prise de contrôle ordonnée des gouvernements des États et des gouvernements locaux par le gouvernement fédéral.

FEMA est le bras exécutif du futur état policier et dirigera de fait toutes les opérations. Les décrets présidentiels signés par Hussein [Obama] et déjà inscrits au registre fédéral font partie du cadre juridique de cette opération. Les camps disposent tous d’installation ferroviaires et de routes permettant d’accéder aux centres de détention. Plusieurs disposent également d’un aéroport à proximité. La majorité des camps peuvent accueillir une population de 20 000 prisonniers.

Actuellement, le plus grand de ces camps est situé à proximité de Fairbanks, en Alaska. Cet établissement est un immense établissement de santé mentale et il peut accueillir environ 2 millions de personnes. Ces « camps » sont également construits sous des formes déguisées, et il est prévu qu’ils soient utilisés de cette manière, de même que des centres commerciaux ou des entrepôts abandonnés et des entités opérées par le gouvernement comme des écoles, des bibliothèques, des bureaux de poste, et même des bases militaires.

Toutefois, les emplacements incluront aussi des endroits comme des Wal-Mart. Il existe même des preuves illustrant la construction et le financement de tunnels souterrains reliant ces Wal-Mart et d’autres commerces à des bases militaires et à des camps de la FEMA, en préparation à une évacuation massive en cas de loi martiale. Il est même possible que lorsque la loi martiale SERA déclarée et que les crises SURVIENDRONT, les Wal-Mart soient peut-être les seuls magasins accessibles « pour tous vos besoins essentiels ».

Où sont les camps? Dans la description au dessous de cette transmission vidéo [voir vidéo original sur YouTube], ainsi dans que le commentaire épinglé de Q ANON, nous avons la liste complète, organisée par ordre alphabétique et par État. Prenez le temps de les noter en guise de référence. Il existe de nombreux autres emplacements NON indiqués ci-dessous qui sont dignes d’être pris en considération comme emplacements possibles pour des centres de détention, mais par manque d’espace et à cause du temps requis pour effectuer les vérifications, nous, l’organisme de bienfaisance Anonymous, n’avons pas pu les inclure ici pour le moment.

Presque toutes les réserves, les postes, les bases, les stations et dépôts militaires peuvent être considérés hautement suspects (parce qu’il s’agit de terrains « fédéraux »). Entrent également dans cette catégorie les aéroports régionaux et internationaux, qui tombent aussi sous juridiction fédérale et qui disposent aussi de secteurs à accès limité. Les hôpitaux psychiatriques, les hôpitaux fermés et les centres d’accueil, les bases militaires fermées, les refuges pour animaux sauvages, les prisons d’État, les dépôts de produits toxiques, les hôtels et d’autres endroits ont tous à divers degrés le potentiel d’être transformés en camps de détention.

La possibilité qu’un site soit suspect augmente avec les facilités d’accès au site, incluant un aéroport ou une piste d’atterrissage, terminus ferroviaires, voies navigables et ports, autoroutes interÉtats et nationales. Certains établissements sont « déguisés » sous la forme de propriétés industrielles ou commerciales, camouflées, voire même entièrement contenues à l’intérieur de grands bâtiments (Indianapolis) ou de grandes usines. Plusieurs bâtiments abandonnés dans les centres-ville pendant la désindustrialisation de l’Amérique ont été subrepticement acquis et parfois déjà réaménagés en vue de leurs nouvelles fonctions.

Notre prochain message vidéo à votre intention sera transmis à 17 h 45 heure du Pacifique le 13 janvier 2019 (plus tard aujourd’hui) et nous approfondirons ce sujet. Merci. Soyez vigilant et, comme toujours, « Où nous allons un, nous allons tous » [Where We Go One, We Go All].

Fin de la transmission.

Posted in En français, Matière à réflexion | Tagged , , , , , , , | 2 Comments