Planète X/Nibiru : son approche est-elle imminente? Nouvelle vidéo qui incite à réflexion

English abstract
Wormwood, Mini Solar System Approaches: The Time Of Tribulation
Earth turmoilThis video published on the Skywatch Media News YouTube channel this July 25 discusses further evidence indicating that a rogue planet or mini solar system (variously referred to as Wormwood, Nibiru, Planet X, Nemesis, etc.) may be entering our solar system and approaching the Earth, causing the changes we have been recently witnessing on our planet and all over our solar system. The video includes a 2013 presentation by astrophysicist James McCanney, who claimed that a number of professional scientists in the field of Astronomy had informed him that a mini solar system was indeed entering our solar system, and that it would bring with it a bombardment of comets and giant meteors that would threaten all life on earth.



Absinthe, approche d’un mini système solaire – La période de tribulations

Source : Skywatch Media News | 22 juillet 2016

Traduit par Henri Thibodeau Galloping Horse Henri’s Web Space

Avez-vous déjà réfléchi à la croyance ou à l’impression qu’une tribulation approche, qui entraînera de profonds bouleversements sur la Terre? Elle pourrait prendre la forme de troubles sociaux, d’un effondrement économique, d’agitation politique et même d’instabilité géologique. Chacune de ces formes de tribulation peut s’avérer dévastatrice en soi, mais en combinaison elles peuvent être catastrophiques pour notre monde et pour ses habitants — c.-à-d., chacun de nous.

Dans une autre vidéo, Nibiru/Le système de la planète X et son impact sur notre système solaire*, j’ai expliqué comment les trois planètes les plus éloignées de notre système solaire — Uranus, Neptune et Pluton — ont finalement été découvertes en observant les déviations gravitationnelles d’une planète plus proche du Soleil. Simplement dit, l’existence d’une planète inconnue et plus éloignée dans notre système a été détectée en observant les mouvements gravitationnels de la planète la plus éloignée alors connue. Ceux-ci indiquaient qu’au moins une autre planète existait au-delà de la planète la plus lointaine alors connue, puisqu’on pouvait détecter ses effets gravitationnels inusités.

Je suppose qu’on pourrait expliquer ces déviations comme un genre d’effet de dominos : les déviations orbitales de Saturne étaient affectées par Uranus, découverte au bout de 150 ans; ensuite, lorsque Uranus a été observée, il a fallu des décennies pour découvrir que Neptune existait au-delà de son orbite. Quand Pluton a été découverte en 1930, les astronomes ont conclu qu’un astre beaucoup plus gros se trouvait plus loin, en raison de l’orbite inhabituelle de Pluton.

Ainsi, les preuves des déviations orbitales des planètes extérieures sont concluantes. C’est d’ailleurs ce qui est à l’origine de l’expression « Planète X » pour décrire un astre mystérieux et toujours inconnu se déplaçant aux limites de notre système solaire.

La NASA à la recherche de la planète X

Qui, parmi vous qui regardez cette présentation, est au courant que les sondes spatiales Pioneer 10, Voyager 1 et Voyager 2 ont été spécialement conçues pour déterminer la trajectoire et l’emplacement précis de ladite planète X? Dans ses premiers communiqués de presse remontant aux années 1980, la NASA avait déclaré et répété qu’il s’agissait de la seule et unique mission de ces sondes. Ces déclarations ont ensuite soudainement été retirées, et la NASA a depuis maintenu le silence.

La question qui demeure encore aujourd’hui sans réponse consiste à savoir si la NASA a fait une erreur en publiant des communiqués qui ne devaient jamais l’être, pour que la NASA puisse continuer de confondre et tromper le public quant à l’existence de la planète X. Une chose est certaine : malgré tout ce qui a été dit et publié dans la deuxième moitié des années 1980 indiquant que la planète X avait été découverte à l’aide d’un télescope orbital infrarouge, ce récit a été effacé des annales et n’a jamais été mentionné depuis.

Certains sceptiques rejetteraient ceci comme une théorie de complot; toutefois, les articles publiés dans le Washington Post et le New York Times évoquent une tout autre histoire : celle de la découverte de la planète X et de sa dissimulation immédiate. À vous de discerner la vérité des mensonges.

