Bundy Ranch : présages de guerre civile aux États-Unis?

imrs.php

Bunkerville, Nevada, avril 2014

English abstract
Bundy Ranch: Portents of American Civil War?
This article examines the Bundy Ranch confrontation which occurred in April 2014 between American citizens, backed by armed US army veterans, and armed Federal officers. It contains two YouTube videos which I encourage you to watch if you haven’t seen them already. For background information on the Bundy family dispute, I refer you to this article published in The Washington Post: Everything you need to know about the long fight between Cliven Bundy and the federal government. You may also want to view this speech given by Stewart Rhodes, president of Oath Keepers, given several months after the event, in September 2014. Rhodes claims that “they were actually considering a military strike at Bundy Ranch – thankfully they did not, because if they had that would have kicked off a civil war in this country…”

Au début du mois de mai, j’ai traduit un article de Brandon Smith publié sur le site Infowars.com, sous le titre Quand les « élites » feront la guerre à l’Amérique, voici ce qu’elles feront…, qui faisait écho à un autre article intitulé États-Unis : prépare-t-on la population à l’imposition de la loi martiale?

Quand j’ai préparé ces articles, je n’étais pas au fait des affrontements qui avaient eu lieu à Bundy Ranch, près de la municipalité de Bunkerville au Nevada. En avril 2014, la population des environs s’est jointe à la famille Bundy pour tenir tête à des officiers armés du Bureau of Land Management (BLM, agence de gestion du territoire du gouvernement fédéral des États-Unis) venus saisir du bétail appartenant à la famille Bundy suite à un litige juridique qui dure depuis des années entre la famille et les autorisé fédérales.

Oka

Kanesatake (Oka, Québec), juillet 1990 | Photo Henri Thibodeau

Au début des années 90, j’ai personnellement été témoin de la confrontation armée qui avait eu lieu entre les Mohawks de Kanesatake, près d’Oka au Québec, et la Sûreté du Québec appuyée par l’armée canadienne. Toutefois, dans les deux vidéos que je vous présente ci-dessous, vous verrez des images que je n’aurais jamais cru voir de mon vivant, sorties tout droit de certains films et séries télé apocalyptiques : des citoyens américains sans armes, appuyés par des miliciens fortement armés, faisant face à des officiers fédéraux également fortement armés, et qui finissent par les faire reculer sans qu’un coup de feu ne soit tiré.

Dans ce reportage de KLAS-TV (Las Vegas) diffusé le 16 avril 2014, nous voyons des vétérans de l’armée américaine, notamment des Marines, qui sont venus d’un peu partout appuyer les citoyens de Bunkerville. « Nous sommes ici pour protéger nos libertés », déclare un milicien armé d’une arme automatique, posté sur un viaduc couvrant les arrières d’un groupe de citoyens approchant les officiers fédéraux armés.

Parlant en public sur un podium entouré de miliciens, Cliven Bundy demande au shérif Doug Gillespie de désarmer les officiers fédéraux. Plus tard, il demande même aux shérifs de partout aux États-Unis de désarmer les officiers fédéraux.

« Cette affaire concernant le bétail n’est qu’un minuscule aspect des problèmes que nous avons, comme citoyens, avec le gouvernement fédéral, » déclare le fils de Cliven Bundy. « Sortez de notre État! »

Le journaliste termine son reportage en indiquant que « ces protestants anti-gouvernement fédéral ont obtenu leur première victoire, non par un bulletin de vote, non par des manifestations, mais sur un pont, avec des armes, pointées vers des policiers. »

La seconde vidéo a été filmée par des citoyens et publiée sur YouTube le 14 avril 2014 sous le titre « La vérité concernant Bundy Ranch : officiers fédéraux forcés à baisser les armes par des citoyens américains. »

À un certain point, un citoyen déclare « Vous allez devoir nous arrêter tous, ou nous abattre tous, » tandis que le cameraman indique que les policiers ont averti qu’ils allaient ouvrir le feu si les citoyens ne reculent pas. Ceux-ci continuent d’avancer, sans armes, bras en l’air, mais toujours sous la protection de miliciens armés qui couvrent leurs arrières.

Nous voyons également un policier qui s’est approché des citoyens et qui leur demande de reculer, mais ceux-ci refusent. Le policier demande que Cliven Bundy et son fils traversent seuls la barrière pour rejoindre les policiers, mais le citoyen à qui il parle refuse et leur ordonne de partir.

Les officiers fédéraux finissent par reculer sous les cris de joie de la foule, tandis que certains scandent « Retournez à Washington! ». Finalement, le bétail qui avait été saisi retourne sur les terres en dispute, accompagné de cowboys aperçus plus tôt au cours de l’affrontement.

Quelques mois après les évènements, Stewart Rhodes, président de Oath Keepers, a indiqué que les choses auraient pu facilement dégénérer à Bunkerville, et que les autorités avaient même considéré une intervention de l’armée américaine. « Heureusement, ils ne l’ont pas fait, parce que s’ils l’avaient fait, cela aurait déclenché une guerre civile dans ce pays », a-t-il déclaré.

Le plus remarquable dans toute cette affaire, c’est que malgré le fait que les revendications de la famille Bundy à l’égard du gouvernement fédéral demeurent discutables, la population des environs se soit spontanément ralliée derrière elle, et que des vétérans armés de l’armée américaine soient spontanément venus d’un peu partout les appuyer. Cela indique un profond mécontentement au sein de la population américaine, notamment à l’égard de leur gouvernement fédéral, et pas seulement au sein de la population noire des grandes villes comme Baltimore (voir Ron Paul : l’effondrement de l’économie alimente les émeutes comme celles de Baltimore).

Henri Thibodeau

Advertisements
This entry was posted in En français, Guerres, rumeurs de guerre et agitation civile and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply | Laissez un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s