De nouveau en 2016, nous sommes confrontés à la possibilité bien réelle qu’un objet énorme existe effectivement aux limites de notre système solaire — du moins, c’est ce que nous disent maintenant deux individus hautement réputés, un astronome et un spécialiste des planètes de l’université Caltech [California Institute of Technology]. Toutefois, on parle maintenant de neuvième planète au lieu de dixième planète, puisque Pluton n’est plus considérée comme une planète — ce qui en laisse plusieurs perplexes quant à la confusion qui règne au sein de la communauté scientifique concernant ce qui existe ou non dans l’espace…

Néanmoins, pourquoi est-ce que d’autres réputés astronomes dans le domaine de l’astrophysique demeurent hésitants à confirmer la découverte de ces deux scientifiques de l’université Caltech? Étant donné les implications que représentent l’existence d’un complexe planétaire si massif dans notre système solaire, est-il étonnant qu’ils gardent le silence? Comment expliquer au public qu’une planète de 4 à 6 fois la taille de Jupiter se trouve dans notre voisinage et n’orbite pas autour du Soleil de la même manière que les autres planètes de notre système solaire?

carlos_munoz_ferrada

Carlos Muñoz Ferrada

Clarifions les choses pour que vous puissiez mieux comprendre les particularités de ce à quoi je fais référence. Toutes les planètes de notre système solaire se déplacent autour du Soleil dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Toutefois, on croit que le système de la planète X se déplace sur une orbite fortement elliptique, une orbite en forme d’ovale similaire au mouvement d’un corps céleste comme une comète qui entraînerait cette entité beaucoup plus près de la Terre — exactement comme Carlos Muñoz Ferrada (considéré comme un des astronomes les plus brillants de notre époque) l’avait indiqué il y a des décennies.

Avez-vous déjà entendu un membre de votre famille, un ami ou une connaissance dire que la Terre serait un endroit bien plus agréable s’il n’y avait pas tant de gens qui l’habitaient? Et bien, vous êtes-vous déjà dit qu’il s’agit exactement là du point de vue des élites? S’ils sont au courant des catastrophes imminentes qui attendent notre planète (comme c’est le cas pour plusieurs), auraient-ils intérêt à nous informer? Non, parce que cela irait à l’encontre de leurs intérêts. Cela contreviendrait à l’objectif du soi-disant « nouvel ordre mondial », soit une existence meilleure pour une minorité.

media-spoonfeeding-cartoonExaminons les faits, aussi lugubres qu’ils semblent être. Qui, parmi vous qui regardez cette présentation, se prépare effectivement à la possibilité bien réelle d’un événement majeur qui menacerait la vie sur notre planète? Je parierais que vous n’êtes pas très nombreux. Alors, la question qui se pose est la suivante : pourquoi ne vous préparez-vous pas? Et la réponse, fort probablement, est que ceux qui contrôlent la population vous ont dit qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter : la soi-disant planète X n’existe pas — même s’ils ont informé les médias dans le milieu des années 1980 qu’ils avaient découvert ladite planète X. Les articles publiés dans le Washington Post et le New York Times étaient de simples erreurs. Alors, retournez à vos activités et oubliez ça : nous ne sommes pas menacés par une entité ressemblant à une comète qui s’approchera suffisamment de la Terre pour menacer notre existence — même si la NASA a encore et encore été incapable de détecter des objets célestes orbitant à proximité de la Terre avant qu’ils ne soient venus frapper à notre porte.

Alors, qui dupe qui? Et qui sont les véritables dupes? Ceux qui se sont déjà préparés à ce qui se dirige vers nous, comme ils le savent très bien? Ou ceux qui refusent de se préparer parce qu’ils préfèrent se fier à ceux qui leur disent que ce n’est pas vrai, qu’il s’agit d’une pure invention, qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter…

Sun and Nemesis

La planète X/Nibiru approche

Si je devais vous dire, à vous qui regardez cette présentation, qu’une planète ou un système planétaire — comme dans le cas du système de la planète X/Nibiru — allait s’approcher très près de la Terre de notre vivant, comme les grands médias le suggéraient il y a plus de 30 ans quand la NASA a annoncé la découverte de ce système, vous diriez que je suis fou, que je cherche à répandre la peur, que je m’en prends aux personnes les plus faibles et les plus anxieuses dans notre société. Je sais que c’est effectivement le cas, puisque c’est ce que certains d’entre vous me disent dans vos commentaires publiés sur ma chaîne. La réponse la plus fréquente pour plusieurs d’entre vous est que « je ne vois rien dans le ciel à part le Soleil et les planètes de notre système solaire. Par conséquent, comme je ne vois pas de planète X, alors de mon point de vue elle n’existe pas. »

Cela peut sembler être une conclusion tout à fait raisonnable si vos yeux sont bien fermés. Mais si je vous disais que votre raisonnement s’appuie essentiellement sur une chose qui ne peut être vue, mais qui est tout de même là? Et si je vous disais que l’objet en question est sombre, qu’il émet peu ou pas de lumière ou de chaleur, que son observation nécessite des télescopes spécialisés que seul le gouvernement possède? Si je vous disais que les astronomes amateurs ou conventionnels ne seraient pas en mesure de détecter son approche avant qu’il ne soit très proche, parce que ce système a la particularité de pouvoir se dissimuler à nos observations?

Saviez-vous que le Pape a fait référence au télescope infrarouge le plus évolué dans le monde sous le nom de « LUCIFER »*? Oui, c’est bien vrai, et la raison pour laquelle il a nommé ce télescope Lucifer est qu’il a été spécialement conçu pour détecter la planète X, dont le surnom est Lucifer, l’étoile du jour, car elle finira par apparaître comme un deuxième soleil dans le ciel pendant le jour. Les Chinois l’avaient surnommée « Le Dragon », à cause de sa couleur rouge et de ses ailes de serpent de chaque côté.

Father José G. Funes*Je doute que ce soit le pape lui-même qui ait nommé cet appareil. Quoiqu’il en soit, le nom LUCIFER est un acronyme partiel pour Large Binocular Telescope Near-infrared Spectroscopic Utility with Camera and Integral Field Unit for Extragalactic Research. Cet appareil est situé à l’observatoire astronomique international de Mount Graham, en Arizona. Il est exploité par l’observatoire astronomique du Vatican sous la supervision d’un jésuite, le père José G. Funes (photo ci-contre). HT

Malachi Martin, un prêtre jésuite qui était un éminent théologien, un boursier Rhodes, et un proche du pape Jean XXIII, a admis peu avant sa mort en 1999 que la hiérarchie vaticane sait très bien ce qui s’approche de la Terre, et que le seul objectif du télescope du Vatican est d’observer son approche pour que le Vatican puisse se préparer à son passage, comme le père Martin l’a déclaré lui-même [en 1996] :

Interviewer — Le Vatican jouit d’un immense pouvoir… Qu’ils l’admettent ou non, ils jouissent d’un immense pouvoir politique partout dans le monde. Une des choses qu’ils ont fait récemment a été de « s’imposer » — j’utilise ce mot intentionnellement — sur une montagne en Arizona, Mount Graham, et ils y ont construit un observatoire, en association avec une université de l’Arizona. Toutefois, le Vatican contrôle essentiellement cet observatoire voué à la recherche d’objets célestes éloignés.

Père Martin — Effectivement.

Interviewer — Pourquoi ont-ils fait ça, mon père?

Malachi Martin

Malachi Martin

Père Martin — Parce que la mentali… l’attitude, la mentalité, parmi ceux qui, aux échelons plus élevés, aux échelons les plus élevés de l’administration du Vatican et de la géopolitique du Vatican, [ils] savent que, maintenant, la connaissance de ce qui se passe dans l’espace et de ce qui s’approche de nous pourrait avoir une grande importance dans les 5 ou 10 années à venir.

Interviewer — Des mots soigneusement choisis, mon père, merci.

Quand il est question de « la fin des temps », nous faisons souvent face à des points de vue contradictoires. D’un côté, nous avons ceux dans la communauté scientifique qui admettent qu’il y a quelque chose « là-bas », mais qui refusent d’accepter un raisonnement s’appuyant sur un dénouement biblique ou prophétique à l’égard de notre époque. Puis il y a des gens profondément religieux qui nient les preuves scientifiques indiquant qu’un corps céleste ait pu jouer un rôle important dans d’anciens événements géologiques – ou de futurs dénouements prophétiques.

Alors, quand vient le temps de satisfaire les politiques et la logique de diverses factions de notre société, nous nous retrouvons dans une impasse. Toutefois, il y a une chose sur laquelle s’entendent les scientifiques et les experts bibliques : un immense corps céleste vient vers nous, et il pourrait projeter des astéroïdes et des comètes hors de leurs orbites habituelles.

La Grande Tribulation

Ces événements enclencheraient la « Grande Tribulation » mentionnée autant par les scientifiques que les théologiens. Son approche aurait un important impact gravitationnel sur la Terre, entraînant des activités sismiques et volcaniques accrues, comme nous le voyons actuellement. D’énormes grêlons et des plaques de glace tomberaient du ciel, comme nous le voyons actuellement. Surviendraient d’importantes éruptions solaires et des activités solaires inusitées, comme nous en voyons maintenant.

Chacun de ces événements, en soi, culminerait dans un effondrement économique entraînant de graves pénuries alimentaires, entraînant à leur tour des épidémies et des famines, comme cela se produit actuellement dans plusieurs régions du monde. Avec l’intensification de ces événements aux quatre coins de la Terre, les guerres se multiplieraient, menant à l’imposition de la loi martiale.

Toutes ces calamités ont été prophétisées dans divers passages des écritures.

Y a-t-il quelqu’un, à part quelques personnes dans les communautés scientifique ou religieuse, qui prétende connaître la logique et le raisonnement [qui se cache] derrière ces événements extrêmes, qui détienne actuellement des réponses concrètes quant à ce qui entraîne la manifestation de ces changements soudains et spectaculaires sur la Terre?

Considérez ceci juste un instant : au cours des dernières années, le climat est devenu tellement extrême que des millions de personnes ont été forcées d’émigrer. Cela est particulièrement évident dans plusieurs régions de l’Afrique et du Moyen-Orient. Nos saisons sont tellement déréglées que des oiseaux et des animaux sont observés dans des régions du monde où on ne les voyait normalement pas. La mortalité inexpliquée de millions d’animaux terrestres et marins s’est intensifiée ces dernières années.

J’aimerais faire une brève pause à ce point pour souligner que je réalise bien que certains d’entre vous aimeraient attribuer cette mortalité massive dans le règne animal au désastre nucléaire de Fukushima. Bien que je reconnaisse que ce désastre a exacerbé la situation, ce n’est pas la cause essentielle de ce déclin du royaume animal, puisqu’il était déjà en accélération avant ce désastre, pour des raisons que je vais expliquer plus loin dans cette présentation vidéo.

Perturbations sur la Terre et dans l’espace

Par ailleurs, le pôle Nord magnétique de la Terre s’est déplacé à un rythme de 579 pieds [176 m] par jour. Pendant ce temps, toutes les planètes de notre système solaire ont expérimenté des changements spectaculaires en termes de température, de luminosité et de leurs orbites, comme je l’ai mentionné au début de cette présentation.

Le Sun black spotscycle solaire de 11 ans se prolonge, et le spectre optique du Soleil, qui avait auparavant une apparence très jaune, devient de plus en plus d’un blanc jaunâtre, tout en émettant des particules anormales. Tout récemment, nous avons appris que d’importantes zones noires apparaissent sur le Soleil; mais encore une fois, la NASA dit à la population de ne pas s’inquiéter.

Alors, tous ces événements sans précédent dans notre système solaire ne sont-ils qu’une coïncidence? Ou quelque chose d’extraordinaire est-il en train de se produire, pour entraîner en si peu de temps tous ces phénomènes inusités?

Nous savons que la planète X est mentionnée dans l’histoire laïque et biblique. Les Sumériens l’appelaient Nibiru, la « planète du passage ». Les Indiens Hopi l’appelaient Kachina, l’étoile bleue ou rouge, faisant référence à la même planète, Nibiru, qui émet une lumière d’intensité et de spectre variables tandis qu’elle approche de la Terre. La Bible y fait référence sous le nom d’Absinthe [en anglais, Wormwood], dans le chapitre 8, verset 11 de l’Apocalypse [de Jean].

Les astronomes qui sont avisés l’ont appelée Némésis ou planète 7X, puisqu’ils croient qu’elle est sept fois plus grosse que la Terre. En outre, son passage est mentionné par plusieurs anciennes civilisations depuis Babylone, l’Égypte et Rome, et chez les Mayas, les Aztèques, ainsi que les Iraniens, les Perses, les Hindous, et les Chinois. Est-ce que toutes ces cultures et ces civilisations ont fait erreur dans leurs interprétations et leurs observations d’un immense corps céleste qui traverse périodiquement notre système solaire?

2012

Certains parmi vous croient qu’Absinthe est l’instrument choisi par Dieu pour amener la Grande Tribulation. La frénésie entourant l’année 2012 était délibérément voulue par les élites afin de convaincre la population que, comme toutes les prévisions de fin du monde, il ne s’agissait que de canulars, pour que le public en revienne à croire qu’il ne lui arrivera jamais rien. C’est là leur intention, et c’est ce dont ils veulent vous convaincre.

Les Mayas n’ont jamais indiqué que l’année 2012 marquerait la fin du monde, mais bien le début d’une nouvelle ère. Ce sont les médias, contrôlés par les élites, qui voulaient vous faire croire que les Mayas avaient prédit que la fin des temps surviendrait à une date précise, le 21 décembre 2012. Avec toutes ces dates qui viennent et qui vont sans que rien ne se produise, [on espère que] le public baissera la garde et sera pris par surprise lorsque les véritables événements surviendront. Une telle supercherie est tout à fait sensée si vous faites partie des élites.

J’ai mentionné plus tôt dans cette présentation qu’il y a un déclin soutenu et sans précédent dans les populations d’animaux terrestres et marins, à l’échelle mondiale. J’ai produit une courte vidéo à ce sujet en 2014 sous le titre Déclin et extinction de populations d’animaux sauvages. Alors, à quoi est dû ce soudain déclin? Certains croient que le désastre nucléaire au Japon est à l’origine du problème, ce qui semble raisonnable; toutefois, le déclin a actuellement commencé des années avant ce désastre. Alors, où porter le blâme?

Une explication qui porte à réfléchir est le fait que des poches de méthane souterraines et sous-marines s’échappent dans l’atmosphère et pénètrent dans les océans, en raison d’activités sismiques en progression rapide au cours de la dernière décennie. Qu’est-ce qui peut bien entraîner une telle progression, sinon l’influence gravitationnelle d’un important corps céleste sur le noyau de la Terre? Il est fort probable que ce sont les émissions toxiques de méthane qui emportent des populations d’animaux terrestres et marins à un tel rythme — situation exacerbée par l’empoisonnement radioactif provenant de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Ceci pourrait très bien expliquer ce qui affecte les populations animales de la Terre.

Chelyabinsk, février 2013

Chelyabinsk, février 2013

Et que dire des événements qui se produisent dans le ciel ces jours-ci? Vous êtes-vous demandé pourquoi on découvre tant d’astéroïdes et de comètes ces temps-ci, avec peu ou — dans certains cas — pas d’avertissement? Est-il concevable qu’un corps céleste les ait écartés de leurs orbites pour les lancer dans une trajectoire qui les approche beaucoup plus de la Terre?

Ce qui nous amène au dernier point à considérer, possibilité qui se manifeste en ce moment même : la loi martiale pourrait-elle être déclarée dans un proche avenir? Si une quelconque catastrophe s’avérait imminente, le département de la Sécurité intérieure devrait déclarer un état d’urgence pour contrôler la population aussi longtemps que possible.

Janet Napolitano

Janet Napolitano

Il y a quelques années, Janet Napolitano, directrice sortante du département de la Sécurité intérieure [des États-Unis], a prononcé des paroles très inquiétantes concernant un futur désastre national. Comme l’a rapporté ABC News, un média national, elle a dit ceci :

« Un désastre naturel comme cette nation n’en a jamais vu est susceptible de se produire ».

Que devons-nous conclure de cette déclaration? Quel est le genre de catastrophe naturelle qu’une nation n’a jamais vu? Il y a très peu de catastrophes qui répondent à cette description : une comète ou un astéroïde qui serait sur le point de frapper la Terre; l’éruption du super volcan de Yellowstone, qui aurait aussi des répercussions durables partout sur la planète sous la forme de changements climatiques extrêmes qui détruiraient les récoltes… ou encore le passage d’une planète erratique, qui entraînerait d’un seul coup toutes les calamités déjà mentionnées.

Comme Mme Napolitano a laissé entendre que cette catastrophe surviendrait dans un avenir rapproché, la cause la plus probable serait une dévastation provenant du ciel. Donc, nous avons ici une représentante gouvernementale de haut niveau indiquant juste avant de quitter son poste que quelque chose d’important est sur le point de se produire, et que notre gouvernement est peut-être en train de se préparer à imposer une certaine forme de loi martiale.

James McCanneyEn 2013, James McCanney, un astrophysicien de renom, a indiqué qu’un certain nombre de scientifiques de profession dans le domaine de l’astronomie l’avaient informé qu’un mini système solaire faisait son entrée dans notre système solaire et qu’il entraînerait un bombardement de comètes et de gigantesques météores qui menaceraient toute forme de vie sur Terre. J’ai inclus la trame sonore de cette déclaration plutôt surprenante de la part de McCanney, mais je dois reconnaître que la véracité de cette déclaration ne peut être vérifiée. Toutefois, j’estime qu’elle est suffisamment importante pour l’inclure dans cette présentation. Voyons donc de quoi parle James McCanney quand il fait référence à un mini système solaire :

Il semble qu’il y ait des observations sérieuses dans l’hémisphère sud, et des fuites se produisent un peu partout. Il semble que des groupes de militaires et d’astronomes professionnels sont ouvertement actifs, disons, à l’emplacement [du projet] Wormwood en Australie. Évidemment, c’est ce que j’ai constamment affirmé. Les indices étaient tous présents.

Il y a maintenant des rapports indiquant qu’un mini système solaire arrive dans le nôtre. Essentiellement, vous êtes livré à vous-même — préparez-vous! C’est le mieux que je puisse vous dire… Je suggérerais, premièrement, que vous avez besoin d’eau potable; deuxièmement, vous avez besoin de votre propre réserve de nourriture; troisièmement, vous avez besoin d’une trousse de premiers soins de base; quatrièmement, vous avez besoin de produits de santé naturels — personnellement, à cet égard, j’utilise des huiles essentielles… j’ai conseillé les gens concernant cette période d’attente d’un objet extérieur au système solaire — et en passant, il y en a plusieurs, pas seulement un. C’est ce que des scientifiques commencent à réaliser, et évidemment ils n’avisent pas le public.

Il semble, comme je l’ai constamment affirmé, qu’il y ait des fuites provenant de l’hémisphère sud de la part d’astronomes qui sont à la recherche de ce qu’ils appellent un mini système solaire faisant son entrée dans le nôtre. Ce serait apparemment ce que Harrington avait détecté au début des années 1990.

Harrington

Le Dr Robert S. Harrington (1942-1993) était astronome en chef de l’observatoire de la marine des États-Unis.

Évidemment, la comète Hale-Bopp était à l’avant-scène, le noyau de comète qui est devenu Hale-Bopp, un genre de mini système solaire en soi, toutefois beaucoup plus petit que l’objet beaucoup plus important qui venait derrière. Celui-ci viendrait [de la direction] de l’hémisphère sud…

Quoi qu’il en soit, oubliez les dates. Comme je l’ai dit la semaine dernière et la semaine précédente, ne vous en faites pas avec les dates. Ne vous en faites pas avec les bavardages sur Internet. Ne pensez pas que vous allez vous réveiller un beau jour et que le bulletin de nouvelles annoncera « Eh! Un énorme objet vient vers nous, et voici la date de son arrivée… » Je dis seulement que nous devrions être prêts — si vous n’êtes pas prêt, où avez-vous la tête?

Autre chose : je ne prêche pas pour que les gens se préparent – certaines personnes ne veulent pas le faire… J’ai un ami qui m’a dit ceci : « Je vais aller sur le toit de ma maison, y peindre un gros X, et si quelque chose arrive, je dirai “frappe ici en premier”… » C’est ce que dit un de mes amis.

Donc, ce n’est pas tout le monde qui veut se préparer, ce n’est pas tout le monde qui veut traverser les rigueurs d’une période extrêmement difficile pour arriver de l’autre côté, alors que le taux de succès sera extrêmement faible.

Quoi qu’il en soit, l’homme est un survivant, historiquement il a survécu. Le fait que nous soyons ici aujourd’hui indique que l’homme est un survivant.

Nos budgets spatiaux sont entièrement redirigés vers les petits programmes spatiaux privés et très exclusifs des élites — ils ne les partageront pas avec vous, ils ne partageront pas leurs réseaux de cavernes avec vous.

La question qui ressort de tout ceci et qui est essentielle en ce moment consiste à comprendre que nous traversons une période de changements célestes dans le système solaire, une période de bouleversements et de changements extrêmes — pas seulement des changements habituels, mais des changements extrêmes dans notre soleil, notre climat, l’environnement solaire local de la Terre et des autres planètes qui ont le potentiel de modifier radicalement…

Comment alors les gens qui sont au pouvoir, qui sont apparemment en poste dans l’état fédéral et dans plusieurs administrations locales, comment pourront-ils gérer une telle situation alors qu’aucune planification n’a été faite pour le grand public? Et la crise qu’ils se proposent d’empêcher, puisqu’ils n’avisent pas le public, sera en fait exacerbée au centuple lorsque le public découvrira ce qui est en train de se produire. Les villes, la destruction, le pillage — la destruction complète de nos villes se produira de l’intérieur. Vous n’aurez pas à y amener une armée, parce que les villes imploseront d’elles-mêmes.

On n’a pas enseigné aux gens une petite chose essentielle appelée « responsabilité personnelle » : comment prendre soin de soi et de son voisin pour surmonter une situation de crise. Ils reçoivent tout sans effort. Tout est si facile : vous allez simplement au centre commercial avec votre carte de crédit et tout s’arrange tout seul. Quand tout cela changera — j’appelle cela la règle des 95 % —, 95 % de la population se réveillera un beau jour sans rien, et les vrais survivants trouveront une façon de faire face à toutes ces situations… Ce ne sera pas très long, ce ne sera pas jojo, mais lorsque ces événements majeurs surviendront, cela se produira très rapidement.

Une chose que nous avons apprise avec la comète Bradfield, c’est qu’évidemment la NASA voit venir ces objets de très loin dans l’espace, mais que le public aura une ou deux semaines de préavis, c’est ce que je prévois, et ce sera tout.

Nous n’avons pas la possibilité de nous rendre à ces endroits pour observer ce qu’ils observent et ce qu’ils ne nous disent pas. C’est une situation très problématique. J’ai personnellement essayé de le faire.

Encore une fois, particulièrement dans la période actuelle, mai et juin, c’est évidemment la période qui selon Harrington était la période d’observation dans l’hémisphère sud. Incidemment, en mai et juin, les astronomes et les militaires fourmillent soudainement en Australie autour de l’emplacement du projet Wormwood.

En terminant, je voudrais simplement résumer ce que nous pourrions voir ici sur Terre. Nous pourrions voir un grand nombre de comètes. Nous pourrions voir d’autres planètes capturer des comètes. Nous pourrions voir de nouvelles lunes tourner autour d’autres planètes. Nous pourrions voir des planètes heurtées par des comètes plus ou moins grosses avec des effets dévastateurs. Nous pourrions voir des comètes venir très près de la Terre avec des effets dévastateurs. Nous pourrions être frappés par des météores… beaucoup plus qu’habituellement, et évidemment cela s’est déjà produit au cours de la dernière année, de nombreux genres de bolides venant frapper la Terre.

Quoi qu’il en soit, mon temps est écoulé.

  • James McCanney, astrophysicien, février 2013

Alors, si nous parlons d’un mini système solaire, nous devons logiquement conclure qu’un tel système sera accompagné de planètes avec leurs lunes ainsi que d’une multitude de comètes et d’astéroïdes, tandis qu’il traversera notre système solaire.

Incidemment, le système radar national appelé « barrière spatiale », qui pouvait être consulté par des astronomes du monde entier et qui était le seul système d’avertissement mis en place pour détecter l’approche de comètes et d’astéroïdes, a été mis hors service de manière permanente en 2013.*

*Selon Wikipédia, le système de surveillance spatiale de l’armée de l’air des États-Unis qui a été mis hors service en 2013 doit être remplacé par un nouveau système en 2019. HT

Alors, que cherchent-ils à cacher exactement? La désinformation masquant la vérité concernant l’approche d’un système planétaire erratique a été incessante ces dernières années. Malgré tout, les médias continuent d’attiser notre curiosité en suggérant que quelque chose se cache aux limites de note système solaire. Et la NASA admet confidentiellement qu’elle demeure à la recherche de l’insaisissable planète X, tout en affirmant publiquement qu’elle n’existe pas…

Il m’apparaît, ainsi qu’à quiconque a suivi cette saga au fil des ans, que la NASA demeure ambivalente sur la question parce que la confusion est la meilleure stratégie si vous voulez faire taire le public et abrutir la population.

Les théologiens et ceux qui croient fermement en un Dieu aimant et tout puissant vous diront que la manière de survivre à la tribulation qui approche est de s’en remettre au Seigneur, comme il est le seul à pouvoir guider les fidèles en période de crise et de bouleversement. Autrement dit, ce sont ceux qui sont informés de l’imminence d’événements cataclysmiques qui seront les mieux préparés à traverser ce qu’on appelle « le grand et terrible jour du Seigneur ».

osée-4-6

Ce verset exprime très bien ce que je veux dire par être averti et faire ce que l’on peut pour se préparer à une calamité imminente.

Que vous soyez un fervent adepte des enseignements du Christ ou que vous ayez peu de foi envers les religions organisées, si une catastrophe mondiale survient, elle affectera indifféremment chacun de nous. Indépendamment de notre foi ou de notre manque de foi, si un événement d’une telle importante que le passage d’une grande planète ou d’un mini système solaire venait à survenir, aucun habitant de cette planète ne sera en mesure de l’empêcher.

Par conséquent, ne vaudrait-il pas mieux pour vous et votre famille d’avoir obtenu les connaissances vous indiquant que quelque chose cloche, pour que vous puissiez vous préparer en accumulant la nourriture et les effets nécessaires pour survivre à cette calamité? Quelle que soit sa sévérité, il y aura des survivants qui devront ramasser les morceaux pour recommencer. Ce sont ces « élus » qui doivent être préparés physiquement et mentalement pour ce jour.

Conclusion : canular ou menace bien réelle?

J’enquête et je fais des recherches au sujet de la planète X depuis maintenant près de 14 ans. J’ai vu et analysé des milliers d’images. J’ai écouté de nombreuses présentations et de nombreux commentaires à ce sujet. J’ai interviewé de nombreuses personnes informées et avisées qui m’ont toutes indiqué qu’un événement lugubre et funeste approche. C’est un sujet qui refuse obstinément de disparaître, même si nous mettons encore et encore la tête dans le sable pour l’ignorer.

S’il était démontré qu’il s’agit d’un canular, une fabrication imaginée de toutes pièces, un conte de fée ou folklorique, comme la NASA aimerait bien vous le faire croire, nous n’en parlerions plus. Toutefois, tandis que ce système approche de plus en plus de notre planète, nier son existence devient de plus en plus problématique. C’est le point où nous en sommes – et cela deviendra de plus en plus problématique pour chacun de nous.

Combien de temps avons-nous avant que les preuves deviennent irréfutables? Je ne sais pas, pas plus que la NASA, le Vatican, ou les élites gouvernementales, ou quiconque. Alors, c’est à chacun de vous de décider ce que vous voudrez bien faire de l’information que je vous ai présentée dans cette vidéo ou mes vidéos précédentes.

Vous pouvez maintenir votre déni et ne rien faire. Toutefois, une chose est certaine : nous vivons une époque troublée, et ce ne sera que lorsque la compréhension des événements spirituels et matériels commencera à nous éclairer que nous pourrons saisir complètement la nature des événements qui conduisent à la période de tribulations évoquée par des érudits et des théologiens dans toutes [nos] sociétés civilisées. ■

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Advertisements
This entry was posted in Planète X | Nibiru and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Planète X/Nibiru : son approche est-elle imminente? Nouvelle vidéo qui incite à réflexion

  1. Souris says:

    Bonjour, j ai pris des photos et mêmes des vidéos de nibiru ou planète X, avec un simple téléphone et un filtre rouge devant l objectif. Je l ai vu la première fois à l œil nu par temps nuageux. Les dernières photos et vidéos datent entre le 30/8/17 et le 1/9/17. Pédant une des vidéo on constate des mouvements de ce corps instable, comme des étirements bien visibles. Le meilleur moment, et au lève et au couché du soleil, mais je l ai vu aussi en après-midi, je suis dans le sud ouest de la France. Chacun peut la voire avec cette méthode et je conseille à chacun d essayer pour constater sa présence…

    Like

  2. Pingback: Planète X/Nibiru : son approche est-elle imminente? Nouvelle vidéo qui incite à réflexion – Bienvenue sur le blog de Ben Garneau – Nibiru , catastrophes naturelles et le déplacement des pôles

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s